AccueilRap US : Le meilleur et dernières actualités du Rap Américain 2021L'année 2021 s’achève. Quels sont les rappeurs qui l’ont...

L’année 2021 s’achève. Quels sont les rappeurs qui l’ont marquée?

-

Alors que le monde essaie de se refaire après la pandémie et que nous essayons à différentes échelles, d’intégrer les changements intervenus dans nos différents styles de vie, pour atteindre nos objectifs personnels, la musique demeure un refuge et un ancrage pour beaucoup. C’est donc le meilleur moment pour mettre en lumière certains rappeurs qui ont éclairé cette année 2021. Ceux qui ont prospéré alors que tout était sens dessus dessous.

Lil Nas X

Après avoir percé en 2019 avec la chanson « Old Town Road », qui a battu tous les records, Lil Nas X a continué à se maintenir  au sommet des charts et à la une des journaux, tout au long de ces deux dernières années. Son année 2021 a été marquée par plusieurs controverses comme ses « Satan shoes », et plusieurs succès musicaux dont son premier album, Montero, classé deuxième au Billboard 200., mais le rappeur est toujours resté fidèle à lui-même. Ses réalisations l’emportent sur les gros titres de ses détracteurs et Il n’a jamais hésité à assumer sa sexualité tout en continuant à produire des tubes, avec des statistiques à faire taire la foule: deux titres numéro 1 comme « Montero (Call Me by Your Name ») et « Industry Baby » avec Jack Harlow.

Young Thug

La plupart des rappeurs seraient aux anges s’ils avaient eu une année comme celle de Young Thug. Thug s’est toujours efforcé de mettre ses amis en position de briller, et cette année, il y est parvenu tout en ayant son propre moment de gloire. Il a sorti Slime Language 2 en avril, un album de compilation qui met en lumière les talents de son label YSL Records. Pour cette sortie, il s’est associé à son équipe et à de nombreux amis de l’industrie et la semble fonctionner: Le projet s’est hissé à la première place du classement Billboard des 200 albums, ce qui permettra à certains de ses artistes d’obtenir une plaque.Thug a ensuite décroché un autre numéro un avec son album solo Punk, longtemps attendu , qui est sorti quelques mois plus tard, en octobre. Punk est un album très personnel avec des accents plus sombres que les projets habituels  de Thug ; les auditeurs ont apprécié ces différences. 

Megan Thee Stallion

La stature de Megan Thee Stallion dans le rap a pris de l’ampleur depuis un certain temps, et elle ne s’est jamais démentie. Après avoir sorti son premier album, Good News, à la même époque l’année dernière, porté par le single Body, qui a atteint la 12e place du Billboard Hot 100, Megan a fait une courte pause. En juin de cette année, elle a sorti  « Thot Shit », un autre hit du Hot 100, suivi du projet Something For The Hotties en octobre, un mélange de freestyles et de nouvelles chansons. Même sans avoir sorti un album à part entière, Meg a conservé sa place et son importance pour le hip-hop et la culture pop.

Kanye West

Cette année, Kanye West a finalement sorti Donda, l’album tant retardé. En juillet, il a annoncé que l’album sortirait en même temps qu’une séance d’écoute au Mercedes-Benz Stadium d’Atlanta, où évoluent les Falcons d’Atlanta. Mais aucune des séances d’écoute organisées avant la dernière qui a eu lieu au Soldier Field de Chicago, n’a marqué la sortie de l’album. Mais le 29 août, Donda est entré dans l’histoire. Avec 27 pistes et une version de luxe récente qui porte la durée de l’album à plus de deux heures, Kanye a traversé plusieurs sujets avec des chansons sur sa vie de famille controversée, des allusions à son conflit avec Drake, qui semble maintenant résolu, et plus encore. Cet album est devenu son 10e numéro 1, après s’être vendu à 309 000 unités, prouvant que l’attraction gravitationnelle de Kanye West est revenue.

Wale

Tout au long de sa carrière, Wale a déclaré publiquement qu’il ne se sentait pas apprécié à sa juste valeur, même s’il a de nombreuses distinctions et chansons intemporelles dans son catalogue. Dans la préparation de son récent album Folarin II, qui a reçu un accueil favorable, le rappeur s’est montré beaucoup plus détendu et à l’aise dans sa peau, contrairement à l’époque où il se battait avec les critiques,aussi bien en ligne et hors ligne, sur sa musique et son héritage. Sur un album rempli de samples R&B classiques et affichant une vulnérabilité qu’on ne lui avait pas vue depuis longtemps, Wale commence à recevoir l’estime qu’il voulait, et c’est une belle chose.

Drake

Lorsque vous êtes déjà une superstar, il peut être difficile de conserver votre place et de dépasser vos propres réalisations. Drake, la grande star du rap canadien, a finalement sorti son album très attendu Certified Lover Boy en septembre dernier, après l’avoir repoussé de près de neuf mois. Ce genre de retard aurait pu nuire à d’autres artistes qui n’étaient pas aussi importants, mais pas à Drake. Il a repris sa place dominante dans les classements, en vendant 613 000 unités et en obtenant un LP numéro 1. Drizzy a également occupé neuf des dix premières places du Billboard Hot 100. En plus de cela, le titre Way 2 Sexy, sa collaboration ironique avec Future et Young Thug, a pris la première place et certifié Diamant. Un talent est vraiment inégalé.

SahBabii

Rappeur plutôt discret et réservé, on ne sait jamais vraiment ce que SahBabii a en tête, ni quand il va revenir et sortir de nouvelles chansons. Après ces dernières années, qui l’ont vu quitter Warner Records et devenir indépendant tout en affinant son son, Sah est revenu sur la scène cette année avec son premier album, Do It For Demon. Cet album est une dédicace sincère à son ami disparu. L’attrait de SahBabii réside dans la diversité de ses flows, son humour noir  et ses punchlines hilarantes et sexuelles, mais ici, il aborde des sujets plus sérieux, comme le fait de grandir dans la pauvreté, l’amitié et les problèmes de santé mentale. Le rimeur qui affiche davantage sa véritable personnalité dans sa musique affiche un changement bienvenu, et son talent continue de briller, même lorsqu’il change de voie.

Doja Cat

En 2021, Doja Cat était partout. Qu’il s’agisse de rapper sur « Best Friend » de Saweetie – un hit du Billboard Hot 100 – ou de son propre single « Kiss Me More », assisté par SZA, qui a atteint la troisième place du Billboard Hot 100, Doja a fait sentir sa présence. Son album Planet Her, acclamé par la critique, s’est vendu à 109 000 exemplaires et a débuté à la deuxième place. Cet effort a permis de consolider sa position parmi les femmes les plus respectées du rap et de la pop. Le contenu très varié de l’album a fait d’elle un incontournable des cérémonies de remise de prix, tant pour ses performances que pour ses victoires. Si l’on ajoute à cela sa participation à l’émission de télévision Dave de Lil Dicky, ancien membre du XXL Freshman, on a l’impression que Doja Cat a fait le tour de la question. Elle est devenue une figure appréciée dans tous les genres, et 2021 est l’année qui l’illustre clairement.

Mick Jenkins

Originaire de Chicago Mick Jenkins a toujours été conscient du monde dans lequel nous vivons, et a passé sa carrière à décrire l’expérience noire, l’amour, la croissance personnelle et bien plus encore à travers ses rimes. En des temps aussi difficiles que ceux que nous vivons, ce sont des voix comme la sienne qui permettent d’ajouter une certaine perspective à la vie telle que nous la connaissons. Son album Elephant In The Room, sorti en octobre, traite de son récent mariage, des dangers d’être noir et de vaquer à ses occupations, des expériences dans l’industrie de la musique et d’autres idées qui viennent tout simplement d’un endroit honnête. L’album est rafraîchissant, et Mick Jenkins continue de s’affiner dans son art.

Moneybagg Yo

Après avoir atteint le top 20 du Billboard Hot 100 avec Said Sum Moneybag Yo était prêt à faire un bond en avant. Peu de rappeurs travaillent leurs chansons aussi dur que lui, et le temps qu’il y a consacré tout au long de sa carrière a porté ses fruits en 2021. A Gangsta’s Pain s’est hissé au sommet du classement des 200 albums du Billboard, puis a décroché un autre succès dans le top 20 avec Waukesha, une ode lente à la maigreur ou aux femmes, quel que soit le point de vue. La place de Bagg dans le hip-hop est solidement établie grâce à l’année qu’il a passée et à son engagement à rester au sommet de son art.

Sidoine
Sidoine
Journaliste et traducteur EN-FR, je suis passionné d'Internet, de technologies, de crypto-monnaies et de musique, le Rap tout particulièrement. Je suis tombé dans le chaudron de MC Solaar lorsqu'avec l'aide du druide Jimmy Jay, il préparait l'album Qui sème le vent récolte le tempo.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Vous aimerez aussiHHC
Recommandé pour vous
C'est Frais
Dans la rubriqueHHC
Recommandé pour vous
C'est brûlantHHC
Recommandé pour vous
Hip Hop Corner

GRATUIT
VOIR