AccueilRap US : Le meilleur et dernières actualités du Rap Américain 2021JAY-Z S'EST VU REFUSER UN COUPLET SUR LE MORCEAU...

JAY-Z S’EST VU REFUSER UN COUPLET SUR LE MORCEAU DE KRS-ONE & FAT JOE ‘1, 2 PASS IT’ – DJ PREMIER SE CONFIE

-

Sorti en 1995, 1, 2 Pass It de D&D All-Stars est un classique du hip-hop de la côte Est. Ancré dans les sonorités rugueuses et funky de DJ Premier, le morceau est le point de convergence de Mad Lion, Doug E. Fresh, KRS-One, Fat Joe, Smif-N-Wessun et Jeru The Damaja qui s’échangent des vers comme dans un cypher de coin de rue.

Comme si son line-up n’était pas suffisamment imposant, 1, 2 Pass It était censé inclure un autre MC légendaire : JAY-Z. C’est ce qu’affirme DJ Premier, qui s’est plongé dans la genèse du morceau dans le dernier épisode de sa série YouTube So Wassup ?

Un morceau soumis à une mise au vert sélective 

Premo a commencé par expliquer l’importance des célèbres D&D Studios à New York, où il a vécu entre 1992 et 2002. La réputation du studio grandissant, Arista Records a proposé à David Lotwin et Doug Grama – les propriétaires de D&D Studios de réaliser une compilation intitulée The D&D Project.

Pour stimuler la créativité, Dave et Doug ont organisé une fête à public restreint au studio, la 40’s & Blunts Party, à laquelle ils ont invité certains des meilleurs rappeurs new-yorkais de l’époque.

« Ils ont servi de la nourriture, ils avaient des blunts, ils avaient des tonnes de 40oz de liqueur de malt », se souvient Premo. « Et on faisait la fête, on buvait et on faisait un beat sur place. Et quand on le fait, celui qui est prêt peut prendre le micro et faire un couplet. C’était même une course pour savoir qui avait sa rime prête. »

Dans la course, les velléités de Jay-Z n’ont pas reçu un accueil favorable 

Alors que Mad Lion, Doug E. Fresh, KRS-One, Fat Joe, Smif-N-Wessun et Jeru The Damaja étaient tous occupés à écrire leurs vers, un grand MC attendait patiemment devant les D&D Studios dans l’espoir de se joindre à la fête.

« Voici le clou du spectacle : la grande, grande icône JAY-Z en personne – bravo à Hov – était dehors », a révélé Premo. « Il n’a pas pu entrer parce que Dave a dit à Jay : ‘Il y a beaucoup trop de monde ici. Genre, on ne peut même pas bouger.’ Il y avait trop de monde à l’intérieur.[…] a attendu une minute et il a fait un autre essai, mais il ne pouvait toujours pas entrer. Et Jay est parti. » 

Bien sûr, c’était le JAY-Z d’avant Reasonable Doubt, et non le Hov du Hall of Fame que les fans de rap connaissent aujourd’hui.

Mais Jay-Z a le dernier mot

Cependant, bien qu’on lui ait refusé l’entrée à la fête, JAY-Z n’a pas gardé rancune puisqu’il est retourné aux D&D Studios pour enregistrer une série de titres avec DJ Premier pour ses quatre premiers albums. D’ailleurs, à la vérité, deux de ces collaborations – « Bring It On » en 1996 et « So Ghetto » en 1999 – ont samplé 1, 2 Pass It grâce aux crochets scratchés de Premo, donc on peut dire que Hov a eu le dernier mot.

« Une chose que j’aime chez Jay, c’est qu’il a laissé passer ça », a déclaré Premo. « Il est quand même revenu [aux D&D Studios] et a fait Reasonable Doubt là-bas et, bien sûr, il a travaillé sur In My Lifetime, Vol. 1. Nous avons travaillé sur [Vol. 2… Hard Knock Life] et [Vol. 3… Life and Times of S. Carter], donc l’histoire a continué. »

Sidoine
Sidoine
Journaliste et traducteur EN-FR, je suis passionné d'Internet, de technologies, de crypto-monnaies et de musique, le Rap tout particulièrement. Je suis tombé dans le chaudron de MC Solaar lorsqu'avec l'aide du druide Jimmy Jay, il préparait l'album Qui sème le vent récolte le tempo.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Vous aimerez aussiHHC
Recommandé pour vous
C'est Frais
Dans la rubriqueHHC
Recommandé pour vous
C'est brûlantHHC
Recommandé pour vous
Hip Hop Corner

GRATUIT
VOIR