spot_img
spot_img
AccueilRap US : Le meilleur et dernières actualités du Rap Américain 2021Cardi B et Megan Thee Stallion accusée de glorifier...

Cardi B et Megan Thee Stallion accusée de glorifier la prostitution avec leur performance aux Grammy

-

Les deux rappeuses se sont vues invitées pour jouer leur titre phare de l’année 2020 : « WAP ». Leur performance a été grandement critiquée par le Centre National de l’exploitation sexuelle américain.

Les Grammy Award ont souvent été critiqué pour leurs régulières performances trop « vulgaires » ou trop « sexy ». Il ne fallait donc pas s’étonner qu’en invitant les deux divas provocatrices Megan Thee Stallion et Cardi B à jouer sur scène « WAP » (qui signifie Wet Ass P*ssy), que l’on aurait droit à un spectacle d’anthologie.

Le Centre National de l’Exploitation Sexuelle (CNES) a envoyé un porte-parole dénoncer le comportement des deux rappeuses. Il annonce que celles-ci et l’organisation des Grammy contribuent « à l’exploitation des femmes en glamourisant la prostitution et le strip-tease« .

Provocation ou simple liberté d’expression ?

D’après The Wrap, organisme de presse américain, le CNES aurait specifiquement mentionné les deux rappeuses, qui, d’après eux, aurait fait une performance « digne d’un film pornographique ». Dawn Hawkins, le vice-président et le directeur exécutif du groupe a déclaré à l’écrit que « malgré la popularité de « WAP », l’organisation des Grammys n’aurait pas du laisser cette performance passer sur la première chaîne de télévision américaine. La prostitution et le strip-tease ne mettent pas en valeur la femme et la dénigre, vu que ce sont des systèmes qui les oppressent et les exploitent.«  Ce dernier s’attaque ensuite à la chaîne de télévision : « CBS a contribué a promouvoir l’exploitation sexuelle des femmes et à rendre « normal » la culture pornographique. »

Ce n’est pas la première fois que la première rappeuse à obtenir un single de diamant fait parler d’elle avec ce morceau. En effet, juste après la sortie de « WAP », plusieurs personnalités publiques et plusieurs politiques aux idées conservatrices avaient critiqué le duo et avaient voulu censurer le son à cause de ses paroles aux tendances très sexuelles.

Cette performance et cette réaction de la part du CNES ouvre au débat. Regardez par vous-même la performance « provocatrice » du duo. (A partir de 1:22)

Découvrez également : Le rôle de Cardi B dans Fast and Furious 9 enfin dévoilé.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Vous aimerez aussiHHC
Recommandé pour vous
C'est Frais
Dans la rubriqueHHC
Recommandé pour vous
C'est brûlantHHC
Recommandé pour vous