Fetty Wap parle de la mort de sa fille sur Instagram

-

Il y  a quelques mois, des informations ont fait surface, indiquant que Lauren Maxwell, la fille de Fetty Wap âgée de 4 ans, est décédée. La fille du rappeur originaire de Paterson serait passée de vie à trépas dans son sommeil et récemment, il a pris le temps de parler de cette perte énorme, notant que cela l’a plongé dans une ambiance sombre, car la nouvelle est arrivée quelques semaines seulement après ses 30 ans.

Cinq mois se sont écoulés depuis le décès de sa fille

Dans un Instagram Live tenu cette semaine avec Fat Joe, Fetty est entré dans les détails de la perte déchirante qu’il a subi, car la plupart des détails ont été retenus après l’annonce de sa mort : “J’ai perdu ma fille le 24 juin. J’ai reçu ce coup de téléphone à 12 h 36. Je n’oublierai jamais ce jour dans ma vie. J’étais à Miami dans cet endroit cubain où je vais, j’ai commandé mon repas préféré. À 12 h 36, j’ai vu le numéro de la mère de mon bébé apparaître sur mon téléphone. À l’époque, on ne s’entendait pas vraiment, alors je me suis dit : “Oh, je vais voir mon bébé”. Je suis sur le point de voir ma fille. Et quand j’ai répondu au téléphone, elle m’a regardé, et quand elle m’a regardé, je me suis dit ‘Quoi de neuf ?’. Elle a baissé la tête, et j’ai raccroché le téléphone en disant : “Non, qu’est-ce qu’il y a ?”. Puis elle m’a rappelé et j’ai vu les larmes couler et j’ai dit, ‘Viens ici tout de suite, viens ici maintenant’. Puis elle m’a montré l’officier de police et il a dit, ‘Je suis désolé’.”

Fetty Wap a expliqué qu’il a très mal pris la nouvelle, car elle est arrivée quelques semaines seulement après qu’il a fêté ses 30 ans. Cependant, même avec le chagrin, il sent toujours que sa fille veille sur lui : “Rien dans ma vie ne pourrait jamais être aussi mauvais. C’est la pire chose qui me soit arrivée dans ma vie. Je dis ça pour dire que j’ai toujours la tête haute. J’étais dans un endroit vraiment sombre après ça. C’était deux semaines après mon 30e anniversaire. J’ai eu 30 ans le 7 juin et ma fille est morte le 24 juin. Je me suis demandé pourquoi. J’ai essayé de me dire que c’était quelqu’un d’autre qui avait fait ça. Encore aujourd’hui, je me réfugie dans un endroit sombre, mais je sais qu’elle sourit avec moi, je sais qu’elle me regarde. Je sais qu’elle me regarde en disant : “Papa, tout va bien se passer, tout va bien se passer“.

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par CULTURE MILLENNIALS (@culturemillennials)

Pour rappel, chanteur de “My Way” a essayé d’aller de l’avant entre-temps, en sortant son album studio de retour The Butterfly Effect le mois dernier. Faisons le point des critiques liées à ce projet.

“The Butterfly Effect”

Le nouvel album “The Butterfly Effect” a mis six ans à arriver, une longue période qui a vu se succéder mariage, divorce, procès et deuil. Deux mixtapes ont tenté de combler ce vide, mais on avait l’impression que le paysage évoluait, tandis que Fetty pour des raisons que les fans avaient du mal à comprendre faisait du surplace.

The Butterfly Effect tente de relancer ce moteur créatif, et bien qu’il soit efficace par intermittence, Fetty Wap a du mal à remettre sa carrière à flot. « Out The Hood » et ” The Truth “ constituent un duo d’ouverture percutant, mais le disque s’essouffle très vite, avec des chansons comme ” That’s Facts “ et ” Talk My Shit “ qui ne parviennent pas à s’enflammer.

En fait, l’accent mis par Fetty Wap sur la récupération du terrain perdu ne fait que souligner le retard qu’il a pris. Avec des titres tels que ” Remember Me “ et “They Know My Name “, l’artiste du New Jersey semble expliquer clairement le problème : “le panthéon du rap a changé, avec des genres entiers qui se sont développés et se sont effondrés depuis la sortie de son premier album“.

Les titres phares de l’opus, tels que ” My Way” et ” Queen ” valent la peine d’être découverts, mais ” The Butterfly Effect ” peine à maintenir son emprise sur l’auditoire. Ironiquement, pour un projet dont le titre fait un clin d’œil à la théorie du chaos, il est trop prévisible, trop sûr et trop ordinaire, des attributs que peu de gens auraient reproché à Fetty Wap durant son ascension, mais dont il aura du mal à se défaire.

Ambro Ola
Ambro Ola
Titulaire d’une licence en linguistique anglaise, je suis web rédacteur, content-manager. Je nourris une passion toute particulière pour l’art_ la poésie et la musique en l’occurrence. Bercé dès le jeune âge par les vers renversants des légendes du hip-hop tels que Eminem et Youssoupha, j’ai nourri très vite et mûri en grandissant, une forte affection pour le rap, la parole vivante, qui sait se faire tendre, instructive ou agressive.
Vous aimerez aussiHHC
Recommandé pour vous
C'est Frais
Dans la rubriqueHHC
Recommandé pour vous
C'est brûlantHHC
Recommandé pour vous