Gucci Mane et Lil Durk se retrouvent sur un nouveau single “Rumors“

-

C’était un début de semaine en fanfare pour Gucci Mane ce lundi. Il a sorti un nouveau morceau intitulé “Rumors“. Avant même d’écouter le single, c’est le casting qui est accrocheur. Le rappeur originaire de Birmingham dans l’Alabama a invité en collaboration Lil Durk.

C’est un duo que le public avait déjà découvert en 2014. À l’époque, Lil Durk remixait “War Wit Us“. Il avait préféré composé avec Gucci Mane. « How you want war and you ain’t eating ? / What they gonna do if you ain’t breathing ? » chantaient-ils pour signifier : « Comment tu veux la guerre et tu ne manges pas ? / Qu’est-ce qu’ils vont faire si tu ne respires pas ? »

Le résultat était plutôt satisfaisant et Gucci Mane en a d’ailleurs fait allusion lorsqu’il annonçait la présence du même duo pour son nouveau morceau “Rumors“. « Ça a été un succès dans la rue quand on a laissé tomber ça » a-t-il publié sur Instagram.

Huit ans après, les deux se retrouvent, mais dans un sens inverse. C’est comme un retour d’ascenseur que Gucci Mane fait à Lil Durk. C’est lui cette fois-ci qui a invité l’homme de Chicago pour “Rumors“ le nouveau single.

Dans les extraits que Gucci Mane a partagés pour annoncer cette arrivée sur la scène de “Rumors“, on voit les deux rapper dans plusieurs plans de rues : « Better not believe no rumors / rest in peace to Koopa / I jumped on the school bus, and I had brung a Ruger … » traduit en français « Mieux vaut ne pas croire les rumeurs / repose en paix à Koopa … ».

Pour une nouvelle sortie, Gucci Mane n’a pas voulu faire les choses à moitié. Il a lancé “Rumors“ en audio et a rendu sa vidéo disponible en même temps. 

Si la collaboration entre les deux artistes a marché avec la sortie de 2014, Gucci Mane et Lil Durk espèrent que “Rumors“ connaîtra plus de succès et confortera cette “indestructibilité“ qu’ils revendiquent dans le morceau. 

Sidoine
Sidoine
Journaliste et traducteur EN-FR, je suis passionné d'Internet, de technologies, de crypto-monnaies et de musique, le Rap tout particulièrement. Je suis tombé dans le chaudron de MC Solaar lorsqu'avec l'aide du druide Jimmy Jay, il préparait l'album Qui sème le vent récolte le tempo.
Vous aimerez aussiHHC
Recommandé pour vous
C'est Frais
Dans la rubriqueHHC
Recommandé pour vous
C'est brûlantHHC
Recommandé pour vous