AccueilRap US : Le meilleur et dernières actualités du Rap Américain 2021Ab-Soul rend hommage à son ami décédé Doe Burger...

Ab-Soul rend hommage à son ami décédé Doe Burger : « Littéralement mon autre moitié »

-

Ces dernières années n’ont pas été reluisantes pour Ab-Soul. Ce dernier vient de perdre un de ses amis proches, Doe Burger, directeur musical et affilié à TDE dans des circonstances pas trop claires.

Doe Burger, filiale de TDE et amie proche du rappeur Ab-Soul, est décédée fin 2021

Ab-Soul a partagé un hommage à Doe Burger, un de ses amis proches affiliés de TDE, décédé il y a quelques semaines.

« Littéralement mon autre moitié.. Cette merde est insupportable », a déclaré le rappeur de 34 ans sur Instagram, partageant bons nombre de ses photos préférées avec Doe Burger au fil des ans. 

« J’ai évité de faire cela parce que je sais que cela le rendrait réel. Néanmoins, je dois montrer au monde à quel point vous comptez pour moi et je continuerai à le faire ! Mon frère, merci pour tout. Reste EZ, je nous ai eus d’ici. Je t’aime. HUEY & RILEY 47EVER !!! », a-t-il ajouté.

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par Ab-Soul (@souloho3)

Ab-Soul a perdu bons nombre de ses amis proches ces dernières années

Ab-Soul a été contraint de dire au revoir à certains de ses amis proches au cours de cette décennie. En 2012, il a perdu la chanteuse Alori Joh, qui est décédée des suites d’un suicide. Des années plus tard, le collaborateur de Soulo, le rappeur Mac Miller est décédé d’une overdose accidentelle de drogue.

A la fin de l’année dernière, Doe Burger est décédé dans des circonstances inconnues. Ces évènements doivent être déchirants pour Ab-Soul. Nous lui envoyons ainsi qu’aux amis et à la famille de Doe Burger beaucoup d’amour et la positivité.

Ambro Ola
Ambro Ola
Titulaire d’une licence en linguistique anglaise, je suis web rédacteur, content-manager. Je nourris une passion toute particulière pour l’art_ la poésie et la musique en l’occurrence. Bercé dès le jeune âge par les vers renversants des légendes du hip-hop tels que Eminem et Youssoupha, j’ai nourri très vite et mûri en grandissant, une forte affection pour le rap, la parole vivante, qui sait se faire tendre, instructive ou agressive.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Vous aimerez aussiHHC
Recommandé pour vous
C'est Frais
Dans la rubriqueHHC
Recommandé pour vous
C'est brûlantHHC
Recommandé pour vous