AccueilHip Hop CultureL’un des cambrioleurs de la maison de Samuels Safaree...

L’un des cambrioleurs de la maison de Samuels Safaree en 2018 a été reconnu coupable de vol qualifié et d’usage d’arme

-

Le dossier de cambriolage dans lequel Samuels Safaree a été victime, avance à petit pas. L’un des cambrioleurs a été reconnu coupable de plusieurs chefs d’accusation. Il patiente avant de connaître sa peine dans deux mois.

Le cambriolage de maisons des célébrités est devenu monnaie courante aux Etats-Unis d’Amérique. En 2018 par exemple, plusieurs vols d’objets de valeur ont été signalés par des stars. On se souvient de cette série de cambriolage dans Los Angeles, mais aussi de celui dont Samuels Safaree a été victime la même année.
Si pour la série de cambriolage, Tyress William a écopé de 9 ans de prison, le cas du cambriolage de la demeure de Safaree Samuels est toujours pendant devant la justice mais, avec un peu plus d’avancées. Tacuma Ashman, 43 ans et homme résidant à New York, a été reconnu coupable de vol au premier degré en plus d’armes et de résistance aux accusations d’arrestation. À la suite de l’incident, Tacuna Ashman et deux autres suspects ont pris la fuite et auraient été engagés dans une poursuite à grande vitesse.

Un rétro dans le passé

Le 2 avril 2018, Angie Martinez dévoile un extrait de son entretien, qui devait être diffusé le lendemain, avec Samuels Safaree. Dans l’entretien, on voit Safaree Samuels fondre en larmes et très bouleversé. Cette fois-ci, ce n’est pas Nicki Minaj qui a provoqué ces larmes mais une agression qu’a subie Samuels juste avant de se rendre à la station de radio pour l’entretien. « Je viens de me faire voler sous la menace d’une arme », a déclaré Samuels à Martinez à l’époque, quelques heures seulement après le vol. Malgré les pleurs, il a donné plus de détails en déclarant : « Quelques heures, plus tard, je viens de me faire cambrioler comme si deux mecs armés venaient de se précipiter sur moi. Je me suis retrouvé face contre terre avec une arme sur la tête. Ils ont tout pris. ». La valeur des bijoux volés est estimée à près de 180 000 dollars.

L’ennemi est toujours quelqu’un de très proche

Pour réussir cette opération, le duo de cambrioleur a eu le coup de main d’une troisième personne qui n’est rien d’autre que Shawn Harewood, cerveau des opérations et ami d’enfance de Samuels Safaree.
Difficile de savoir s’il s’agit d’un règlement de comptes pour une vieille offense, mais le mode opératoire renseigne sur la motivation délibérée de nuire à Samuels. Les cambrioleurs ont minutieusement analysé les comptes sociaux de Safaree afin de savoir exactement les bijoux qu’il utilise lorsqu’il sort. Ils ont même placé un dispositif de repérage sur le véhicule de Samuels afin de toujours être informés de ses mouvements.
Voilà qui relance le débat sur les avantages et les inconvénients d’une vie trop exposée sur les réseaux sociaux.

Point sur la procédure judiciaire

Tacuma Ashman a été reconnu coupable de plusieurs chefs d’accusation hier 23 novembre 2021, mais devra patienter jusqu’au 28 janvier de l’année prochaine pour être fixé sur son sort. Selon les spécialistes, il encourt une peine d’emprisonnement qui peut couvrir 50 ans. Shawn Harewood n’est pas encore programmé pour une audience puisque son avocat s’est récusé. Carl Harry, le troisième de la bande n’y est pas allé par quatre chemins. Il a plaidé coupable depuis 2019.

Sidoine
Journaliste et traducteur EN-FR, je suis passionné d'Internet, de technologies, de crypto-monnaies et de musique, le Rap tout particulièrement. Je suis tombé dans le chaudron de MC Solaar lorsqu'avec l'aide du druide Jimmy Jay, il préparait l'album Qui sème le vent récolte le tempo.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Vous aimerez aussiHHC
Recommandé pour vous
C'est Frais
Dans la rubriqueHHC
Recommandé pour vous
C'est brûlantHHC
Recommandé pour vous