LE DEALER DE MAC MILLER AFFIRME QU’IL NE SAVAIT PAS CE QUE CONTENAIENT LES PILULES

-

Mac Miller est décédé d’une overdose accidentelle de médicaments le 7 septembre 2018 à son domicile californien, les documents judiciaires montrent que sa mort a été causée par des pilules qu’on lui avait données deux jours auparavant. Par la suite, deux  hommes ont plaidé coupable pour avoir distribué les drogues fatales au rappeur. 

Les dealers plaident coupable 

Il était déjà établi que Cameron Pettit a accepté de vendre à Miller de la cocaïne, du xanax et 10 pilules d’oxycodone connues sous le nom de « blues », en remettant prétendument les fausses pilules d’oxycodone qui contenaient du fentanyl. Mais selon le New York Post, Stephen Andrew Walter, 48 ans, et Ryan Michael Reavis, 38 ans, ont plaidé coupable à un chef d’accusation de distribution de fentanyl lors d’audiences séparées. Walter affirme qu’il n’a jamais rencontré Mac Miller, qu’il n’était pas au courant de ce que contenaient les pilules et qu’il ne savait pas où elles allaient, mais il reconnaît son implication.

« J’ai été accusé de vendre des pilules bleues, des petites pilules bleues d’oxycontin contrefaites… et je ne savais pas ce qu’elles contenaient », a déclaré Stephen Walter au juge Otis D. Wright. « Je ne savais pas que le fentanyl était dedans. Mais je dis, oui, que j’ai aidé et encouragé la transaction. »

Il a ajouté : « Je n’ai jamais rencontré [Miller] avant. Je n’ai parlé qu’à Cameron [James Pettit]. Je ne savais pas quelles étaient ses intentions avec les pilules. Après qu’il ait vu Ryan Reavis, je ne savais pas ce qu’il allait en faire. »

Malgré ses affirmations, les procureurs disent que Walter savait que les pilules qu’il a données à Reavis contenaient du fentanyl.

Ryan Reavis  était apparemment « plutôt silencieux » lors de la vidéoconférence mais a répondu « Oui, merci » lorsqu’on lui a demandé s’il changeait son plaidoyer de non-culpabilité. La sentence de Walter est prévue pour le 7 mars 2022 et Reavis reviendra devant le tribunal le 4 avril 2022. Les deux hommes risquent un maximum de 20 ans de prison, une libération surveillée à vie et une amende d’un million de dollars.

Ce que Miller laisse derrière lui

La mixtape de 2014 de Mac Miller, Faces, est sortie sur les services de streaming en octobre, le projet avait débuté à la troisième place du classement Billboard 200 avec 34 000 unités vendues au total. Faces a écoulé 32 000 vinyles au cours de sa première semaine, marquant la plus grande somme pour un album de hip-hop depuis que les mesures de vinyle ont commencé à suivre en 1991.

Sidoine
Sidoine
Journaliste et traducteur EN-FR, je suis passionné d'Internet, de technologies, de crypto-monnaies et de musique, le Rap tout particulièrement. Je suis tombé dans le chaudron de MC Solaar lorsqu'avec l'aide du druide Jimmy Jay, il préparait l'album Qui sème le vent récolte le tempo.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Vous aimerez aussiHHC
Recommandé pour vous
C'est Frais
Dans la rubriqueHHC
Recommandé pour vous
C'est brûlantHHC
Recommandé pour vous