AccueilRap US : Le meilleur et dernières actualités du Rap Américain 2021Retour vers le classique: "Big Poppa" de Notorious Big

Retour vers le classique: « Big Poppa » de Notorious Big

-

CLASSIQUE RAP US

Exceptionnellement, aujourd’hui nous restons dans le rap East Coast. Un double service après Fugees hier certes, mais nous ne pouvions pas consacrer un petit article en ce jour à Biggie Smalls, puisque l’on marque les 20 ans de sa mort (R.I.P). L’icône du rap US, grand concurrent de 2Pac, représentant même de tout New-York et de la guerre East Coast/West Coast, a été effectivement assassiné le 09 mars 1997 lors d’une fusillade au volant à Los Angeles, alors que son album « Live After Death » sortait 16 jours plus tard. Un séisme dans le rap américain, alors que ce meurtre fait écho à celui de Tupac survenu quelques mois plus tôt.

Aussi à Hip Hop Corner, on ne peut que consacrer le Retour vers le classique quotidien au Notorious MC. Après avoir parlé de « Juice », probablement son succès le plus connu, je vous invite à vous pencher sur un autre son tout aussi symbolique du rappeur: « Big Poppa ».

« Big Poppa » est le second single sorti en 1995 de l’album de Notorious B.I.G: « Ready To Die ». Forte de son succès, la chanson est restée quelques temps dans le top 10(à la 6ème place exactement) du Billboard Hot 100. Basée sur un sample de « Between The Sheets » de The Isley Brothers,  on retient « Big Poppa » comme l’un des tout premiers sons de rap US à être apprécié par un autre public que le classique afro-américain ou hispanique. Avec ce son, Biggie a su toucher toutes les ethnies, accroitre son public et, par extension, son succès. Une chanson qui deviendra culte et référence pour l’artiste, et que l’on pourra même retrouver dans la bande originale du biopic « Notorious » sorti en 2009.

Si l’on se penche sur le texte, on a droit au classique du rap. Biggie ne s’embarrasse pas de grandes manières et s’adresse directement aux femmes, en témoigne sa première ligne (« To all the ladies in the place with style and grace »). Son premier verse sait immédiatement nous mettre dans l’ambiance, le rappeur illustrant le cadre au détour d’une phase (« The back of the club, sippin Moët, is where you’ll find me/The back of the club, mackin hoes, my crew’s behind me/Mad question-askin, blunt-passin, music blastin »). Sans entrer dans le storytelling, la plume de B.S. sait nous entraîner dans le cadre qu’il faut. Au sein de ce premier couplet, on n’oubliera pas de noter l’allusion faite à Craig Mack, un autre artiste de Bad Boy Records, le label de Biggie (« Now check it, I got more Mack than Craig »).

Le son dans son ensemble est dédié aux femmes qu’affectionne tout particulièrement le MC new-yorkais, le refrain faisant un bon résumé (« To the honies gettin money playin niggaz like dummies »). A noter pour l’anecdote que dans la version censurée du son, le terme « niggaz » est remplacé par « fellaz » jugé moins discriminatoire et sans connotation raciste. Le second couplet reprend cette idée précédente de situation décrite en quelques lignes, mais cette fois-ci Smalls relate un dialogue en faisant part des phrases qu’il a prononcé , donnant l’illusion d’assister à l’échange (« What’s your name what’s your sign ?/Things to make you smile, what numbers to dial ?/You gon’ be here for a while ? ») tout en soulignant la futilité d’un tel procédé (« Most of these niggaz think they be mackin but they be actin/Who they attractin with that line »).

« Money, hoes and clothes all a nigga knows/Drop top BM’s, I’m the man, girlfriend »

Enfin, l’outro du son se veut plus global, Biggie étalant sa richesse à divers domaines (« In mansion and Benz’s/Tremendous cream, fuck a dollar and a dream »). Un son de réussite, respirant la bonhommie du personnage. Et la base même de l’egotrip que beaucoup auront souvent copié, mais combien auront égalé l’illustre modèle… ? Alors bon anniversaire Mr. Smalls, live after your 20th death anniversary…

 

 

image cover album Ready To Die de Notorious BIG

Tracklist de l’album « Ready To Die »:

01. Intro

02. Things Done Change

03. Gimme the Loot

04. Machine Gun Funk

05. Warning

06. Ready to Die

07. One More Chance

08. Fuck Me (Interlude) (feat. Lil’ Kim)

09. The What (feat. Method Man)

10. Juicy

11. Everyday Struggle

12. Me & My Bitch

13. Big Poppa

14. Respect

15. Friend of Mine

16. Unbelievable

17. Suicidal Thoughts

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Vous aimerez aussiHHC
Recommandé pour vous
C'est Frais
Dans la rubriqueHHC
Recommandé pour vous
C'est brûlantHHC
Recommandé pour vous
Hip Hop Corner

GRATUIT
VOIR