Pooh Shiesty coupable mais pas fuyard

-

Le dossier ouvert contre Pooh Shiesty devant la justice américaine ne l’amènera pas à fuir. Le rappeur entend faire face à son destin après avoir plaidé coupable pour vol qualifié. Il rassure ses fanatiques.

À peine 22 ans, Pooh Shiesty devra vivre les réalités carcérales dans une affaire où il a plaidé coupable. Un cambriolage au cours duquel il a fait usage d’armes à feu avec deux autres de ses compagnons. S’il était parti pour encourir une peine à perpétuité, le rappeur de Memphis, en plaidant coupable cette semaine, a bénéficié d’une certaine clémence des procureurs qui ont laissé tomber d’autres charges qui pèsent contre lui et rassurent que dans leur réquisition, ils ne demanderaient qu’environ 8 ans d’emprisonnement contre lui. Un moindre mal surtout que ses avocats pourraient en obtenir bien moins pour lui. En attendant son procès, Pooh Shiesty prend la vie du bon côté.

Pas question de fuir 

Être dans l’attente d’un procès qui n’a pas d’autres issues qu’une condamnation à faire la prison pour des années, c’est flippant et l’on peut être tenté de fuir. Cette option n’est pas celle de Pooh Shiesty. Il attend son procès mais reste déjà concentré sur l’après-prison. Combien d’années prendra-t-il ? L’issue du procès le situera mais quoi qu’il advienne, l’avenir est prometteur pour lui.

Croire en la vie après la prison

Le passage prochain par la case prison n’est pas une fin en soi pour le jeune rappeur qui a à peine débuté sa carrière. Le succès de “Back in Blood“ et celui de “Shiesty season“ sont encore frais et laissent entrevoir un avenir radieux que quelques années de prison ne peuvent prendre en otage. Lontrell Dennelle Williams Jr en est conscient. Il semble s’accrocher à son passé pour jeter le pont sur l’avenir. C’est peut-être ce qu’il fait savoir à ses fanatiques à travers une de ses anciennes photos qu’il a publié sur Instagram stories. On le voit à bord d’une voiture, brandissant une chaîne brillante avec en pendentif “1017“ indicatif du label où il a signé. En légende, Pooh Shiesty écrit : « C’était avant le jeu, c’est toujours mon début, vous n’avez pas encore vu la moitié. “

Sidoine
Sidoine
Journaliste et traducteur EN-FR, je suis passionné d'Internet, de technologies, de crypto-monnaies et de musique, le Rap tout particulièrement. Je suis tombé dans le chaudron de MC Solaar lorsqu'avec l'aide du druide Jimmy Jay, il préparait l'album Qui sème le vent récolte le tempo.
Vous aimerez aussiHHC
Recommandé pour vous
C'est Frais
Dans la rubriqueHHC
Recommandé pour vous
C'est brûlantHHC
Recommandé pour vous