in

Il y a 29 ans, MC Solaar sortait « Qui sème le vent récolte le tempo »

image-mc-solaar-qui-seme-le-vent-recolte-le-tempo-28-ans

Le classique « Qui sème le vent récolte le tempo » de Solaar fête ses 29 ans.

Qui sème le vent récolte le tempo est le premier album de Claude Honoré M’Barali, sorti en 1991. Pierre angulaire du rap français du début des années 90, aux côtés d’albums comme Authentik du Suprême NTM, Le futur que nous réserve-t-il? d’Assassin ou encore …de la planète Mars d’I.A.M, l’opus sera le premier succès commercial majeur du mouvement hip-hop en France.

L’artiste y impose le style qui fera sa renommée: une écriture fine et élaborée, basée sur de multiples assonances, double-sens et jeux de mots (pas toujours fameux). Si certaines phases souffrent aujourd’hui du poids des années, l’innovation en terme d’utilisation de la langue française en matière de rap est indéniable. Le fond se veut moins corrosif, alarmiste et brut que celui de ses compères de l’époque. Certains textes sont purement esthétiques, et le discours se veut globalement positif et teinté de poésie et d’humour.

La production de l’album est majoritairement assurée par Jimmy Jay et Boom Bass, et n’a rien à envier aux classiques new-yorkais de l’époque. Visiblement influencés par les breakbeats funk des premiers albums de Public Enemy produits par le Bomb Squad, et par les ambiances jazzy de l’EP All Souled Out du duo Pete Rock & C.L. Smooth, sorti quelques mois plus tôt, les instrus sont riches en samples de funk, de jazz et de soul (notamment le classique Inner City Blues de Marvin Gaye sur Armand est mort, un des premiers story-telling de l’histoire du rap français).

L’album sonne aujourd’hui très ancré dans son époque, ce qui lui donne un certain charme, et contient le fameux Bouge de là, premier hit rap en France et qui contribuera énormément à son essor commercial dans le pays. Indisponible à la vente et sur les plateformes de streaming à cause d’un souci contractuel avec sa maison de disque de l’époque, Polydor, l’album est néanmoins disponible sur YouTube.

28 ans après sa sortie, on vous invite a écouter ou réécouter ce classique incontournable, par nostalgie pour certains ou par curiosité pour d’autres.

Ton avis?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Swizz Beatz confirme la saison 2 de Verzuz

Swizz Beatz confirme qu’il y’aura bien une saison 2 aux battles Verzuz

Kevin Powell prépare la biographie Tupac Shakur

Kevin Powell va sortir une biographie sur Tupac