PARTAGER

TEXTES DE RAP FRANCAIS
Nakk Mendosa dans le titre Astral

Tous, prêts à se battre, un peu celard-vi leur vie, putain
Homme triste, vend cœur, prix à débattre, a peu servi
Elle nous prend pour des singes, donc la chance saute d’arbres en arbres
J’ai perdu trop de gens, moi j’suis une sorte de soldat Ryan
Laisse tomber, c’est baisé ça y est
On sait qu’tu bats ta femme, on sait bien qu’elle est pas tombée dans les escaliers
Eh, on est bien d’accord, t’es un batard
Aussi sûr qu’la pièce du SDF c’est pas un apport pour un appart’, nan
Nan nan me parle pas de fairplay, tu connais 3-4 versets
Sur terre, pas d’adversaires, tu mets des patates vers l’ciel
Dans la zik, pas de réseau, on m’a dit « va chez Bouygues »
Les semaines de taf, ouais elles sont dures, c’est pas des fashion weeks
Fais gaffe ma sœur, il peut pas te ken, alors il t’gifle
Les images sont fortes, c’est pas Pat Le Guen à la régie
Un bloc de glace peut se liquéfier
Bande de bamboclats, Rihanna peut finir caissière
Si j’le regarde droit dans les yeux, j’crois que j’peux niquer le ciel
Quand la vie tire trop sur la laisse, là j’me dis quelle chienne (chienne de vie)
J’mets un short, j’tape le foot avec des gens qu’t’appelles youv
Et qu’taimerais voir pendus comme Georges W Saddam
Fais pas genre, tapez-vous
D’où j’sors, d’après vous
J’touche les gratte-ciel comme Jordan ou Oussama
J’garde le fossé intact, né pour défoncer un mic
Moi et mes défauts, c’est un pacte, mais tu me trouves pas mal
J’les envie, 40 ans, père et mère en vie
Optimiste, j’vois plus le verre à moitié plein, mais rempli
J’les envie moi, 40 ans, père et mère en vie
Optimiste, j’vois plus le verre à moitié plein, mais rempli
L’amour, ça t’adoucira ou te tuera
Esquiver la prison, ça tient du miracle ou du Chirac
Parfois, la vérité, j’agonise, la vérité je doute
R.I.P. Jacques Gomis, R.I.P. Bigou
Hé il paraît qu’les types bien savent perdre
De là-haut, Victor Hugo m’a dit « t’écris bien sale nègre »
Le bruit, l’odeur, les tirailleurs, ça c’est nous je crois
Ali Baba et les 40 auteurs, Sacem ouvre-moi
D’humeur à se venger, façon Kill Bill
T’as du plomb dans l’aile et dans ton frisbee
Et t’attends « Chanson Triste bis »
Si t’es fan, t’es sans doute riche en bootlegs
Ce qui est beau et précieux
Moi j’ai vu le sang du Christ en bouteille
J’y arriverai hein, peu importe mon thème astral
Regarde moi bien, j’vise bien, boom bam téma : strike
Ça va finir en banlieue, cimetière communal
Les temps changent, bientôt les hétéros feront leur coming-out
C’est pas une caresse mais une manchette yo
Y a la prudence et le destin
L’cimetière est plein de gens qui mangeaient bio
Putain les frères, écoutez-moi
Moi petit j’rêvais d’un gun,
Si tu me cherches, j’crois qu’j’aurai mon rêve au bout des doigts
Quand j’serai KO, qui me donnera une pièce ? Personne
Demande leur, moi j’suis entier, j’suis pas une tierce personne
J’veux le paradis pour les miens, t’as raison je quémande trop
J’aimerai finir la journée, eux les saisons de Game of Thrones
J’vous regarde de haut, j’sais qu’t’as sûrement vu passer mon drone
Qu’on me rende ce qui m’est dû
Ça c’est ma maison, c’est mon trône
Surfeur, non, j’allais en classe avec mes requins
Se refaire non, toujours en clash avec les refrains
L’espoir, pour un pauvre c’est le rêve
Pour info, dans le rap, on me disait d’être moi
J’paie un impôt sur les revenants
Des avoirs, c’est ce qu’il nous faut pour être
Niveau plume, y a du niveau, c’est nouveau nouveau poète
Tu sais qu’en punchlines, c’est moi le druide
Tout le village l’sait
Lâcher le rap ? Nan c’est le rap ou l’HP
Fuck un goût d’inachevé
Des bras cassés te parlent de bras de fer
Handicapé des sentiments, tu dis « je t’aime » quand t’as 2g7
La mentale même quand j’me mange une crampe à la fin
J’suis pas un rappeur lambda, j’sors de la lampe d’Aladin
J’sais pas ce qu’ils font, en tout cas moi putain d’merde j’fais du rap
Même si certains le voient d’un mauvais œil comme Fetty Wap
J’suis pas comme vous euh, j’voulais dire comme eux
Hein j’voulais dire qu’en fin de compte
Moi j’ai trop de vécu pour écrire comme eux
A ceux qui m’appellent lyriciste, j’voulais dire:
La 1ère fois où ma main a touché un mic j’voulais rire
Dosa

Retrouve les meilleurs textes de Rap Français sur Hip Hop Corner.

Répondre

Please enter your comment!
Please enter your name here