PARTAGER
Découvrez la liste des gagnants des BET Awards 2017 (Photo by Frederick M. Brown/Getty Images for BET)

Chaque année, la chaîne afro-américaine BET organise des Awards du hip hop, sorte de Victoires de la musique uniquement dédiée à la culture hip hop, et plus particulièrement le rap. Comme dans toutes cérémonies, les nominés sont séparés en différentes catégories, comme le meilleur clip, ou le meilleur album, et ainsi de suite.

La cérémonie est intéressante car elle a été imaginée par des personnalités du hi hop, pour promouvoir la culture, en opposition aux MTV Awards plus ”grand public” et donc une cérémonie dans laquelle on ne peut pas forcément s’exprimer comme on le voudrait. Sans pus attendre, on va vous donner la liste des vainqueurs de l’édition 2017 !

Meilleur clip hip hop : ”Humble” de Kendrick, dont le clip était beaucoup plus impressionnant que ceux de ses concurrents directs (Future avec ”Mask Off” ou French Montana avaec ”Unforgettable”).

Meilleure collaboration : ”Wild Thoughts”, de DJ Khaled, Rihanna et Bryson Tiller. L’éclectisme des USA en terme de hip hop sera toujours surprenant, et ce titre est donc délivré juste après celui décerné à Kendrick, dont on a l’impression qu’il ne fait pas la même musique que Khaled, mais passons.

Performeur le plus impressionnant : Kendrick Lamar. Et on les comprend, tant ses interprétations live sont toujours réussies, notamment cette reprise de Mask Off assez incroyable.

Lyriciste de l’année : Kendrick Lamar. Ce qui n’a pas grand chose d’étonnant quand on connaît le talent du garçon, même s encore une fois, on trouve ici qu’il écrit moins bien qu’à l’époque de ”Money Trees”. Mais ça reste de la très bonne came !

DJ de l’année : DJ Khaled. On avoue notre incompréhension. On adore le personnage DJ Khaled, et ses storys snapchat collector dans lesquelles il se perd en jetski ou ce genre de choses. On aime bien sa musique aussi, faite de tubes passe-partout extrêmement réussis. Mais meilleur DJ de l’année ? Avec tous les DJs qu’il y a en ce moment aux USA ? C’est un peu triste de revoir toujours le même, mais bon, les Etats-Unis ont leurs stars indétrônables, c’est ainsi.

Producteur de l’année : Metro Boomin. Voilà, là on entre déjà un peu plus dans le vif du sujet, avec ce génie de la production qu’est Metro Boomin, et qui a cette année produit les révélations Kodak Black, 21 Savage, et bien d’autres stars comme Migos, Gucci mane, Drake, cumulant les hits. En voilà un qui n’a pas chômé.

MVP de l’année : DJ Khaled. La personnalité la plus importante de cette année pour le hip hop est donc… DJ Khaled. On le félicite, même si on n’y croit pas une seconde.

Single de l’année : ”Bodak Yellow” de Cardi B porduit par J. White Did It. La jeune femme arrive de peu devant le hit de Migos ”Bad & Boujee”, le single de Kendrick, et celui de Future. Autant vous dire qu’ils sont vraiment convaincus que Cardi B est la ”next big thing” dans le hip hop, nous, ici, on attend de voir.

Album de l’année : ”Damn” de Kendrick Lamar, devant Jay-Z, Migos, Future, ou encore J.Cole. Autant vous dire que le MC de Compton n’avait pas vraiment de rivaux cette année, puisqu’il est presque le seul à pratiquer un rap aussi engagé, et c’était certain qu’ils allaient le récompenser pour ça.

Le rookie de l’année : Cardi B. Une rookie donc, qui a effectivement tout explosé depuis quelques mois. On espère pour elle qu’elle va confirmer !

Le meilleur style hip hop : Cardi B. Visiblement, on récompense tout et n’importe quoi dans cette cérémonie, et on approuve. Par contre, le choix de l’artiste, on l’approuve moins…

Meilleure mixtape : ”Gansgta Bitch Music Vol.2” de Cardi B, qui décidément est décorée comme un sapin de Noël cette année.

Meilleure couplet dans un feat : Nicki Minaj dans ”Rake It Up” de Yo Gotti. Il faut avouer que Nicki est toujours aussi forte, et que même si elle est menacée par la ouvelle génération (ainsi que l’ancienne avec Remy Ma), elle reste la vraie reine du rap game US. Pour l’instant…

Titre le plus marquant : ”The Story of O.J.” de Jay-Z, qui a probablement bénéficié de la sortie de prison d’OJ Simpson, qui a eu une grande résonance aux USA tant l’affaire était devenu importante. Il faut dire aussi que son titre était excellent.

Répondre

Please enter your comment!
Please enter your name here