image-flynt-passer-album

Flynt sort aujourd’hui son nouvel album “Ça va bien s’passer” !

Le rappeur du 18ème sort aujourd’hui son nouvel album après une attente ayant fait monter la sauce auprès des fans … Après écoute on peut nous aussi vous l’affirmer, “Ça va bien s’passer“.

Nous avions découvert au compte-gouttes les extraits du projet, un premier clip “Joga Bonito” pour le présenter puis plus rien, puis un teaser du track “Avant les regrets“. Mais alors a t-il fait paraître le meilleur de son album en avant-première ou est ce que tout le projet est du même acabit ? Réponse ci-dessous !

Incontournable répertoire

L’artiste marque une volonté de proposer un album à la fois old school et cohérent avec son époque, et qui mieux que Flynt pour synthétiser ce paradoxe ? Le morceau “Dos rond” se fait la fresque d’un environnement urbain qui a basculé dans l’indifférence et l’habitude, et textuellement on est déjà à un certain niveau.

“On prend la gentillesse pour un paillasson, alors elle disparait”

-Flynt-

Le morceau éponyme à l’album est en collaboration avec l’artiste bruxellois JeanJass pour un rendu des plus convaincants en termes d’écriture et d’interprétation, une spéciale pour Flynt qui nous a fait bien sourire avec la line suivante :

Ils pensent que j’ai un emploi à cause de la crise du disque

Alors que moi je fais des disques à cause de la crise de l’emploi

-Flynt-

On tient à honorer le morceau “Végas” qui met en avant une certaine mentale qui s’oppose aux rappeurs qui gesticulent et sont prêts à tout pour trouver une crédibilité mafieuse auprès d’un public immature … “Les vrais bandits n’ont pas besoin de se montrer” comme disait la Mafia Treece et c’est ce que nous rappelle l’ancien avec ce track d’une grande qualité.

Une spéciale également pour la “Chanson pour ton fils“, émouvant piano-voix revenant sur une histoire d’amis d’enfance, et mettant en scène un dialogue entre le narrateur et le fils de son ami d’alors. Mélancolie garantie.

Flynt nous offre ici un album mature “Calme et posé” à l’image du titre de l’un des morceaux. Il y revient sur son statut dans le rap, ses rapports conjugaux, son fils… Flynt met des mots sur un quotidien en apparence banale mais dont il se satisfait, conscient de sa chance. La mélancolie est cependant très présente, entre les souvenirs d’enfances et le magnifique “Pour ton fils“. La recherche de productions n’est pas en reste et présente quelque intérêt même si elle a tendance à s’effacer la majorité du temps au profit d’une rime riche à fleur de béton et d’une voix qui ajoute à l’éloquence des propos développés.

Nous passons la paix à l’artiste qui nous livre un condensé de travail sincère sur disque et vous souhaitons à toutes et tous une excellente écoute !

[Article co-écrit par Sim]

0.00 avg. rating (0% score) - 0 votes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.