AccueilBoobaBooba x Crise sanitaire : le Duc partage un...

Booba x Crise sanitaire : le Duc partage un extrait d’un morceau visionnaire de Keny Arkana

-

Très engagé depuis le début de la pandémie, Booba ne cesse de donner son opinion par rapport à la politique sanitaire du gouvernement, quitte à blesser certains membres. Il y a quelques heures, il a décidé d’en remettre une couche en partageant un extrait d’un ancien clip de la rappeuse Keny Arkana dans lequel elle parlait d’épidémie. On vous en dit plus ci-dessous.

Booba valide Keny Arkana

Booba est l’un des artistes les plus actifs dans le débat sur la Covid-19 et le pass vaccinal. Bien qu’il se soit vacciné, le rappeur du 92 n’est visiblement pas très convaincu par la politique sanitaire mise en place par le gouvernement. Sur les réseaux sociaux, il a eu à se prononcer sur le pass sanitaire, la vaccination ou encore le port du masque pour les plus jeunes. Et malgré qu’il soit souvent insulté à cause de ses avis, Kopp n’arrête pas sa campagne anti-Pass.

Il y a quelques heures, le Duc de Boulogne a publié un tweet des plus surprenants. En effet, le rappeur a partagé un extrait issu du clip « V pour Vérités » de Keny Arkana, présent sur l’album « l’Esquisse 2 », dévoilé en mai 2011. Sur ce single, l’artiste marseillaise offrait un morceau très engagé dans lequel elle se transformait en lanceuse d’alerte. Elle dénonce notamment un gouvernement manipulateur et demande au peuple de se réveiller : « Des épidémies, peut être pour qu’on ait peur de se rassembler. Ou juste pour businesser un tas de vaccins empoisonnés. Ou pour modifier nos états psychiques à l’aide de leurs fréquences ? ».

Un texte très profond qui est très apprécié et salué par Booba. Pour l’interprète de « Ultra », les lyrics revendicateurs de la fille du vent s’appliquent parfaitement à notre réalité actuelle. « Moi qui me croyais dans le turf ! Ça a dix ans… on y croît on n’y croît pas, on y voit on n’y voit pas… Keny Arkana #disentlesgénies » : a-t-il légendé l’extrait de Keny Arkana qu’il a partagé.

Rappelons que ce n’est pas la première fois que Kopp encense la rappeuse marseillaise. En effet, sur son album « Autopsie vol. 3 », dévoilé en 2009, B20 confiait qu’il était « énervé comme Keny Arkana ». On peut donc dire qu’il partage depuis longtemps les mêmes analyses et la même hargne que l’auteure de « La mère des enfants perdus ».

Hermel
Hermel
Diplômé d’un master en Management des Services Publics et Privés, je me suis découvert une certaine passion pour la rédaction web. J’aime particulièrement écrire sur les voyages, le web 2.0, la médecine, mais encore plus sur la musique et plus spécifiquement le rap. Un style de musique que les rappeurs comme MC Solaar, Kery James, Booba, m’ont fait adorer.
Vous aimerez aussiHHC
Recommandé pour vous
C'est Frais
Dans la rubriqueHHC
Recommandé pour vous
C'est brûlantHHC
Recommandé pour vous