in

Paul Rosenberg quitte la présidence de Def Jam

Paul Rosenberg quitte Def Jam
© Presley Ann/ Getty Images

L’historique manager d’Eminem et ponte de l’industrie musicale, Paul Rosengerg n’est plus président de Def Jam depuis la fin de semaine dernière.

Malgré aucune confirmation officielle, plusieurs sources relatent le départ de Paul Rosenberg à la présidence de Def Jam. Créé en 1983 par Rick Rubin et Russel Simon, le natif de Détroit, connu pour être le manager historique d’Eminem, avait été nommé président général du label en 2017.

Sa nomination au sein de la filiale d’Universal Music Group (UMG) avait beaucoup étonné à l’époque, il n’avait en effet jamais exercé ce type de fonctions. Et pourtant, on peut dire que sous sa présidence, les choses ne se sont pas si mal passées. Grâce aux albums de Kanye West (Ye et Jesus Is King), de Logic (Bobby Tarantino II et Confessions of a Dangerous Mind) et tout récemment de Justin Bieber, Def Jam a décroché cinq fois la première place des charts. Le label a aussi connu le succès avec les opus de 2 Chainz, Pusha T, YG ou Jeezy.

Sur Intagram, le magnat de l’industrie a partagé un long message pour remercier les personnes qui l’ont accompagné dans cette aventure. « Je resterai éternellement reconnaissant. J’ai beaucoup appris, mais l’une des choses les plus importantes que j’ai apprises est que ma capacité à effectuer plusieurs tâches n’est pas sans limites » écrit Rosenberg.

Il s’est aussi expliqué sur les raisons qui l’ont poussé a quitté Def Jam. « Ma nouvelle relation avec UMG me donne la possibilité de continuer à signer et à développer des talents de manière plus ciblée et rationalisée, tout en consacrant le temps nécessaire à l’accomplissement de mes tâches de gestion et à favoriser les nombreuses initiatives entrepreneuriales liées à Eminem », a-t-il ajouté dans sa déclaration. En effet, il dirige depuis 1999 Shady Records, qu’il a co-fondé avec Eminem. Il est aussi PDG de Goliath Artists, une société de management qui s’occupe de plusieurs artistes connus.

Des changements chez Def Jam France

Il n’y a pas qu’aux Etats-Unis, que Def Jam connait des bouleversements. En effet, la filiale française a récemment changé de nom pour devenir officiellement Island Def Jam. Ce changement s’accompagne d’un revirement stratégique vers plusieurs types musicaux (électro, pop, latin, rap). Fini l’exclusivité du rap, la major laisse place à l’éclectisme musicale afin de conserver son leadership sur l’industrie.

Ton avis?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

the roots et sa rue à son nom

The Roots : une rue en leur honneur à Philadephie

LeBron James clutch match Lakers Celtics

Les Celtics perdent face à un LeBron James clutch