in

Résumé NBA : Golden State et Cleveland s’en sortent, Portland aussi.

image-curry-suns-warriors-2016
Stephen Curry dans ses dribbles face aux Suns de Phoenix.

ACTU NBA

 

Peu de matchs cette nuit en NBA, mais tout de même les deux finalistes de la dernière édition des Playoffs NBA avec Cleveland et Golden State. Destins liés pour les deux franchises, hier soir, puisque les deux se sont imposées, à l’instar de Portland et de Minnesota. De son côté, Orlando est allé battre OKC sur son parquet. 

 

Golden State 133 – 120 Phoenix Suns

 

Il aura fallu près de trois quart-temps aux Warriors, sur leur parquet, pour prendre la mesure d’une équipe de Phoenix accrocheuse. Avec un Kevin Durant à 29 points et un duo Curry – Thompson à 30 unités chacun, les locaux ont encore prouvés leur potentiel offensif de feu mais ont, une nouvelle fois, montrés des faiblesses défensivement et une certaine suffisance qui pourrait leur coûter quelques matchs cette saison. Néanmoins, tout n’est pas à jeter pour les champions NBA 2015. En effet, la victoire est bel et bien là mais surtout Klay Thompson semble s’être un peu rassuré après un début de saison en demi-teinte. Avec 30 points lors de cette rencontre, l’arrière a peut-être, enfin, lancé sa saison. A noter aussi le double-double de Draymond Green avec 14 points, 11 passes auxquels il faut ajouter 7 rebonds.

https://www.youtube.com/watch?v=OzQ7N0VwJR8

 

Cleveland Cavaliers 100 – 93 Charlotte Hornets

 

Du côté de Cleveland, là aussi, cela a été une nuit difficile mais finalement victorieuse. Les Champions NBA 2016 recevaient Charlotte à la Q Arena la nuit dernière et ont soufferts un moment avant de pouvoir se détacher de valeureux adversaires, tombeurs de Toronto deux jours auparavant. Comme souvent dans pareils cas, c’est LeBron James (19 points, 8 rebonds, 8 passes) qui a tenu la baraque en fin de match et pris ses responsabilités, bien supplée par Frye avec 20 unités et par Kevin Love (30 points) impérial en début de match. Côté Hornets, on saluera la belle prestation de Nicolas Batum (15 points, 9 rebonds, 7 passes). Insuffisant néanmoins pour espérer ramener une victoire de Cleveland.

https://www.youtube.com/watch?v=Vg7_HV11leM

 

Minnesota Timberwolves 125 – 99 Los Angeles Lakers

 

Petite déception pour les Lakers. En effet, Los Angeles s’est incliné sur le parquet des Timberwolves au terme d’un match raté face à une équipe de Minnesota sûre de sa force. Une défaite qui pourrait peser lourd à la fin de la saison, au moment de faire les comptes. En commettant un nombre incalculables de fautes et de pertes de balle, les Lakers se sont sabordés durant ce match. En face, les Timberwolves n’en demandaient pas tant pour prendre confiance et infliger une sévère défaite à des Lakers qui avaient pourtant bien débutés leur saison. Minnesota a alors vu un Andrew Wiggins de folie émerger et claquer 47 points, son record en carrière. A noter aussi les bonnes performances de Nemanja Bjelica (24 points) et de Karl-Anthony Towns (22 points) côté Minnesota.

https://www.youtube.com/watch?v=1UOA_zL8qeU

 

Portland Trail Blazzers 112 – 105 Denver Nuggets

 

Portland a eu chaud sur son parquet face à Denver mais pour eux aussi la soirée s’est finalement bien terminée. Menés 57-50 à la pause, les Trail Blazzers se sont, une fois n’est pas coutume, appuyé sur un Damian Lilliard (32 points, 8 rebonds, 6 passes et 4 interceptions) impérial pour renverser la vapeur et aller chercher une victoire importance face à Denver (112-105). La différence s’est notamment faîte durant le troisième quart avec un sévère 36-15 infligé par Portland à leurs adversaires du soir.

https://www.youtube.com/watch?v=t8JV3IsODxU

 

Oklahoma City Thunder 117 – 119 Orlando Magic

 

Serge Ibaka a joué un bien mauvais tour à son ancienne franchise. En effet, c’est l’ancien joueur d’OKC qui s’en est aller inscrire le panier de la victoire à quelques secondes de la fin du match offrant une victoire inespérée sur le papier au Magic qui n’en demandait pas tant. Il valide par la même occasion un match sensationnel avec 31 unités. Le match est donc jusqu’au bout resté indécis mais côté Magic la performance offensive de ce match deviendra référence cette saison. En effet, la plus mauvaise attaque de la ligue (95 points par match) a bien tenu la cadence d’Oklahoma pour finir par réussir à surprendre les partenaires de Russell Westbrook (41 points, 16 passes, 12 rebonds). On notera aussi le match très satisfaisant d’Evan Fournier (21 points).

https://www.youtube.com/watch?v=94EJrggJUSg

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ton avis?

image-big-twin-du-clip-my-enterprise

Big Twin dévoile « My Enterprise » dans un nouveau clip

image-ace-hood-caver-mixtape-body-bag-4

« Body Bag 4 » la mixtape de Ace Hood en téléchargement gratuit sur HHC