AccueilHip Hop Culture5 rappeurs canadiens à découvrir

5 rappeurs canadiens à découvrir

-

Le Canada à l’image des États-Unis d’Amérique ou encore de la France, compte un nombre considérable d’artistes chanteurs aux talents incroyables. Au regard de la notoriété qu’ils affichent au sein de la sphère du hip-hop américain, il vous est même à coup sûr arrivé de leur coller une nationalité ou une origine états-unienne. Alors, il importe de mettre la lumière sur certains d’eux. C’est pour cette raison qu’en cette période où la musique canadienne est à l’honneur avec la sortie récente de l’opus Certified Lover Boy de Drake, nous vous proposons de découvrir 5 des meilleurs rappeurs canadiens.

1.     Drake

Drake

Drake est un rappeur-compositeur et acteur canadien qui a su s’illustrer en légende en l’espace de quelques années. Né le 24 octobre en 1986 à Toronto, il s’est vite frayé son propre chemin dans l’univers du rap américain. Pour commencer, il s’est affilié au label Young Money Entertainment avant de signer officiellement avec ce dernier un contrat de collaboration en 2009.

Un an après cette signature, Aubrey Drake Graham, comme il s’appelle à l’état civil,  va sortir son premier opus studio « Thank Me Later » en début du mois de juin. En effet, le succès autour de cette première sortie motive la légende de Toronto à lâcher alternativement deux autres opus. Il s’agit notamment de « Take care » (2011) et « Nothing was the same » en 2013.

Trois ans plus tard, Drazzy débarque avec un nouvel album très bien accueilli par les fans. Il s’agit du célèbre « Views » qui lui permet d’avoir un autre nom dans la sphère du rap game. C’est justement au cours de cette année qu’il devient le troisième rappeur à franchir le milliard de vues sur YouTube avec le single Hotline Bling. Il s’est classé ainsi derrière l’incontournable Eminem pour son titre Love The Way Lie et Wiz Khalifa pour See You Again.

Drake-CLB

Pour info, il importe de préciser que le chanteur a mis en place en fin d’année 2012 son propre label discographique de musique. Ce dernier est connu sous le nom de « October’sVery Own » (OVO) et a été filialisé par Warner Music Group. Avec ce label, Drake va gravir d’autres échelons plus importants dans le game. C’est notamment là où il produit ses albums « Views » (un hommage à sa ville natale) et « Scorpion » respectivement en 2016 et 2018. Ces opus studio ont clipsé les autres en atteignant la première place du Billboard 200, du Canadian Albums Chart et de l’Official Albums Chart.

Après ce succès, le rappeur de 35 ans va attendre 2021 pour sortir son sixième album studio « Certified Lover Boy ». Un disque qui compose de nombreux featurings solides, ce qui en fait le plus streamé en une journée au cours de l’année.

En gros, Drake du haut de ses 35 ans, à l’image d’une certaine Céline Dion, fait la fierté de son pays partout dans le monde

2.      The Weeknd

Compositeur-chanteur, musicien, producteur, The Weeknd est un talent populaire dans l’industrie du rap américain. De son vrai nom Abel Makkonen Tesfaye, il est né le 16 février 1990 dans la même ville que Drake (Toronto). En début de carrière, le rappeur s’est plus servi de YouTube et SoundCloud pour construire sa renommée dans l’univers du rap amateur. C’est justement au travers de ces plateformes qu’il a publié ses premières chansons à l’âge de 20 ans sous le pseudonyme de « Weeknd ».

En 2011, il lance trois différents mixtapes qui ont été chaleureusement accueillis par les fans et également par une série de critiques constructives. Il s’agit notamment de « House of Ballons » et « Thursday » et « Echoes of silence ». Après avoir obtenu une signature avec le label Records et créé sa propre maison de disque XO, ces mixtape vont être réédités et publiés en tant qu’album-compilation.

Cependant, le canadien va enchaîner avec les albums studio en 2013. À son actif, on peut compter quatre différentes sorties dont trois classées numéro 1 et une, numéro 2 au billboard 200. Pour la première catégorie, il s’agit de « Beauty Behind the Madness » (2015), « Starboy » (2016) et « After Hours » (2020). La deuxième catégorie, quant à elle, fait allusion à son premier album studio « Kiss land » publié en 2013.

Dans ce même élan, Weeknd a produit 11 morceaux illustrés au Top 10 dans le Billboard Hot 100. On peut par exemple citer Love Me Harder avec Ariana Grande, Earned it, It feel it coming, Pray for me avec Kendrick Lamar, Call out My name, Blinding Lights. Sur la même liste, figurent les titres comme The Hills, Can’t feel my face, Starboy, Heartless et Save your Tears avec Ariana Grande.

Ces cinq dernières chansons ont spécialement atteint la première place du classement. Plus loin, il sort les clips de trois entre les chansons précitées (Starboy, The Hills et Can’t Feel My Face) et a franchi la barre d’un milliard de vues sur YouTube. C’est justement ces titres qui ont permis au chanteur de Toronto d’être sacré « artiste à avoir trois morceaux simultanément dans le top 3 du Billboard Hot RnB » en 2015.

Par ailleurs, les distinctions de Weeknd ne se limitent pas aux classements Billboard. Durant sa carrière musicale, il a raflé trois Grammy Awards, un NRJ Music Award, deux American Music Award, neuf Juno Award. Aussi, il remporte au total dix-huit Billboard Music Award et une nomination aux Oscars dans la catégorie du meilleur morceau original pour le titre Earned it (dans le célèbre film cinquante nuances de Grey).

3.      Justin Bieber

Entré dans le milieu du hip-hop en 2007 à l’âge de treize ans, Justin Drew Bieber est un compositeur-interprète, danseur, musicien et acteur qui a eu la chance d’être vite récupéré par un agent artistique américain. Il s’agit en effet de Scooter Braun qui a réussi à orienter le jeune talent après avoir suivi quelques de ses titres sur YouTube. Dès lors, en 2008, il va signer un contrat de la collaboration avec RBMG Records, un label cofondé par Scooter Braun et Usher.

En effet, cette signature lui permet de sortir son premier opus « My World » à l’âge de 15 ans. Lequel opus a eu un succès mondial et a permis au natif de la province de l’Ontorio d’être le plus jeune rappeur à réunir sept morceaux d’un même album illustrés dans le Billboard Hot 100.

Un an plus tard, le danseur canadien lance un deuxième album intitulé « My World 2.0 » qui lui permet de confirmer son talent dans l’arène musicale. Avec cette sortie, il devient le plus jeune chanteur à hisser son premier album à la première place du Billboard hot 200 depuis le célèbre Stevie Wonder en 1963. Ainsi, Justin Bieber est devenu la nouvelle idole des jeunes, en l’occurrence avec le single Baby. Pour rappel, le clip de ce single est la vidéo la plus visionnée sur YouTube jusqu’à la fin de l’année 2012.

En outre, après une mega tournée réalisée avec ses deux albums de remix « My worlds acoustic » et « Never say never », le jeune artiste propose à ses fans un film documentaire intitule « Justin Bieber: never say never ». L’année suivante, il débarque avec un troisième disque studio sous le titre de « Under the Mistletoe » qui réussit à décrocher la première place du Billboard hot 200.

Malgré ce succès, le chanteur ne réduit pas aux palmes acquises. Il sort en 2012 son quatrième album intitulé « Believe ». À noter que celui-ci été accueilli par de nombreuses critiques moins reluisantes. Ces dernières sont notamment relatives à son comportement jugé « arrogant » et les démêlés judiciaires qui circulent à son sujet. En dépit de tout ceci, son nouveau bébé a pu se hisser en tête du Billboard hot 200.

Comme pour faire taire ses détracteurs, le chanteur canadien lâche un nouvel opus « Purpose » en 2015. Ce dernier marque une nouvelle ère dans la carrière de la fameuse idole des jeunes. Outre le succès commercial acquis, l’interprète de Baby remporte un Grammy Awards avant de se retirer des radars médiatiques pour préparer son sixième album.

Cinq après, Justin Bieber réapparaît sur le devant de la scène avec une nouvelle surprise : il sort un nouvel opus intitulé « Changes » faisant preuve d’une maturité qui n’échappe pas à son public. Au cours de cette période, il est sacré “le plus jeune artiste à accumuler six différents albums en tête des charts” à l’âge de 26 ans. L’année suivante, il sort son septième album “Justice” qui rencontre également un énorme succès commercial.

En gros, Justin Bieber reste un talent exceptionnel au Canada. Outre ses performances musicales, c’est un chanteur très actif sur les réseaux sociaux. Il est à cet effet, l’une des figures emblématiques les plus suivies sur Intagram et Twitter jusqu’en décembre 2020.

4.      Tory Lanez

De son vrai nom Daystar Peterson, Tony Lanez est un rappeur, chanteur, producteur né en 1992 dans la banlieue de Toronto, en Ontario. Sa famille déménage pour la Floride où, il s’initie très tôt au rap. Suite à la disparition de sa mère, il apprendra à vivre dans un nouveau foyer avec son père à Atlanta, en Georgie. C’est justement là que l’adolescent hérite de son nom d’art “Lanez” qui lui a été donné par un ami en raison de son attachement aux rues (lanes en anglais). Ce nom justifie pleinement son parcours d’ado.

En effet, il a vainement tenté de vivre respectivement chez son frère aîné et sa grand-mère à cause de son comportement. Dès l’âge de 15 ans, le jeune Lanez va se retrouver dans la rue avant d’être logé par trois autres hommes de sa génération. En apprenant à vivre sans la protection des parents, il se trouve un intérêt pour le rap et le chant. Il commence par s’inspirer des légendes comme Brandy ou R. Kelly pour se faire une place dans la sphère de la musique.

Après avoir sorti 15 mixtapes à succès, l’artiste lâche son premier album studio intitulé “I told you”. Puis, deux ans plus tard, il balance consécutivement deux différents opus. Il s’agit de “Don’t die” et “Love me now”. Ces derniers ont énormément participé à sa renommée au plan international et lui ont permis de collaborer avec de nombreuses légendes.

Par exemple, en 2019, il a accompagné Drake dans sa tournée européenne intitulée The Assassination Vacation Tour dans de nombreux pays. Il s’agit notamment de l’Angleterre, la France, l’Irlande, la Belgique et les Pays-Bas.

Par ailleurs, même si Lanez n’a pas réussi à produire un grand nombre d’albums studio, il importe de signaler qu’il a été prolifique en mixtapes et EPs. De 2009 en 2021, il a réussi à produire 19 mixtapes et 5 EPs.

5.      Kardinal Offishall

Kardinal Offishial est né le 12 mai 1976 à Scarborough. Pour l’information, c’est une région intégrée à Toronto depuis 1988. Si vous rêvez de la visiter, il importe de vous informer que les européens vacanciers sont maintenant autorisés à y aller depuis le 7 septembre ! Vous devez cependant vous rappeler de demander à l’avance l’AVE pour le Canada. Nous vous proposons dès maintenant d’avoir tout renseignement quant au prix relatif à l’AVE pour le Canada ici, et y passer de belles vacances.

 Déjà à l’âge de 12 ans, l’artiste d’origine jamaïcaine rappe et se fait suivre par Nelson Mandela qui était en visite à Toronto. Pendant cette période, il se produit sous le pseudo “KoolAid” qu’il remplacera plus tard par “Kardinal Offishall”. Pour lui, ce dernier fait référence à Cardinal Richelieu, une figure emblématique de la politique française.

À l’âge de 20 ans, il signe son premier contrat de distribution avec Warner Chappell Music Canada. Ainsi, le chanteur va sortir son tout premier album studio “Eye & I” en 1997. Quatre ans après ce succès, Kardinal Offishiall revient avec son deuxième opus intitule “Quest for Fire: Firestarter, Vol.1” sous la houlette de MCA Record.

En 2004, il revient avec le vol.2 de ce dernier album, invitant Pharrell Williams dans le morceau. À noter qu’à travers cette sortie, il se fait remarquer par The Neptunes, Timbaland qui produiront plus tard sa mixtape “Kill Bootcold”.

Plus tard, le chanteur canadien collabore avec d’autres légendes de l’industrie du hip-hop américain comme Akon, notamment sur son album “Not 4 Sale” (2008). Outre ce dernier, il faut notrer qu’il a sorti d’autres opus tels que “Fire and Glory”, (2005) “Kardi Gras, vol1: The Clash” (2015) et “Pick your poison” (2020).

En gros, ces 5 artistes ont positivement marqué l’arène de la musique américaine. Vivant aux États-Unis pour la plupart, ils continuent de faire la fierté du Canada partout dans le monde.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Vous aimerez aussiHHC
Recommandé pour vous
C'est Frais
Dans la rubriqueHHC
Recommandé pour vous
C'est brûlantHHC
Recommandé pour vous
Hip Hop Corner

GRATUIT
VOIR
`