AccueilRap US : Le meilleur et dernières actualités du Rap Américain 2021NBA YoungBoy risquerait 7 ans de prison : son équipe...

NBA YoungBoy risquerait 7 ans de prison : son équipe juridique est prête à se battre lors de son procès

-

Le rappeur YoungBoy Never Broke Again vient d’apprendre la date de son procès fédéral pour port irrégulier d’armes à feu. Le rappeur se présentera avec son équipe juridique devant une cour fédérale dans deux mois. Au début de cette semaine, l’un de ses avocats s’est d’ailleurs entretenu avec Rolling Stone et a expliqué que son équipe était impatiente d’entamer les choses sérieuses. A noter que cette sortie advient quelques jours après que les preuves vidéo présentées par l’accusation ont été rejetées.

YoungBoy Never Broke Again et son équipe impatiente d’affronter le jury le 16 mai 2022

La semaine passée, après qu’un nombre important de preuves vidéo ont été jugées inéligibles pour le procès, l’équipe juridique qui s’occupe de la défense de NBA YoungBoy se sent dans une dynamique positive. “Nous sommes convaincus à 100 % de son innocence, et maintenant nous devons continuer à évaluer notre stratégie”, a déclaré l’avocat Drew Findling, qui le représente. “L’inconstitutionnalité de l’application de la loi était clairement évidente pour le tribunal et a entraîné le rejet d’une multitude de preuves. Nous sommes impatients d’aller au tribunal.”

Pour information, la preuve qui a été sanctionnée d’un rejet a été trouvée sur des cartes mémoire SD. Lesquelles cartes mémoires ont été saisies par la Police Baton Rouge de manière irrégulière à l’extérieur de la résidence du grand-père de YoungBoy. Les vidéos quant à elles ont été prises lors de l’arrestation du jeune rappeur en septembre 2020 et en ce qui concerne, le mandant que le service de Police a présenté, elle est jugée invalide par le juge. C’est donc l’ensemble de ces éléments réunis qui a motivé l’invalidité des preuves.

De même, il importe de signaler que selon les mises à jour supplémentaires sur l’affaire, l’officier impliqué aurait fourni des informations erronées dans le rapport ultérieur. Ce dernier alléguait en effet qu’une source fiable (non divulguée) lui aurait dit que le rappeur brandissait des armes à feu lors d’un tournage de clip vidéo. Finalement, il s’est avéré que la “source de confiance” dont il s’agissait est un appelant anonyme du 911.

Par ailleurs, l’avocat Drew Findling déclare qui “Il est toujours important d’avoir une motion de suppression accordée en tout ou en partie, et chaque fois que vous réussissez dans le système fédéral, ce type de victoire est amplifié à un degré encore plus grand”. Ceci signifierait qu’ils sont prêts pour le procès prévu pour le 16 mars prochain.

Pour l’instant, le jeune rappeur, père d’un enfant est assigné à résidence avant le procès prévu à Salt Lake City, dans l’Utah. En tout, il risquerait jusqu’à 7 ans de prison s’il en venait à être reconnu coupable. En revanche, l’équipe qui le représente est convaincue qu’il s’en sortira indemne. Nous vous proposons de rester câblé pour ne rien manquer concernant l’affaire.

Ambro Ola
Ambro Ola
Titulaire d’une licence en linguistique anglaise, je suis web rédacteur, content-manager. Je nourris une passion toute particulière pour l’art_ la poésie et la musique en l’occurrence. Bercé dès le jeune âge par les vers renversants des légendes du hip-hop tels que Eminem et Youssoupha, j’ai nourri très vite et mûri en grandissant, une forte affection pour le rap, la parole vivante, qui sait se faire tendre, instructive ou agressive. Retrouvez moi sur Twitter ou Linkedin !
Vous aimerez aussiHHC
Recommandé pour vous
C'est Frais
Dans la rubriqueHHC
Recommandé pour vous
C'est brûlantHHC
Recommandé pour vous