AccueilRap US : Le meilleur et dernières actualités du Rap Américain 2021"DOGGYSTYLE" LE PREMIER ALBUM DE SNOOP DOGG A 28...

« DOGGYSTYLE » LE PREMIER ALBUM DE SNOOP DOGG A 28 ANS

-

À cette date, en 1993, Calvin Broadus Jr. alias Snoop Doggy Dogg a sorti son très attendu premier album Doggystyle sur Death Row Records. Il s’agit du premier projet de longue durée d’un artiste solo pour le label, qui profite du succès de la dernière sortie de Death Row, The Chronic, l’album de Dr. Dre où beaucoup ont entendu Snoop pour la première fois.

Un album miroir de la rue

Doggystyle, qui a été produit exclusivement par Dr. Dre, le mentor de Snoop, s’articule autour du concept du « dogg ». La pochette de l’album fait (évidemment) référence à la position sexuelle, et est également un jeu de mots sur le nom de Snoop. Techniquement, la pochette illustre certaines citations lyriques du single de George Clinton, Atomic Dog, sorti en 1982. Mais l’illustration exprime également la culture Gangsta – l’auto-indulgence ; les drogues, les voitures, le sexe et l’argent. Avec un artiste aussi monumental dont l’authenticité restitue les rues de la côte Ouest envahies par les gangs, cet album est de loin l’un des plus importants des années 90, même avant la rivalité entre la côte Est et la côte Ouest, qui s’est crispée deux ans plus tard. Ce disque constitue un pivot pour la communauté hip-hop, et un  classique incontournable qui marque l’évolution du genre vers un beat funk plus mélodieux et synthétisé. 

Pour sortir des sentiers battus

Ce qui accroche sur ce disque est son réalisme, qui est basé sur l’expérience personnelle du rappeur. Dre créait des rythmes qui déchiraient, et Snoop s’asseyait là et écrivait des paroles sur le champ. L’album est truffé de sketches, car les distributeurs exigent un produit fini. Dre a terminé les chansons disponibles, a inséré les sketches (en 48 heures) et a envoyé l’album. Désireux de ne pas étirer encore plus le G-funk, Snoop et Dre décident de produire des couches dans un au-delà de celui de The Chronic. Par conséquent, Doggystyle est moins axé sur des rythmes lourds et lents que sur des morceaux au tempo élevé.

Parmi les titres phares de l’album, citons le morceau classé X « It Ain’t No Fun (If The Homies Can’t Have None) », avec Nate Dogg, un ami d’enfance, et Daz et Kurupt, qui viennent de former Dogg Pound, l’ode de Slick Rick « Lodi Dodi » et le célèbre hymne alcoolisé « Gin And Juice ».

Et les chiffres en parlent

Doggystyle a débuté à la première place du Billboard 200 et s’est vendu à 800 000 exemplaires aux États-Unis la première semaine, ce qui en fait l’album hip-hop le plus rapidement vendu de tous les temps. « Who Am I (What’s My Name) ? est le premier single extrait de l’album, et il a atteint la huitième place au Billboard Hot 100 et Hot R&B/Hip-Hop Singles, et la première place au Hot Rap Singles. Il a été certifié platine à la mi-1994. « Gin and Juice » est sorti en single le 15 janvier 1994, atteignant la huitième place et la première place comme le single précédent.

Sidoine
Sidoine
Journaliste et traducteur EN-FR, je suis passionné d'Internet, de technologies, de crypto-monnaies et de musique, le Rap tout particulièrement. Je suis tombé dans le chaudron de MC Solaar lorsqu'avec l'aide du druide Jimmy Jay, il préparait l'album Qui sème le vent récolte le tempo.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Vous aimerez aussiHHC
Recommandé pour vous
C'est Frais
Dans la rubriqueHHC
Recommandé pour vous
C'est brûlantHHC
Recommandé pour vous