AccueilHip Hop CultureDJ Arafat, l'enfant béni du coupé-décalé est décédé

DJ Arafat, l’enfant béni du coupé-décalé est décédé

-

Le célèbre DJ africain est mort à 33 ans, des suites d’un accident de moto survenu dans la nuit de dimanche à lundi.

Le monde de la musique pleure la perte de l’un de ses rois. DJ Arafat, de son vrai nom Houon Ange Didier, est décédé à Abidjan ce lundi 12 août à 8 heure (heure locale), des suites d’un accident de moto qui s’est produit dans la nuit de dimanche. Selon les premiers éléments rapportés, sa moto aurait percuté une voiture conduite par une journaliste de Radio Côte d’Ivoire.

Après quoi, il avait été transporté d’urgence à l’hôpital de la ville. Selon le média Jeune Afrique qui a contacté les équipes soignantes, “il a été admis aux urgences dans un état végétatif, et avait notamment une fracture du crâne et un œdème” Malgré plusieurs tentatives de réanimation, il n’a malheureusement pas survécu à ses blessures. Il avait 33 ans.

Le coupé-décalé perd sa légende

Très populaire en Afrique, DJ Arafat était ni plus ni moins que l’ambassadeur et l’enfant béni du coupé-décalé, ce genre musical venu de Côte d’Ivoire. On reconnaît ce style à ses sonorités dansantes, ses rythmes toniques inspirés des percussions ivoiriennes et congolaises, ses paroles joyeuses, mais aussi à cet art de s’habiller avec des vêtements de marques.

Repéré par le producteur Roland dit, « Le Binguiste » DJ Arafat est à la fois auteur, chanteur, compositeur, producteur et arrangeur musical, il est surtout connu pour son single “Hommage a Jonathan”, titre publié en 2000 en hommage à un artiste ivoirien décédé.

Après quoi, il signera plus d’une dizaine d’albums de 2003 jusqu’à sa mort, des albums à succès en Afrique francophone qui feront de lui une légende de la musique. En 2010, il devenait même le premier artiste coupé-décalé à faire un concert en solo au Palais de la Culture d’Abidjan, la plus grande salle de Côte d’Ivoire.

Figure iconique pour la jeunesse africaine francophone, le DJ proche du groupe Magic System a malheureusement vu sa carrière entachée par quelques scandales entre clashs sur les réseaux sociaux et une sombre affaire de violence conjugale. Malgré ces quelques ombres au tableau, son impact dans la musique ne pourra jamais lui être enlevé. Chantons et dansons pour lui pour qu’il repose en paix. Condoléances à ses proches et sa famille. Il laisse derrière lui, une femme et quatre enfants, Mael Houon, Ezekiel Houon, Owen Houon, Lachoina Houon.

Vous aimerez aussiHHC
Recommandé pour vous
C'est Frais
Dans la rubriqueHHC
Recommandé pour vous
C'est brûlantHHC
Recommandé pour vous