AccueilRap US : Le meilleur et dernières actualités du Rap Américain 2021La famille de Tupac Shakur en conflit avec l’exécuteur...

La famille de Tupac Shakur en conflit avec l’exécuteur testamentaire de leur mère

-

On n’entend pas souvent des nouvelles de la famille de Tupac Shakur depuis le décès du rappeur en 1996 et les règlements de sa succession. Sans nouvelles, bonnes nouvelles dit un adage. L’actualité ramène au devant de la scène quelques membres de sa famille qui pourraient se retrouver prochainement en justice. Ils ont des griefs contre l’exécuteur testamentaire de leur mère Afeni Shakur.

Les relations sont tendues entre l’exécuteur testamentaire de Afeni Shakur et tout au moins Sekyiwa Shakur. La sœur de l’illustre défunt accuse Tom Whalley. L’administrateur des biens de leur mère Afeni Shakur décédée elle aussi aurait confisqué certains biens propres de Tupac Shakur. Il s’agit par exemple des disques d’or, des bijoux, des matériels roulants, œuvres d’art et biens d’autres biens du patrimoine personnel de Tupac.

L’affaire portée devant la justice

Loin d’être de simples grognes ou allégations venant de la sœur de Tupac Shakur, les reproches faits à l’administrateur de leur feue mère sont portés devant la justice. Sekyiwa Shakur parle de « violations flagrantes » et dépose une plainte en bonne et due forme contre Tom Whalley qui se serait pris pour le premier responsable de Amaru Entertainment, le label créé par la mère de Tupac en 1997 après sa mort pour perpétuer les œuvres du rappeur défunt.

Du fond du dossier

Que Tom Whalley se retrouve à gérer la succession de Tupac Shakur, c’est une usurpation de titre semble insinuer la sœur de Tupac Shakur. Afeni Shakur a d’ailleurs à ses côtés la Fondation Tupac Shakur dans cette procédure ouverte devant la justice.  Ne pas restituer les disques d’or, les objets d’art, les voitures, les bijoux et autres biens personnels du rappeur est une violation flagrante pour ses proches qui entendent se faire rendre justice.

En plus, il y aurait eu des détournements de fonds dont Tom Whalley serait coupable. « Il a effectivement détourné des millions de dollars à son propre profit » selon les propos de Sekyiwa Shakur qui continue : « Whalley s’est enrichi de manière déraisonnable aux dépens des bénéficiaires et de mauvaise foi en prenant une compensation excessive dans une position dont il devrait à juste titre être exclu en raison du conflit d’intérêt inhérent ».

Dans les détails, l’accusation précise que « Whalley a déjà reçu plus de 5,5 millions de dollars qu’il s’est versé au cours des cinq dernières années via Amaru. Il est clair qu’il a utilisé et abusé de ses pouvoirs en tant qu’exécuteur testamentaire et fiduciaire spécial de la succession et de la fiducie pour convertir les biens personnels appartenant à Sekyiwa en une tirelire dont il a tiré des fonds ».

Un des avocats de la mère de Tupac est contre la procédure

Pendant que la sœur de Tupac Shakur accuse Tom Whalley, l’avocat de sa mère lui apporte plutôt son soutien. Howard King n’est pas d’avis avec ceux qui accusent Tom de « violations flagrantes » et de détournement. « Ces réclamations légales sont décevantes et préjudiciables à tous les bénéficiaires de la fiducie. Nous sommes convaincus que le tribunal conclura rapidement que Tom à toujours agi dans l’intérêt d’Amaru, de la fiducie et de tous les bénéficiaires » a-t-il déclaré.

Loin de douter de la probité de Tom Whalley, l’avocat Howard King pense plutôt qu’il est un homme de confiance. « Tom Whalley est un ami et un confident de Tupac et de sa mère, Afeni Shakur, depuis qu’il a signé son premier contrat d’enregistrement majeur avec Tupac dans les années 90 et a aidé à organiser l’argent pour libérer Tupac de prison … Après la mort de Tupac, Afeni a demandé l’aide de Tom pour gérer le domaine Tupac dont Afeni a hérité, une tâche qu’il avait effectuée gratuitement pendant de nombreuses années. En 2015, à la demande d’Afeni, Tom est devenu le gérant d’Amaru, la société qu’Afeni avait créée pour protéger et exploiter l’ensemble des actifs de Tupac, dans des conditions normales. Sous la direction de Tom, complétée par les divers prêts personnels que Tom a consentis à l’entreprise, Amaru est passé d’à peine capable de payer à un solide bailleur de fonds » selon ses déclarations.

Le choix que la défunte mère de Tupac qui gérait sa succession avait porté sur Tom Whalley était basé sur sa confiance en lui et l’exécuteur testamentaire n’aurait pas encore trahi cette confiance, croit Howard King. « La confiance d’Afeni en Tom est encore démontrée par sa nomination de Tom comme successeur de sa confiance. Tom est devenu l’administrateur actuel après la mort d’Afeni, mais n’a jamais pris aucun des honoraires de l’administrateur, même si sa charge de travail est devenue supérieure à celle du directeur d’Amaru qu’il avait demandé » a déclaré l’avocat.

La balle est désormais dans le camp de la justice. L’avenir nous dira laquelle des deux parties aura le dessus.

Sidoine
Sidoine
Journaliste et traducteur EN-FR, je suis passionné d'Internet, de technologies, de crypto-monnaies et de musique, le Rap tout particulièrement. Je suis tombé dans le chaudron de MC Solaar lorsqu'avec l'aide du druide Jimmy Jay, il préparait l'album Qui sème le vent récolte le tempo.
Vous aimerez aussiHHC
Recommandé pour vous
C'est Frais
Dans la rubriqueHHC
Recommandé pour vous
C'est brûlantHHC
Recommandé pour vous