image-bendero-moha-album

Moha la Squale sort son premier album “Bendero” aujourd’hui !

Le jeune Moha, dont on attendait avec impatience la sortie de l’album, le sort finalement aujourd’hui sous l’intitulé de “Bendero“.

Et le moins que l’on puisse dire c’est que le jeune rappeur n’a pas lésiner quantitativement parlant puisqu’il nous livre pas moins de 24 titres sur ce premier disque solo.

La direction du projet est clairement orienté vers le parcours de vie du jeune rescapé, ( de Fleury au cours Florent … pas banal !) Moha y parle beaucoup de son vécu dans les rues, de son passé de trafiquant, de ses errances juvéniles et de son changement de cap après son passage en détention.

Des fantômes du passé aux bonnes rencontres

Le contexte familial du jeune rappeur a été des plus difficiles dès le départ, avec une mère non-voyante et un père parti trop tôt, à qui il dédiera sur l’album un morceau titré “J’me rappelle de Papa“.

L’artiste a développé et mis en lumière son alter ego au travers de sa musique … ainsi le “Bendero” aura également droit à son propre track sur le skeud. Un de nos préférés d’ailleurs, aux accents mélancoliques via les samples de violon, et au texte retraçant la vie d’une petite frappe devenu gangster, on vous le recommande chaudement.

Un autre track gangstériste mais cette fois ci plus mélodieux et propice au soleil, c’est “Bandolero“, évoquant la vie du bandit de base, choix de vie plus que risqué mais hautement lucratif, d’où le nombre de jeunes qui s’y aventurent sans forcément savoir où ils mettent les pieds … “Un bandit ça balance pas quitte à niquer un bout d’sa vie” !

Dans ce rude étalage bitumeux qu’était la vie du jeune Moha, il a également eu la chance de faire des rencontres salvatrices au bon moment dans sa vie, il fait honneur à sa compagne qui l’a soutenu même lors de son incarcération comme il le souligne “j’me rappelle au placard tes mandats, tes appels” une belle histoire d’amour, c’est ce que “Luna” a offert au rappeur … Hommage !

Le dernier track que nous vous proposons n’est autre que “René Croco“, une référence assez drôle à Monsieur René Lacoste, créateur de la marque légendaire. Il personnalise les créations du styliste “avec toi on en a fait des criquets” et témoigne par la même occasion d’un grand respect envers cet homme “J’te connais pas mais sur l’terrain t’as ta place“. Alors … nouvel hymne de la marque pour les lascars ?

Un album des plus cohérents bien que redondant, on apprécie malgré ça le visuel magnifique de la pochette du disque ainsi que la gratitude dont le jeune La Squale témoigne tout au long de son projet … Nous lui souhaitons un maximum de force, lui qui ouvre aujourd’hui ce que l’on espère être le premier épisode d’une longue carrière musicale !

0.00 avg. rating (0% score) - 0 votes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Résoudre : *
16 ⁄ 8 =


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.