AccueilRap français : Actualité, sorties d'albums et sons du momentLe morceau « Bruxelles je t’aime » d’Angèle est certifié single...

Le morceau « Bruxelles je t’aime » d’Angèle est certifié single d’or par le snep

-

Après le succès remarquable qu’a connu son premier album « Brol », Angèle a fait son retour à travers un hommage à sa ville natale. Intitulé « Bruxelles je t’aime », ce single avait annoncé la sortie de l’album « Nonante-Cinq ». Ce morceau de la chanteuse belge vient d’être certifié single d’or par le snep. 

Angèle exprime son attachement à la Belgique

Après le morceau « Bruxelles arrive » de Roméo Elvis, le frère d’Angèle, c’est au tour de la plus jeune des Van Laeken de lâcher « Bruxelles je t’aime ». En effet, Angèle a écrit et composé cette chanson durant le premier confinement, alors qu’elle était coincée dans son appartement à Paris. La chanteuse belge a multiplié également les références au plat pays qui intitulent en toutes lettres son deuxième album « Nonante-Cinq ». Durant une interview à propos de la promo son deuxième album, Angèle s’est exprimée à propos du morceau « Bruxelles je t’aime ».  

La chanteuse a expliqué son envie d’affirmer sa belgitude : « J’ai cette chance de travailler énormément en France, d’avoir beaucoup d’opportunités et un réel public français. C’est incroyable, il y a eu des salles énormes, mais il ne faudrait pas non plus qu’on commence à penser que je sois française (rires). C’est plutôt l’idée de revenir à quelque chose de sincère, de réel, d’authentique, que je sois belge ou pas, et de toujours rester fidèle à qui je suis et de pouvoir remercier aussi mon public belge par ce billet-là ». « Bruxelles je t’aime, c’est un peu la petite réponse à la chanson Bruxelles de Dick Annegarn », qu’elle avait d’ailleurs chanté dans le studio du 8/9 avant de connaître le succès. « C’est d’ailleurs une des chansons qui a pas mal changé les choses. C’est en chantant cette reprise que Damso a fait ma connaissance parce qu’il l’avait entendue et qu’il avait beaucoup aimé. C’est comme cela qu’il m’a contactée et qu’on a commencé à travailler ensemble » révélait-elle.

Angèle, la chanteuse au quotidien rythmé par la musique et les réseaux sociaux

Dans l’intervalle de quelques mois, la chanteuse Angèle est passée du statut d’artiste méconnue à une star belge et représentante de la génération Z. En effet, il faut noter que l’artiste doit également cette notoriété aux réseaux sociaux. Cela lui permet d’être toujours mise en lumière dans les médias traditionnels, vu qu’elle ne sort pas fréquemment de nouveaux sons. Toutefois, Angèle ne voit pas les réseaux sociaux comme un moyen de promotion, mais un outil qui est plus ou moins indispensable à son quotidien. « J’ai toujours gardé un lien avec cela et le plus proche avec le public qui me suit sur les réseaux. Cela fait partie de ma vie, de mon quotidien, même si évidemment mon rapport avec a changé en cinq ans et ce que je dévoile n’est plus la même chose qu’à l’époque » confiait-elle.

La star belge passe peut-être du temps sur les réseaux sociaux, mais son emploi du temps est bien coordonné, pour le plus grand bonheur de sa musique. « Je ne pourrais pas faire autre chose avec autant d’envie et de joie parce que j’ai trop besoin de faire de la musique, d’écrire. La finalité d’être sur scène demande beaucoup de travail, mais j’aime trop être avec le public » savourait-elle.

Un single d’or issu d’un travail acharné

Le 21 octobre dernier, Angèle faisait son grand retour avec le premier extrait de son album « Nonante-Cinq ». Intitulé « Bruxelles je t’aime », la chanteuse y déclare son amour à sa ville natale, Bruxelles. Trois ans après le succès exceptionnel de son opus « Brol », la chanteuse belge a fait son retour out en donnant un rendez-vous à ses fans en direct sur YouTube pour qu’ils puissent découvrir le clip de son nouvel extrait. À travers une rame de train imaginée pour un trajet Paris-Bruxelles, la jeune artiste belge a fredonné son amour pour la capitale belge avec un refrain entêtant.           

Dans ce morceau, Angèle fait allusion aux Diables rouges, à certains quartiers de Bruxelles et évoque également le conflit linguistique récurent. « Et si un jour elle se sépare, et qu’on a à choisir un camp, ce serait le pire des cauchemars, tout ça pour une histoire de langue », avant de continuer avec : « J’ai vécu mes plus belles histoires en français et en flamand. Laat me het zeggen in vlaams. Dank uw Brussel voor mijn naam », pour faire référence à son nom de famille Van Laeken.

Avec ce morceau, Angèle a conquis son public. Le rythme enjoué et pop, semblable à ce que la chanteuse avait proposé auparavant a convaincu les fans qui étaient présents en ligne pour la diffusion du clip. Sur le réseau social Twitter, les réactions des fans ont afflué pour souligner la qualité du nouveau clip d’Angèle. Ce morceau de la jeune artiste belge vient d’être certifié single d’or par le snep. Une certification plus que méritée pour la sœur de Roméo vu l’affluence qu’avait eue ce single.

https://twitter.com/snep/status/1475404072698015746
Aaron
Aaron
Philosophe de formation et rédacteur web, je suis un passionné du numérique, du football, des jeux vidéos, de la musique (le RAP en grande partie). J'aime suivre les nouveautés des rappeurs tels que Booba, Eminem, Lil Wayne, Drake, La Fouine, Youssoupha, Kery James, Médine, Ninho...
Vous aimerez aussiHHC
Recommandé pour vous
C'est Frais
Dans la rubriqueHHC
Recommandé pour vous
C'est brûlantHHC
Recommandé pour vous