Overdose de Mac Miller : son dealer affirme ne pas savoir ce qu’il y avait dans les pilules qui l’ont tué

-

Le monde du hip-hop avait été secoué début septembre 2018, par le décès du rappeur Mac Miller à seulement 26 ans des suites d’une overdose. Plus de trois ans après cette disparition qui résonne encore comme un coup de massue pour les fans du rappeur, son dealer principal affirme ne pas savoir le contenu des pilules qui ont emporté le rappeur lors de sa comparution devant  le tribunal.

Deux des trois hommes impliqués plaident coupables après la mort Mac Miller 

Les fans du rappeur Malcolm James McCormick ne sont toujours pas encore guéris de la grande blessure causée par la disparation de leur idole. Les enquêtes menées ont révélé que les pilules mortelles qui ont tué Mac contenaient du fentanyl. Les fournisseurs des pilules ont depuis été identifiés et leurs procédures judiciaires ont commencé. En effet, début novembre, deux des trois fournisseurs impliqués, Ryan Michael Reavis et Stephen Andrew Walter, avaient plaidé coupables à des chefs d’accusation de distribution de fentanyl.  Mais le troisième fournisseur, Cameron James Pettit, qui était celui qui a vendu directement les pilules “bleues” à Mac Miller, a toujours son dossier en instance.

Aperçu global de l’audience du principal dealer de Mac Miller 

Lors d’une audience au tribunal le mardi, Stephen Andrew Walter a affirmé qu’il ne savait pas que les pilules contenaient du fentanyl, bien que les procureurs n’étaient pas d’accord : « J’ai été accusé d’avoir vendu des pilules bleues, de petites pilules bleues contrefaites d’oxycontin… et ne savais pas ce qu’ils contenaient. Je ne savais pas, par exemple, qu’il y avait du fentanyl dedans. Mais je dis, oui, que j’ai aidé et encouragé la transaction. Je n’ai jamais rencontré [Miller] auparavant. J’ai seulement parlé à Cameron [James Pettit]. Je ne savais pas quelles étaient ses intentions avec les pilules. Après avoir vu Ryan Reavis, je ne savais pas ce qu’il allait en faire », a-t-il déclaré.

Selon les allégations, Walter a transmis les pilules à Ryan Michael Reavis, qui les a ensuite fournies à Cameron James Pettit pour les vendre à Mac. Lorsqu’on lui a demandé s’il voulait changer son plaidoyer de non-culpabilité initiale en coupable, Reavis a confirmé : “Oui, merci.” En effet, Pettit avait conclu un accord avec Mac selon lequel il allait lui vendre de la cocaïne, du xanax et 10 pilules d’oxycodone, qui étaient celles remplies de fentanyl. Cependant, le rappeur est décédé deux jours après l’achat.  

Pour information, la condamnation de Walter et Reavis a lieu respectivement le 7 mars 2022 et le 4 avril 2022.  Ils encourent un maximum de 20 ans de prison, une liberté surveillée à vie et une amende de 1 million de dollars. A noter que le sort du principal fournisseur Pettit n’a pas encore été déterminé.

La carrière du Mac Miller résumée en cinq titres

Miller a commencé à rapper à 14 ans et s’est construit un large public avant de signer avec le label du rappeur de Pittsburgh Wiz Khalifa. Miller a sorti cinq albums studio et une série de mixtapes au cours de sa carrière. Son dernier album, “Swimming”, est sorti sur Warner Records juste un mois avant sa mort. Il devait entamer une tournée gigantesque à la fin du mois. Jeudi, la veille de sa mort, il a tweeté : « Je veux juste partir en tournée. », Mais il sera malheureusement fauché par la mort.

Ambro Ola
Ambro Ola
Titulaire d’une licence en linguistique anglaise, je suis web rédacteur, content-manager. Je nourris une passion toute particulière pour l’art_ la poésie et la musique en l’occurrence. Bercé dès le jeune âge par les vers renversants des légendes du hip-hop tels que Eminem et Youssoupha, j’ai nourri très vite et mûri en grandissant, une forte affection pour le rap, la parole vivante, qui sait se faire tendre, instructive ou agressive. Retrouvez moi sur Twitter ou Linkedin !
Vous aimerez aussiHHC
Recommandé pour vous
C'est Frais
Dans la rubriqueHHC
Recommandé pour vous
C'est brûlantHHC
Recommandé pour vous