AccueilHip Hop CultureLa pop star Lizzo fustige le racisme institutionnel, au...

La pop star Lizzo fustige le racisme institutionnel, au cours de de sa prestation au Global Citizen Live

-

Vêtue d’une combinaison rose vif, la chanteuse de 33 ans est montée sur la scène de Central Park à New York pour interpréter une de ses plus grandes chansons, dont Good as Hell, Truth Hurts et Juice. 

Le spectacle a réuni des musiciens, des acteurs, des célébrités et des dirigeants du monde entier. 

Au cours de sa performance, la lauréate des Grammy a également pris un moment pour s’adresser au public et condamner le racisme institutionnel, endémique aux États-Unis et d’autres pays à travers le monde.

De la grossophobie au racisme institutionnel: Le self-love comme bouclier.

« Pendant que nous parlons de changement climatique, de rendre le monde meilleur et de résoudre le problème des sans-abri, nous devons également parler du racisme institutionnalisé qui sévit en permanence dans ce pays », a déclaré Lizzo. Elle poursuit dans sa diatribe en rappelant que le lieu de l’événement était autrefois le Seneca Village. Une communauté qui abritait principalement des Afro-Américains et qui existait au milieu du 19e siècle. Le National Park Service rapporte que les résidents de cette zone ont été déplacés de force en 1857, et que le quartier a ensuite été démoli pour développer ce que l’on appelle aujourd’hui Central Park. « Et si nous ne parlons pas de notre histoire de manière constructive, comment pouvons-nous construire un meilleur avenir ? « Il est temps de parler des choses, et il est temps de faire un changement. Et cela commence à l’intérieur. Il faut s’améliorer soi-même, pour pouvoir être meilleur pour les autres. »  C’est dans cette même veine qu’est restée  l’artiste pour inviter ses fans sur Twitter,  à s’aimer par-dessus tout. Le postulat du self-love est, selon l’artiste, la première arme dans le combat contre le racisme.  « S’aimer soi-même dans un monde qui ne nous aime pas en retour demande une quantité incroyable de conscience de soi et un détecteur de conneries qui peut voir à travers les normes sociétales arriérées », a-t-elle écrit. « Si tu réussis à t’aimer aujourd’hui, je suis fière de toi. Si tu n’as pas réussi, je suis quand même fière de toi. C’est très difficile. »

Le mois dernier, Lizzo avait déjà essuyé des  commentaires « blessants » sur les médias sociaux après la sortie de sa chanson Rumors avec Cardi B. Dans une vidéo Instagram où elle était en larmes, elle a déclaré que  c’était « grossophobe, raciste, et c’est blessant ».  « Ce que je n’accepterai pas, poursuit-elle , c’est que vous fassiez ça aux femmes noires encore et encore et encore, surtout à nous, les grosses filles noires. Quand nous n’entrons pas dans la boîte dans laquelle vous voulez nous mettre, vous ne faites que déchaîner la haine sur nous. C’est pas cool. Je fais ça pour les futures grandes femmes noires qui veulent juste vivre leur vie sans être scrutées ou mises dans des cases ».

Une occasion de faire un retour à la communauté. 

La chanteuse poursuit en indiquant au public, le sens de sa présence à l’événement ainsi que ses ambitions sociales et communautaires. « Merci beaucoup à Global Citizen de m’avoir invitée », a-t-elle commencé. « Vous savez, grande fille noire de Détroit en passant par Houston, Texas, faisant de grandes choses avec ma vie. Je suis tellement reconnaissante chaque fois que je peux monter sur la scène et chanter pour vous tous. Merci beaucoup. [….] Et maintenant, je suis une femme riche, c’est excitant, ça n’est jamais arrivé », a-t-elle poursuivi. « Je me suis dit: « Quel genre de femme riche je veux être ? ». Et j’ai décidé que je voulais être une philanthrope. Je veux donner en retour. Pourquoi Dieu me donnerait-il autant si je ne peux pas le rendre ? Alors merci beaucoup de m’avoir donné l’opportunité de donner en retour »

Global Citizen Live, une initiative à fort impact social 

Global Citizen Live est un événement mondial de 24 heures qui mobilise les sensibilités autour des enjeux tels que la défense de la planète et de l’élimination de la pauvreté. Il fait partie de la campagne mondiale 2021 de Global Citizen, un plan de relance pour le monde, qui se concentre sur cinq objectifs clés : mettre fin au COVID-19 pour tous, mettre fin à la crise de la faim, reprendre l’apprentissage pour tous, protéger la planète et faire progresser l’équité pour tous.

En direct des six continents, des artistes, des célébrités et des dirigeants mondiaux se réunissent pour impulser un changement et avoir un impact sur le climat et la pauvreté. La campagne, diffusée 24 heures sur 24 depuis des villes du monde entier, notamment de Lagos, Londres, Los Angeles, New York City, Paris, Rio de Janeiro, Séoul et Sydney, appelle les pays du G7 et l’Union européenne à partager au moins 1 milliard de doses de vaccin COVID-19 avec les personnes qui en ont le plus besoin et à soutenir les appels à une renonciation aux droits de propriété intellectuelle du vaccin COVID-19. La campagne appelle également les fournisseurs de vaccins à partager la technologie ARNm avec le nouveau centre de transfert soutenu par l’Organisation mondiale de la santé et basé en Afrique du Sud.

En plus de Lizzo, l’événement Global Citizen Live propose des performances de Jennifer Lopez, Elton John, Coldplay, Shawn Mendes et Fugees et bien d’autres se sont joints à l’événement pour le diffuser à distance.

Sidoine
Sidoine
Journaliste et traducteur EN-FR, je suis passionné d'Internet, de technologies, de crypto-monnaies et de musique, le Rap tout particulièrement. Je suis tombé dans le chaudron de MC Solaar lorsqu'avec l'aide du druide Jimmy Jay, il préparait l'album Qui sème le vent récolte le tempo.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Vous aimerez aussiHHC
Recommandé pour vous
C'est Frais
Dans la rubriqueHHC
Recommandé pour vous
C'est brûlantHHC
Recommandé pour vous
Hip Hop Corner

GRATUIT
VOIR