in

[Flashback] Quand ManuDigital et Queen Omega s’alliaient à « Trinidad » !

Mélomanes, accourez ! Le morceau que nous vous présentons aujourd’hui est le résultat de la connexion entre le baroudeur des îles Manu Digital et la lady qu’on appelle Queen Omega.

Le premier est français et doit son buzz récent à la tournée de freestyles qu’il a entreprise, qui l’amena à inviter Elephant Man, Junior Cat ou encore Josey Wales.

Notre lady trinidadienne a quant à elle a commencé le chant à l’église, puis au sein de la communauté rasta où déjà sa voix est remarquée et largement appréciée. Pour elle la consécration se fait aux côtés des pointures du dancehall que sont Capleton & Sizzla qu’elle accompagne sur la tune « Warning« .

C’est donc d’une rencontre du bout du monde que naquit ce gros son que nous vous présentons aujourd’hui …

No local artist

Vous l’aurez compris la volonté du duo est de projeter la musique bien au delà des frontières sans se cantonner à telle ou telle patrie, d’où la phrase de la reggae-lady « Don’t call me local, i’m internationaly blessed with my vocal » … Une line éloquente que nous ne saurions démentir tant nous sommes sous le charme d’un tel timbre.

Le reggae est une musique pleine de spiritualité, un morceau de cette musique qui vous renvoie à votre propre spiritualité est en sommes une réussite et il est vrai que pour nous la magie a opéré sur ce track ! A la façon d’un Capleton bénissant par le feu dans ses tunes les plus incendiaires, nous mimons le gun salute du moment où elle prend le micro jusqu’au moment où la vidéo s’arrête …

Combien d’artistes du reggae peuvent aujourd’hui amener autant d’énergie par leur voix ? Ils sont peu nombreux quoi qu’il en soit et Queen Omega est donc devenue l’une des chanteuses/ toasteuses les plus en vue des amateurs … Nuff respect à la lady !

On vous laisse redécouvrir ça sans plus tarder … Bonne écoute !

Ton avis?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

[INDÉ] Diverset Music clippe un morceau « En béton » !

Alpha Wann, tout est dans le geste | Chronique UMLA