AccueilHip Hop CultureJada Pinkett Smith et Tupac Shakur dansent sur un...

Jada Pinkett Smith et Tupac Shakur dansent sur un classique de Fresh Prince dans une vidéo de 1988

-

On pourrait penser que les débats entourant le moment infâme de Will Smith aux Oscars avec Chris Rock se seraient déjà dissipées. Toutefois, à en juger par l’apparence des choses, le public ne fait que commencer. Jada Pinkett Smith a récemment fait sa première apparition depuis que son mari a volé la vedette aux Oscars et a giflé Chris Rock. Depuis lors, toutes les parties impliquées sont devenues des sujets à polémique, mais Jada a pris des coups durs et sa relation avec Tupac Shakur est à nouveau remise en question.

Un clip de Jada et Pac dansant et chantant sur « Parents Just Don’t Understand » est devenu viral sur les médias sociaux

Pendant de nombreuses années, Jada a été la cible de blagues liées à son mariage et à son amitié étroite avec le rappeur décédé. Ces commentaires ont trouvé une nouvelle vie après la gifle, et sur TikTok, quelqu’un a déterré un vieux clip de Jada et Pac dansant sur un classique de DJ Jazzy Jeff & the Fresh Prince.

En effet, la vidéo du couple a été partagée pour la première fois il y a de nombreuses années, alors que Jada était assise pour une interview. Ainsi, l’émission a diffusé le clip de 1988 des deux amis, qui se sont rencontrés alors qu’ils fréquentaient l’école des arts de Baltimore. Dans la vidéo, Tupac et Jada semblaient profiter d’une sorte de karaoké en chantant « Parents Just Don’t Understand » de l’album de 1988, He’s the DJ, I’m the Rapper.

Après avoir cumulé des centaines de milliers de likes sur TikTok, la vidéo a été supprimée par l’utilisateur. Toutefois, longtemps après, des enregistrements d’écran ont été réalisés et le clip a été repartagé partout.

Ambro Ola
Ambro Ola
Titulaire d’une licence en linguistique anglaise, je suis web rédacteur, content-manager. Je nourris une passion toute particulière pour l’art_ la poésie et la musique en l’occurrence. Bercé dès le jeune âge par les vers renversants des légendes du hip-hop tels que Eminem et Youssoupha, j’ai nourri très vite et mûri en grandissant, une forte affection pour le rap, la parole vivante, qui sait se faire tendre, instructive ou agressive.
Vous aimerez aussiHHC
Recommandé pour vous
C'est Frais
Dans la rubriqueHHC
Recommandé pour vous
C'est brûlantHHC
Recommandé pour vous