AccueilRap US : Le meilleur et dernières actualités du Rap Américain 2021Gucci Mane affirme que l’ami décédé de Jeezy...

Gucci Mane affirme que l’ami décédé de Jeezy hante sa maison dans une nouvelle chanson

-

Gucci Mane et Jeezy ont peut-être mis leurs différends de côté devant le monde entier lorsqu’ils ont pris part à une bataille Verzuz, il y a plus d’un an. Cependant, il paraît que pour Gucci, le grief est toujours actif. Dans son tout nouveau single “Rumors“, le vétéran du rap d’Atlanta mentionne Pookie Loc, l’ami décédé de Jeezy, que Gucci a été accusé d’avoir tué en mai 2005.

Le rappeur cite le nom de Pookie Loc, l’ami décédé de Jeezy, dans son nouveau morceau, “Rumors”.

Pendant que le “défi de l’argent” continue de faire le tour des médias sociaux, la mère de feu rappeur de Chicago FBG Duck a participé et a dit à tout le monde : « Arrêtez de vous moquer des morts ». Malheureusement, Gucci a décidé d’aller contre ce mot d’ordre, en citant le nom de Pookie et en affirmant que l’homme décédé pourrait hanter sa maison.

« Le procureur a laissé tomber mon meurtre, il n’avait pas de preuves pour le prouver/Je pense que ma maison est hantée, ouais, par qui ? Le fantôme de Pookie », rappe Guwop sur sa nouvelle chanson.

Plus loin dans son morceau,  le rappeur laisse des lignes dissidences qui seraient perçues contre Jeezy.  “He ain’t killed nobody but keep rapping about the shootings/Still ain’t got revenge yet but keep making up excuses/Cuz done drank so much lean that his gut got big as Gucci’s/Quit while he ahead and don’t go out like Whitney Houston.” « Il n’a tué personne, mais continue de rapper sur les fusillades / Il ne s’est toujours pas vengé mais continue d’inventer des excuses / Parce qu’il a bu tellement de maigre que ses tripes sont devenues aussi grosses que celles de Gucci / Arrête pendant qu’il est en avance et ne sors pas comme Whitney Houston », peut-on entendre dans la chanson.

Par ailleurs, au niveau du couplet de Lil Durk, le rappeur vise certains de ses rivaux, probablement NBA YoungBoy et Quando Rondo, en disant : “I don’t want no n***as who you catch, I want the one I paid for/We on his ass, he in the A, you see how long they stay for/Ain’t no hotel room, we pop outside the Hyatt with dracos.” « Je ne veux pas de n***as que vous attrapez, je veux celui que j’ai payé/On lui colle au cul, il est dans l’A, tu vois combien de temps ils restent / On n’a pas de chambre d’hôtel, on sort du Hyatt avec des dracos ».

Ambro Ola
Ambro Ola
Titulaire d’une licence en linguistique anglaise, je suis web rédacteur, content-manager. Je nourris une passion toute particulière pour l’art_ la poésie et la musique en l’occurrence. Bercé dès le jeune âge par les vers renversants des légendes du hip-hop tels que Eminem et Youssoupha, j’ai nourri très vite et mûri en grandissant, une forte affection pour le rap, la parole vivante, qui sait se faire tendre, instructive ou agressive.
Vous aimerez aussiHHC
Recommandé pour vous
C'est Frais
Dans la rubriqueHHC
Recommandé pour vous
C'est brûlantHHC
Recommandé pour vous