AccueilHip Hop CultureManga : Une grande source d’inspiration intarissable pour le...

Manga : Une grande source d’inspiration intarissable pour le rap

-

Depuis des années, la culture manga s’est immiscée dans le rap français et continue d’avoir une grande influence sur ce genre musical. Pour preuve, il est très fréquent de voir les rappeurs faire référenceou encore témoigner leur amour pour les mangas ou animés à travers leurs textes. Voici donc quelques mangas qui ont impacté l’univers du rap français.

Les mangas et l’industrie du rap, une histoire de muse

Reconnue comme le deuxième pays consommateur mondial derrière le Japon, La France affiche de plus en plus son amour pour les mangas. Cet amour s’observe et se quantifie par un certain nombre de facteurs, dont le rapport étroit qui existe désormais entre cette culture et le rap français. Les rappeurs ont en effet adopté cette culture et ne manque pas d’en faire une source d’inspiration, comme le témoignent les nombreuses références manga dans les morceaux rap.

Ce rapport est devenu même très visible au point où les rappeurs ne manquent jamais l’occasion de le témoigner de vive voix lors de leurs différentes sorties médiatiques. À titre d’exemple, l’on peut citer PNL, Soolking ou encore la rappeuse de Houston Meghan Thee Stallion qui a même fait un gros shot/out sur la cover de Paper Magazine en 2019 :

« Je pense que Megan Thee Stallion est la première artiste de rap à vraiment représenter un anime sur une couverture de magazine, je me trompe peut-être, mais je suis à peu près sûr que oui. Elle a représenté l’animé plus que n’importe quel mec célèbre que j’ai vu récemment, voire jamais. »

Focus sur ces références aux mangas et animés cultes dans le rap game :

One Punch Man

Ce manga en ligne écrit et dessiné par One met en exergue Saitama, un jeune homme sans emploi, déprimé et sans but profond dans sa vie. Un jour, il rencontre un homme-crabe qui recherche un jeune garçon « avec un menton fendu comme un cul » selon ses termes.

Saitama finit par rencontrer ce jeune garçon et décide de le sauver de l’homme-crabe, qu’il arrive à battre difficilement. Dès lors, Saitama décide de devenir un super-héros et s’entraîne pendant trois ans très sérieusement. De nombreux rappeurs ont fait allusion à cet animé.

Dans J’Turn Up de Alkpote et Jok’AirLa coiffure à Saitama, comme celle du Dalaï Lama

Dans Ouh Ouh de Hayce LemsiDe retour dans les bacs avec le refré Saitama

Dans cet animé, le héros cherche en gros un adversaire a sa taille ce qui est totalement logique avec n’importe quelle autosatisfaction des rappeurs dans leurs morceaux.

Bleach

Ce manga écrit et illustré par Tite Kubo raconte l’histoire d’un lycéen de 15 ans, qui arrive à voir, entendre et toucher les âmes des morts depuis qu’il est tout petit. Un soir, sa routine quotidienne vient à être bouleversée à la suite de sa rencontre avec une shinigami littéralement « dieu de la mort »), Rukia Kuchiki, et la venue d’un monstre appelé hollow.

Ce dernier étant venu dévorer les âmes de sa famille et la shinigami venue le protéger ayant été blessée par sa faute, Ichigo accepte de devenir lui-même un shinigami afin de les sauver. Cette fiction a marqué de nombreux rappeurs et ils n’ont pas pu s’empêcher d’en faire une source d’inspiration.

Dans Celsius de PNLLa rue c’est ma go, j’ai le démon comme Bleach

Lyonzon x 667 dans 668j’évolue dans un monde d’hollows, ce n’est pas moi qui l’a voulu

Luvresval Y11  “J’fais des grimaces comme si je voyais des shinigamis

Goldorak

Cette série animée japonaise conçue, réalisée et produite par Toei Animation fait allusion à un  empire extraterrestre belliqueux, Véga, qui a asservi et ravagé la lointaine planète avancée et pacifique d’Euphor. Contraint de fuir sa planète d’origine saccagée par les forces maléfiques de Véga, le prince d’Euphor se rend sur la planète terre à bord de Goldorak, un des plus puissants robots de l’univers. Il a été très vite accueilli par le professeur Procyon qui fera de lui son fils adoptif et lui donne le nom d’Actarus. Déterminés à l’éliminer, les forces de Véga vont finalement le retrouver sur terre et Actarus sera obligé de les combattre avec l’aide d’Alcor, le mythique pilote de Mazinger z !

Un animé qui est souvent cité dans des morceaux :

Alkpote a carrément fait un morceau appelé le Mongoldorak, où il le répète tout au long du morceau.

Kekra dans Résine : “ils ont le même âge que goldorak et parlent de come-back

Dj Weedim en featuring avec 13 BlockQuatre chaînes sur l’torax j’me sens comme Goldorak

Disiz aussi répond à l’appelMa foi c’est Goldorak mon cœur c’est actarus

Kaaris et Booba dans le morceau Criminelle Leaguec’est Actarus avec des nike air pegasus

Dans Gangster de Booba : “le bien contre le mal actarus contre Minos

Tieksvie de DamsoJ’vais te niquer comme si j’étais Actarus

GTO

Ce manga adapté en animé et sorti en 1997 raconte l’histoire de Eikichi Onizuka professeur dans une école. « Célibataire et libre comme l’air », le jeune professeur, 22 ans, au passé douteux est nommé pour son premier poste dans une classe difficile ; Ayant un quotient intellectuel très élevé, il montre très vite une vision de l’enseignement totalement différente avec les pratiques habituelles.

Ses réactions anticonformistes et directes, souvent humoristiques, sont l’axe central de cette série. Eblouis par ce personnage, de nombreux rappeurs lui ont fait référence. C’est le cas de PNL qui fait régulièrement allusion à cet animé.

PNL dans ShenmueJ’vagavonde partout comme Eikishi

PNL de nouveau, dans le célèbre Onizuka « libre comme Onizuka, la street c’est fou, j’fais l’tout de la ville, Onizuka” “Comme Yakuza, comme GTO, il pleut des balles à la météo

Dinos dans On Meurt Bientôt : “Du lundi au lundi, 50 nuances de crimes j’ai fait le deuil de personnes qui sont encore en vie, Death Note

Josman dans Noirceur Totale  “J’ai des bitchies dans ma Death Note

Kekra dans Bombastick, “Élimination comme Death Note“.

Ambro Ola
Ambro Ola
Titulaire d’une licence en linguistique anglaise, je suis web rédacteur, content-manager. Je nourris une passion toute particulière pour l’art_ la poésie et la musique en l’occurrence. Bercé dès le jeune âge par les vers renversants des légendes du hip-hop tels que Eminem et Youssoupha, j’ai nourri très vite et mûri en grandissant, une forte affection pour le rap, la parole vivante, qui sait se faire tendre, instructive ou agressive. Retrouvez moi sur Twitter ou Linkedin !
Vous aimerez aussiHHC
Recommandé pour vous
C'est Frais
Dans la rubriqueHHC
Recommandé pour vous
C'est brûlantHHC
Recommandé pour vous