AccueilRap français : Actualité, sorties d'albums et sons du momentOrelsan prend part au carnaval de caen pour tourner...

Orelsan prend part au carnaval de caen pour tourner le clip de son morceau « Du propre » [vidéos]

-

Orelsan fait sans doute la fierté de la ville de Caen où il a grandi. Pour rehausser une fois encore l’image de sa ville d’origine, le rappeur est apparu sur un char ce jeudi au carnaval étudiant, dans le cadre du tournage du clip de son morceau “Du propre” issu de son dernier album “Civilisation“.

La grosse surprise d’Orelsan au carnaval étudiant de Caen

Après deux ans d’absence en raison des restrictions liées à la pandémie, le carnaval étudiant organisé par la station de radio NRJ et la Ville de Caen a finalement eu lieu ce jeudi 7 avril. Et pour l’occasion, l’artiste de 39 ans qui ne tarit jamais d’éloge à l’endroit de sa ville d’origine, Caen, a décidé de marquer ce moment de la plus belle des manières.

Loin d’être le fruit d’un pur hasard, si la présence d’Orel a pu redonner une autre chaleur à l’évènement, il faut dire que le rappeur aussi en a profité pour tourner son clip. En effet, Orel est apparu à 14h30 sur un char avec un maillot du Stade Malherbe de Caen sur le dos pour  interpréter son morceau Du propre paru dans son nouvel album «Civilisation», qui a été d’ailleurs repris en cœur par la foule.

La parade a été filmée par son frère Clément Cotentin, celui-là qui a également réalisé Montre ça jamais à personne, le documentaire culte qui retrace l’histoire du rappeur. Après ce moment inédit rempli de chaleur, le rappeur de 39 ans, qui se produira le 28 avril prochain au Zénith de Caen, s’est mêlé à la foule à bord d’un bateau gonflable. De toute évidence, il est clair que certaines de ces images seront visibles dans son prochain clip, pour le plus grand bonheur des fêtards.

Ambro Ola
Ambro Ola
Titulaire d’une licence en linguistique anglaise, je suis web rédacteur, content-manager. Je nourris une passion toute particulière pour l’art_ la poésie et la musique en l’occurrence. Bercé dès le jeune âge par les vers renversants des légendes du hip-hop tels que Eminem et Youssoupha, j’ai nourri très vite et mûri en grandissant, une forte affection pour le rap, la parole vivante, qui sait se faire tendre, instructive ou agressive.
Vous aimerez aussiHHC
Recommandé pour vous
C'est Frais
Dans la rubriqueHHC
Recommandé pour vous
C'est brûlantHHC
Recommandé pour vous