image-rapture-news-rap-us-serie

Découvrez la Bande Originale de la série “Rapture”.

Tous ceux qui ont Netflix et sont accro au Binge Watching se seront forcément aperçu de la sortie de la série “Rapture”, en mars dernier. Pourtant, peu de bruit a été fait autour de l’oeuvre, à part quelques trailers sur les réseaux sociaux, mais il s’avère que ça a plutôt bien fonctionné, puisque les amateurs de hip hop sont des consommateurs fidèles de ce genre de contenus culturels qui les informe sur leur passion. La série proposait des reportages et des interviews dans lesquels on suivait au quotidien des rappeurs tels que Nas, Logic, G-Eazy, Rapsody, ou encore 2 Chainz et T.I. .

Un casting 5 étoiles donc, qui ne pouvait pas se contenter de juste apparaître dans la série. Du coup, on leur a demandé de poser pour une petite bande originale pour “Rapture”, et elle est disponible depuis ce matin.

Différentes ambiances

Comme on pouvait s’y attendre, avec ce mélange inter-générationnel, on a droit à plusieurs ambiances assez différentes en termes de rap, et c’est plutôt cool. D’autant que tout est assez bien fait, avec des prods très soignées et des MCs qui s’appliquent. On commence avec G-Eazy sur “Let Me Work”, qui nous fait du G-Eazy, sur une prod assez “épique”, on ne l’attendait pas forcément là-dessus, et ça n’est d’ailleurs pas le meilleur titre du projet. Par contre, celui d’après, “Gold Digger”, qui réunit Dave East et A Boogie Wit Da Hoodie, avec sa prod à mi-chemin entre le old school (le sample de trois notes) et la trap sudiste (les percus et les basses), est un titre vraiment efficace, pour deux MCs qui sont pourtant parmi les moins exposés du projet.

Vient en suite un morceau assez groovy avec T.I. et Rapsody, “Care To Say About It”. Un titre bien réussi, un peu old school pour l’instru, mais T.I. s’y ballade comme s’il était dans son jardin, très à l’aise. Quant à Rapsody, évidemment, elle est sur un de ses terrains favoris et se débrouille comme une reine, même si elle a déjà été plus impressionnante. On arrive ensuite au très attendu NYCHA”, le feat entre la légende Nas et le talentueux Dave East, sur une incroyable prod de Mr. Authentic, sur laquelle les deux MCs rappent doucement, mais de manière toujours aussi magique. Mi-egotrip, mi-spirituel comme savait le faire Nas, le morceau sonne ancien, et c’est exactement ce qui convient.

Puis vient la double apparition de l’incroyable 2 Chainz, toujours aussi omniprésent. D’abord, sur le morceau hyper trap “Black Power, White Powder” (un titre incroyable) aux côtés de Killer Mike. Un gros banger hyper dark, parfait pour les soirées trap bien underground. Bon dommage, il ne force pas trop sur le flow. Sur “State Of Emergency”, avec Logic, en revanche, on retrouve de la nouveauté au niveau du débit, et ça nous plaît bien. Ça fait 6 titres, ça s’écoute très vite, donc on vous laisse découvrir ça et nous dire ce que vous en pensez!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*