Il y a 27 ans, Tupac Shakur subissait une agression et un cambriolage

-

Tupac Shakur est un rappeur atypique dont l’histoire a beaucoup impacté la culture Hip-hop. Il a été à l’origine de plusieurs bouleversements mais a aussi subi des coups du sort. Le 30 novembre 1994, il rencontré la mort sans vraiment y laisser sa peau.

Une agression qui aurait pu lui coûter la vie

Tupac a dû mener une Thug Life dans la nuit de ce 30 novembre 1994 dans la ville de Manhattan.

Alors qu’il s’impatientait de connaître le verdict dans son procès pour abus sexuel, Tupac sera victime d’une agression presque mortelle la veille de la publication de la décision de justice. Dans la célèbre  nuit du 30 novembre 1994, Tupac et trois hommes de son entourage, dont son manager Freddie Moore et « Stretch » Walker, entrent dans le hall des Quad Recording Studios à Manhattan. Ils étaient suivis sans le savoir par deux hommes armés et en tenue de combat. Ces agresseurs ont coincé Tupac et ses acolytes au niveau de l’ascenseur qui conduit au studio.

Sous la menace de leurs armes à feu, Freddie Moore et son ami Randy Walker ont cédé aux injonctions des cambrioleurs en leur remettant leurs avoirs mais Tupac a résisté. Sa tenacité et son envie d’en découdre avaient obligé les agresseurs à envoyer à Tupac, cinq balles, dont deux à la tête, tandis que son manager est touché une fois. Les agresseurs partent alors avec 40 000 $ de bijoux dévalisant ainsi toute la bande. Walker réussi à mettre Tupac en lieu sûr.

Un lendemain judiciaire malgré l’incident de la veille

Transféré à l’hôpital Bellevue, immédiatement après l’incident, les médecins précisent que Tupac  a reçu cinq balles dont deux dans la tête, deux dans l’aine et une à travers le bras et la cuisse. Il sort de l’hôpital, malgré les réticences du personnel médical, trois heures après l’opération chirurgicale.

Pas de sentiment en matière d’application de la loi. Son état n’a pas empêché le tribunal de donner son verdict. Le lendemain de son agression,en fauteuil roulant, il est reconnu coupable de trois chefs d’accusation dont celui d’attentat à la pudeur et innocent de six autres. Le 6 février 1995, il est condamné à un an et demi et quatre ans et demi de prison.

Les suspicions et les règlements de compte ont bel et bien suivi

Tupac Shakur a mal vécu cet incident. Il a accusé plus tard Sean Combs (Diddy), Andre Harrell et The Notorious B.I.G., sur lesquels il tombe nez-à-nez juste après l’agression. Tupac décrira la scène comme très étrange, rapportant que personne parmi eux n’a bougé le petit doigt pour l’aider. Il avance même qu’ils le regardaient fixement comme s’ils étaient étonnés qu’il soit encore en vie. Tupac Shakur soupçonne également Lil ‘Cease, qui l’a appelé depuis la fenêtre du 8ème étage avant qu’il ne soit agressé. De même, la légende soupçonne son ami et associé, Randy Walker, d’être impliqué dans la tentative de meurtre.

Un cadeau d’anniversaire ?

Il est possible que le séjour en taule de Tupac lui ai permis de collecter assez d’informations pour confirmer ses soupçons sur son associé « Stretch ». Ce dernier a été étrangement assassiné un an jour pour jour après l’agression de Tupac.

Il a reçu plusieurs balles dans le dos au volant de sa mini-fourgonnette par trois hommes faisant feu depuis le côté de son véhicule à Queens Village. Sa camionnette percute alors un arbre et heurte un véhicule stationné avant de se retourner.

Tupac sera lui-même assassiné le 13 septembre 1996 à Las Vegas dans une fusillade.

Sidoine
Sidoine
Journaliste et traducteur EN-FR, je suis passionné d'Internet, de technologies, de crypto-monnaies et de musique, le Rap tout particulièrement. Je suis tombé dans le chaudron de MC Solaar lorsqu'avec l'aide du druide Jimmy Jay, il préparait l'album Qui sème le vent récolte le tempo.
Vous aimerez aussiHHC
Recommandé pour vous
C'est Frais
Dans la rubriqueHHC
Recommandé pour vous
C'est brûlantHHC
Recommandé pour vous