AccueilRap US : Le meilleur et dernières actualités du Rap Américain 2021Éphéméride du Hip-Hop: Le rappeur Cool C tuait un...

Éphéméride du Hip-Hop: Le rappeur Cool C tuait un agent de police au cours d’un braquage il y a 25 ans

-

Cool C est passé du rappeur prometteur au criminel dont la carrière a connu un frein.  Il y a 25 ans, il tuait une policière au cours d’un braquage. 

La violence dans les rues des grandes villes des Etats-Unis d’Amérique est aujourd’hui à un niveau inquiétant. On assiste à bien de meurtre et de fusillade, reléguant les agressions à mains armées et les cas de cambriolage au rang d’infractions mineurs. Cette pratique a compté également dans ses rangs, des personnalités de la musique urbaines qui s’adonnent à ce genre d’incivisme. Mais, la mode actuellement est le meurtre de rappeur alors qu’à une époque, c’était plutôt les rappeurs, les méchants qui commettaient les infractions et les cas sont légions. En ce jour même, il y a un triste anniversaire dont il est important de parler.

Le casse de Philadelphie qui a mal tourné    

Il y a vingt-cinq ans, pendant que toute l’Américaine savourait le troisième jour de l’année 1996, trois hommes se sont préparés à troubler la quiétude des paisibles citoyens du côté de Philadelphie. Ce jour-là, il ne fallait pas être du côté de la banque PNC à Feltonville, en Pennsylvanie. Cool C, associés à Steady B et un troisième complice avait pris d’assaut la banque et avait tenu en respect les usagers de ce point d’échange et de service d’ordre financier.

Pendant que le rappeur de Philly Mark Canty, le rappeur de « Glamorous Life » et Steady B pensait être en train de réussir un coup, l’alarme silencieuse de la banque a été actionnée. La police informée a dû se dépêcher sur place pour perturber le déroulement du Hold-Up.

En sortant de la banque Cool C et Canty Mark ont eu droit à un comité d’accueil chaleureux avec des policiers décidés à en découdre avec les braqueurs. Des échanges de tirs ont commencé et Canty Mark ainsi que Cool C ont dû abandonner leur arme sur place pour prendre la clé des champs à bord d’une fourgonnette volée par Steady B.

Le bilan de ce braquage historique

 Dans les échanges de tirs nourris qui ont suivi la sortie de la banque, Cool C a touché mortellement un agent de police qui répondait au nom de Lauretha Ward.

L’enquête policière et la traque qui a été lancée a mis du temps mais a fini par payer.

Dans un premier temps, la fourgonnette a été retrouvée quelques heures plus tard avec des déguisements d’ouvriers à bord. Mais ce qui a aidé la police a été les armes laissées puisque l’une parmi elles, était enregistrée au nom du cousin de Mark Canty qui a pris le soin de signaler la disparition de son arme. De fil en aiguille, l’enquête a porté fruit.  Elle a permis à la police de mettre la main de Cool C près de 10 mois plus tard, soit le 30 octobre 1996. Pour avoir tué l’agent de Police Ward, il a été accusé de meurtre au premier degré. Sa condamnation, dans un premier temps, a été à mort par une injection létale. Fortuitement, Cool C a réussi à bénéficier de deux sursis à exécution depuis la signature de son arrêt de mort en janvier 2006.

Une carrière foutue par le braquage

Cool C, était promis à un bel avenir. Il débute réellement dans le rap en 1985, à l’âge de 16 ans. Il intègre le groupe Hilltop Hustlers qui  connaît un succès local. Il signe en solo avec  la maison de disques et machine à tubes Atlantic. Il sort plusieurs disques qui le font remarquer et attirent l’attention sur lui. En 1987, il s’en prend à Juice Crew avec son titre, « Juice Crew Dis ». Il a sorti plusieurs disques qui l’ont propulsé comme rappeur numéro de Philadelphie. On se souvient de son album « I Got Habit » qui se classe 51e dans les charts « R&B/Hip-hop ».

Mais le braquage a mis un frein à  cette carrière. Une pensée pour la famille de Lauretha Ward.

Sidoine
Sidoine
Journaliste et traducteur EN-FR, je suis passionné d'Internet, de technologies, de crypto-monnaies et de musique, le Rap tout particulièrement. Je suis tombé dans le chaudron de MC Solaar lorsqu'avec l'aide du druide Jimmy Jay, il préparait l'album Qui sème le vent récolte le tempo.
Vous aimerez aussiHHC
Recommandé pour vous
C'est Frais
Dans la rubriqueHHC
Recommandé pour vous
C'est brûlantHHC
Recommandé pour vous