in

Paris Hip Hop : Et si le RER nous racontait l’histoire de la culture Hip Hop

image-rer-hip-hop-2016-general
Une idée folle, peut-être mais cela vaut le coup de rêver.

ACTU HIP HOP

 

A l’occasion du Festival Paris Hip Hop 2016 qui a débuté le 20 mai et qui se poursuit jusqu’au 5 juin, nous allons nous prendre à rêver un petit peu et à imaginer la construction d’un RER qui reprendrait toute l’histoire de la culture Hip Hop. On baptiserait cette ligne de RER, la ligne H avec une autre composante H’. Nous allons passer bien en revue l’ensemble des arrêts de la ligne H du RER.

 

Ligne H :

 

Aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle : Le Hip Hop prend ses sources aux Etats-Unis et notamment dans le ville de New York avec l’avènement des premières célébrités de tagueurs comme Taki 183. Ce serait donc tout naturel que la ligne démarre dans cet aéroport symbole du développement mondial du Hip Hop.

S.E.V.R.A.N. : Le ville de Sevran est une ville pivot du Hip Hop actuel. Outre le fait que la ville abrite le rappeur Kaaris, la ville possède aussi son propre festival Street Art. Enfin, de nombreux cours de danses et battles Hip Hop y sont organisés chaque semaine. Cette ville transpire le Hip Hop.

Clichy-sous-Bois : A Clichy-sous-Bois, le Hip Hop est au beau fixe, notamment avec le festival Effervescence qui, avec le soutien de la mairie, proposera un concert gratuit de MHD cette année, le 4 juin.

Pantin – Douanes : L’ancien bâtiment des douanes à Pantin, fermé en 1995 est devenu le terrain de jeu favori des graffeurs qui en ont fait une véritable oeuvre de street art. La ville héberge aussi de nombreuses associations mais n’oublie pas son histoire désormais commune avec le Hip Hop.

image-douanes-pantin-graffitis-hip-hop-rer
La façade du bâtiment est entièrement recouverte de graffitis.

La Villette Périphérique : La Villette est riche d’une histoire copieuse avec le Hip Hop sur le plan culturel, artistique et musical. Cette année, le Festival Paris Hip Hop y fera une escale avec le concert de Jazzy Bazz.

Rue de l’Ourcq : Les murs de cette rue sont ornés de graffitis qui s’étendent de plus en plus. Cette rue est devenue un haut-lieu du graffitis parisien et un festival street art, le « Ourcq Living Colors » s’y tient chaque année. Pour 2016, les dates sont du 4 au 5 juin.

image-rue-de-lourcq-hip-hop-2016-rer
Une bien belle fresque loin d’être une exception dans cet endroit très marqué street art.

Elysée Montmartre : Cette salle est historique pour le Hip Hop. Comme le Bataclan, elle a accueilli de nombreux rappeurs comme le groupe NTM en 1994. Aujourd’hui fermée à cause d’un incendie en 2011, la salle devrait rouvrir dans le courant de cette 2016.

La Fourche : Avec ses nombreux centres culturels en rapport avec le Hip Hop et ses fast-food ouvert 24h/24, le 18ème arrondissement est sûrement celui où la culture Hip Hop est la plus présente.

Trocadéro, Musée de l’Homme : La place du Trocadéro fut longtemps, et l’est encore aujourd’hui, un lieu d’échanges entre rappeurs, tagueurs ou encore skatteurs. Avec le création du Musée de l’Homme il y a peu à proximité, cette zone est un point d’entrée du tour Hip Hop parisien.

Boulbi Everest : Ce kebab est un lieu incontournable de tous les fans de Booba où ils ont de grandes chances d’apercevoir leur idole.

Paris Sud Le Zeste : Cette zone est un véritable vivier à rappeurs. Avec le groupe 1.9.9.5., Nekfeu et l’Entourage, difficile de trouver un endroit ayant formé plus de talents qu’ici.

Bellevilloise La Maroquinerie : Il s’agit de deux salles concert parisiennes où sont accueillis de nombreux rappeurs. Il s’agit peut-être du lieu phare de la musique Hip Hop à Paris. D’ailleurs le Paris Hip Hop y a démarré sa session 2016 avec un concert.

Montreuil La Pêche : Enfin, comment ne pas citer la ville de Montreuil avec son bar « La Pêche » qui reçoit de nombreux rappeurs dans le cadre du Paris Hip Hop 2016.

 

Ligne H’ :

 

Mantes-la-Jolie Val-Fourrée : Ces cités ont vu grandir de nombreux artistes et groupes emblématiques du rap comme Expression Direkt. Un autre grand vivier de rappeurs et d’artistes ayant fait la richesse de l’histoire et de la culture Hip Hop.

Saint Denis Trois Neuf : Ah le 9-3. L’expression la plus connue du grand public grâce au groupe NTM. Et Saint Denis n’y est pas pour rien. Il s’agit tout simplement de la ville emblématique du 93. Alors impossible d’y passer à côté.

La Chapelle Jardins d’Eole : Il est un lieu de rencontres historiques entre rappeurs. C’est un véritable haut-lieu de l’histoire du Hip Hop.

image-terrain-vague-stalingrad-hip-hop-2016
Le terrain vague Stalingrad, lieu de rencontres de rappeurs, autrefois.

Gaiété Lyrique : C’est une salle de concert qui accueille souvent des représentations Hip Hop. Profitant d’installations techniques considérables, c’est là où le spectacle est le plus fort, le plus vivant.

Aéroport Orly : Pour faire le lien avec l’autre place forte du Hip Hop en France, Marseille.

Ivry-Sur-Seine Le Hangar : On ne peut pas passer à côté d’Ivry et de sa salle de concert du Hangar qui a vu démarrer de nombreux artistes comme Maitre Money ou encore le rapport Ivry (ça ne s’invente pas).

Paris 13 : Sans contestation, le lieu favori des graffeurs autrefois où ceux-ci avaient investis un immeuble aujourd’hui détruit mais de nombreux parcours de street art débutent à cet endroit historique.

Les Halles La Place : Avec 1400m carré, il s’agit du plus grand centre culturel Hip Hop. On ne sait pas encore comment cela va s’organiser mais cela pourrait bien entendu devenir la nouvelle place forte d’une culture en développement permanent, riche d’une histoire indéniable et diverse.

 

image carte rer hip hop
Carte imaginaire du RER dédiée à la culture Hip Hop

What do you think?

image krs-one festival

KRS ONE sera en concert à Montpellier le jeudi 2 juin 2016

image snoop dogg

Snoop Dogg nous fait part de sa pensée militante !