AccueilDrakeDrake : une présumée harceleuse du rappeur demanderait une ordonnance...

Drake : une présumée harceleuse du rappeur demanderait une ordonnance restrictive à la suite d’un procès de 4 milliards de dollars rejeté par le tribunal

-

Il y a quelques années auparavant, une femme répondant au nom de Mesha Collins est entrée par effraction chez Drake. Interpelée, elle a été mise en garde à vue, puis relâchée plus tard. Tandis que le rappeur canadien déclare ne l’avoir jamais connu, au début de ce mois, elle est revenue à la charge pour intenter une action en justice de 4 milliards de dollars contre lui. Après que cette dernière a été rejetée par un juge, elle demanderait maintenant une ordonnance restrictive.

Drake et Mesha Collins : une petite histoire assez étrange

Pour la petite histoire, il faut remonter en 2017 pour essayer de comprendre le lien de Drake avec cette femme, Mesha Collins. C’est en effet au cours de cette année qu’elle aurait fait irruption dans la résidence de Los Angeles du rappeur. Après qu’elle s’est enfermée dans l’une des chambres de la maison, elle a finalement été arrêtée. Cependant, au fil des années, Collins a continué à se connecter à l’auteur de « Certified Lover Boy ».

Alors que des rapports indiquent qu’elle a été déjà appréhendée par les autorités à de nombreuses reprises, de récentes informations liées à elle nous apprennent qu’elle a intenté une action en justice pour un montant de 4 milliards de Dollars contre Drake. En effet, elle accuse le rappeur de l’avoir mentionnée dans ses morceaux, allégations que Drake a niées avec véhémence. Ce dernier aurait déposé des documents judiciaires indiquant qu’il n’avait jamais rencontré Collins et ne la connaît même pas puisqu’elle était entrée par effraction chez lui. Heureusement pour le rappeur, un juge a rejeté le procès intenté par la femme.

Une ordonnance restrictive pour couronner le tout

Pendant que tous ces événements se succédaient, l’avocat de Drizzy aurait déclaré que tout ce litige ne constituait qu’un moyen pour Collins d’avoir un contact direct avec le rappeur. D’ailleurs, elle aurait demandé à lui parler directement, mais elle n’a pas malheureusement pas eu gain de cause.

Radar Online rapporte aujourd’hui que quelques jours après que son procès de 4 milliards de dollars a été rejeté pour une deuxième fois, elle demande une ordonnance restrictive contre Drake. De manière concrète, l’on ignore de quoi Mesha Collins l’accuse cette fois-ci. Cependant, il est évident que les prochains dossiers judiciaires nous apprendront plus sur l’affaire. A noter qu’une audience aurait été prévue pour le mois prochain. Nous vous proposons de rester connecté sur hip-hop pour ne rien manquer à ce sujet.

Ambro Ola
Ambro Ola
Titulaire d’une licence en linguistique anglaise, je suis web rédacteur, content-manager. Je nourris une passion toute particulière pour l’art_ la poésie et la musique en l’occurrence. Bercé dès le jeune âge par les vers renversants des légendes du hip-hop tels que Eminem et Youssoupha, j’ai nourri très vite et mûri en grandissant, une forte affection pour le rap, la parole vivante, qui sait se faire tendre, instructive ou agressive. Retrouvez moi sur Twitter ou Linkedin !
Vous aimerez aussiHHC
Recommandé pour vous
C'est Frais
Dans la rubriqueHHC
Recommandé pour vous
C'est brûlantHHC
Recommandé pour vous