in

2TH sort Espoir, entre rap et house [Stream]

Espoir, nouvelle mixtape de 2TH entre rap et électro

Rappeur voguant entre Rap et House, 2TH assume être dans un entre-deux. Il vient de sortir sa première mixtape du nom de « Espoir », un nom évocateur.

En 2019, 2TH sortait son premier ep, Rêver plus Grand, une carte de visite pour permettre au public d’entrer dans son univers. Pour l’année 2020, le parisien sort son premier long projet, une mixtape du nom de Espoir. Afin d’en faire la promotion, le jeune rappeur a proposé une série de freestyles sur instagram du nom de #FreeMyHouse. Par ailleurs, avec le hashtag, les rappeurs en herbe pouvaient rapper sur les instrus utilisées. Sa série a démontré sa capacité à kicker sur tous types de productions.

Pour Espoir, 2TH confirme encore plus son univers entre rap et électro. Par exemple, sur les titres « Bye Bye » ou « Bae », il a invité des compositeurs réputés du milieu comme Møme ou Bellaire. Mais il se veut plus introspectif sur certains titres comme « Dernier regard » où il parle du cancer qui a tué son cousin. Le côté dansant de son univers se fait notamment sentir dans « Solo » ou dans « Rien à Perdre ». « Tchin tchin », avec son comparse Odetto, est le seul featuring de la mixtape. Si l’on pourrait croire que des instrumentale house-rap rend impossible toutes paroles profondes, c’est une erreur. Le MC âgé de tout juste 20 ans se veut pertinent quand il parle d’amour, notamment dans « Un message Immobile »

Une période d’ouverture du rap français

Si aujourd’hui des artistes comme 2TH peuvent jongler entre rap et house, c’est que le mouvement montre un diversité jamais vue. Les artistes n’hésitent plus à mélanger les différents styles, et l’auto-tune, à une époque vilipendée est aujourd’hui la norme. Certes, les instrumentales sont de plus en plus variées, mais les rappeurs savant kicker existe toujours et cela varie encore plus leur gamme.

Mais cela prouve que la frontières entre les différents styles de musique est aujourd’hui beaucoup plus floue. Et cela a permis à un plus grand public de s’intéresser au rap à partir des années 2010. Les méthodes de communication ont aussi évolué, notamment via les réseaux sociaux comme Twitter ou Instagram. Par exemple 2TH avait fait passer un avion sur les plages du Sud-Ouest pour promouvoir son titre « Rien à perdre ».

Avec Espoir, 2TH confirme qu’il maîtrise le mélange entre électro et rap. Un titre de mixtape qui porte bien son nom pour ce tout jeune MC.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ton avis?

Lil Wayne dévoile Tha Carter V deluxe

Lil Wayne balance la version deluxe de « Tha Carter V » [Stream]

Le rappeur Rash

Rash, l’avenir du rap français