AccueilRap français : Actualité, sorties d'albums et sons du momentOrelsan donne les raisons de l'appellation "Civilisation" pour son...

Orelsan donne les raisons de l’appellation “Civilisation” pour son dernier album

-

Des mois après la sortie de son splendide album, les langues se délient au sein des fans d’Orelsan. Aujourd’hui, on en sait davantage sur les raisons pour lesquelles l’opus du rappeur de Caen a été nommé Civilisation et ce que cela signifie.

Un nom qui n’est pas anodin

En novembre dernier, Orelsan dévoilait son très attendu album “Civilisation“. Ce dernier obtient l’approbation du public rap car quelques mois plus tard, le projet file tranquillement vers le disque de Diamant (plus de 500 000 équivalent ventes). Il y a peu de temps, on apprenait par ailleurs que le documentaire du rappeur sur Amazon Prime Video était désormais disponible dans le monde entier. En pleine tournée, le rappeur de Caen a récemment mis l’ambiance au carnaval de sa ville natale et profité pour mettre en lumière la signification du nom de son dernier opus.

En effet, au détour d’un entretien accordé à la presse belge, l’artiste est revenu sur la signification de son album “Civilisation“. Dans des propos retranscrits par Interlude, San explique : « L’album s’appelle Civilisation dans deux sens. Le premier c’est dans le genre : on va tomber comme les Mayas, les Romains et autres grandes civilisations donc il y a ce côté empirique. La dernière phrase de l’album c’est : « J’essaie d’avoir un enfant, j’essaie d’avoir une civilisation. » Je le vois dans le sens transmission, de quoi va être fait le futur, ce qu’on apprend à nos enfants. C’est dans un sens positif. »

Nul doute que cette sortie médiatique de la part du rappeur a comblé la curiosité de ceux qui ne cessent de se poser des questions sur “Civilisation“.

Ambro Ola
Ambro Ola
Titulaire d’une licence en linguistique anglaise, je suis web rédacteur, content-manager. Je nourris une passion toute particulière pour l’art_ la poésie et la musique en l’occurrence. Bercé dès le jeune âge par les vers renversants des légendes du hip-hop tels que Eminem et Youssoupha, j’ai nourri très vite et mûri en grandissant, une forte affection pour le rap, la parole vivante, qui sait se faire tendre, instructive ou agressive.
Vous aimerez aussiHHC
Recommandé pour vous
C'est Frais
Dans la rubriqueHHC
Recommandé pour vous
C'est brûlantHHC
Recommandé pour vous