PARTAGER
dennis-schroder-new-york-knicks-mlk-day-2017
Dennis Schroder a puni les Knicks.

Résultat NBA

 

C’était les deux premiers matchs du MLK Day en NBA, les Knicks recevaient Atlanta quand Portland se déplaçait sur le parquet de Washington. Si la première rencontre s’est avérée haletante jusqu’au bout, la seconde a été vite pliée par des Wizards qui enchainent ainsi leur douzième victoire d’affilée et peuvent, désormais, nourrir de gros espoirs pour la suite de la saison régulière, voire plus. 

 

New York Knicks 107 – 108 Atlanta Hawks

 

Décidément, ces dernières semaines, les derniers quarts ne sont pas à l’avantage des Knicks. Une nouvelle fois, les Knicks n’ont pas su tuer le match dans un dernier quart qu’ils semblaient dominer avant d’être punis par un tir à 3 points assassin de Dennis Schroder (28 points) à 20 secondes du buzzer. Pourtant, durant ces dernières secondes, les locaux auront bien une triple balle de match mais ni Derrick Rose (18 points, 9 passes) ni Carmelo Anthony, énorme lors de cette rencontre (30 points, 7 rebonds), n’ont réussi à inscrire le panier de la gagne pour New York.

Malgré la défaite, les Knicks pourront se consoler en analysant un de leurs matchs les plus abouti de ces dernières semaines où ils ont su rester au contact durant l’ensemble du match d’une équipe des Hawks qui auraient pu et dû tuer le match durant les trois premiers quarts. La détermination des Knicks leur a donc permis d’être encore dans le match durant l’ultime quart-temps et même de compter jusqu’à 5 points d’avance à 3 minutes de la fin du match. La suite, on la connaît, New York puni d’un manque de sang-froid pour finir ce match par Dennis Schroder.

 

Washington Wizards 120 – 101 Portland Trail Blazzers

 

L’affiche semblait alléchante entre deux franchises concernées par la qualification pour les Playoffs NBA mais au final le match attendu n’a pas eu lieu. La faute à une équipe de Portland méconnaissable, d’une passivité incroyable en défense et d’une adresse en berne face à une équipe des Wizards impeccable au shoot (58%). Menés de 16 points à l’issue du premier quart (37-21), les Trail Blazzers compteront jusqu’à 30 points de retard avant de refaire une partie de leur retard bien aidés par l’importante rotation du côté des locaux durant le dernier quart-temps.

Néanmoins, Washington s’impose très facilement (120-101) et conforte son renouveau avec une 12ème victoire d’affilée, notamment sous l’impulsion d’un John Wall des grands soirs avec 24 points et 7 passes décisives. A noter aussi la très belle prestation de Bradley Beal (25 points, 5 passes). Côté Portland, au coeur du néant, Damian Lilliard a tenté mais en vain avec 22 points et 7 rebonds.

 

Répondre

Please enter your comment!
Please enter your name here