AccueilHip Hop CultureQuavo n'achète plus des montres Bust Down parce qu'elles...

Quavo n’achète plus des montres Bust Down parce qu’elles nécessitent trop dépenses

-

Lors d’une récente interview avec GQ, le natif d’Athens a reconnu qu’il n’achetait plus des montres Bust Down en donnant ses raisons.

Quavo et les montres Bust Down, c’est fini.

Habitué à mettre des montres très luxueuses Bust-down lors de ses différentes sorties médiatiques, l’alter ego d’Offset, au sein du groupe musical ” Migos “, a décidé d’arrêter cela et l’a fait savoir publiquement, il y a quelques jours.

En réalité, ce dernier a pris cette décision, car ces montres en diamants sont extrêmement coûteuses et nécessitent une personnalisation de la part d’un bijoutier. Lors d’une interview avec GQ, Quavo a admis qu’il n’en achetait plus. Au lieu de cela, il préférerait désormais acheter des Plain Jane’s, qui sont des montres qui ne contiennent aucune personnalisation supplémentaire. 

Comme l’explique l’artiste, tout est question de valeur de revente et de meilleurs investissements. “ Ce sont mes maisons, c’est-à-dire mes montres. J’ai l’impression que ce sont des biens immobiliers, et je dois les avoir avec moi, et je ne peux aller nulle part sans quelques Plain Janes sur moi “, a déclaré le rappeur, dans un premier temps, avant qu’il n’ajoute : “ Ils aiment bien l’immobilier. Ce sont comme des mini-maisons qui ne font que prendre de la valeur. Je n’achète plus les bust downs parce que ça n’a aucun sens. C’est un peu comme prendre une lambo et juste enlever le toit et déprécier votre voiture. J’ai de bonnes relations avec les gens qui vendent ces montres, c’est-à-dire [Audemar Piguet], et j’y vais et je les fais sortir du magasin comme si j’achetais des chaussures. Peu de gens peuvent faire ça.

Une décision qui montre clairement que ce dernier semble avoir décidé de faire plus attention désormais à ses dépenses.

Ambro Ola
Ambro Ola
Titulaire d’un diplôme en linguistique anglaise, je suis web rédacteur, content-manager. Je nourris une passion toute particulière pour l’art_ la poésie et la musique en l’occurrence. Bercé dès le jeune âge par les vers renversants des légendes du hip-hop tels que Eminem et Youssoupha, j’ai nourri très vite et mûri en grandissant, une forte affection pour le rap, la parole vivante, qui sait se faire tendre, instructive ou agressive. Retrouvez moi sur Twitter ou Linkedin !
Vous aimerez aussiHHC
Recommandé pour vous
C'est Frais
Dans la rubriqueHHC
Recommandé pour vous
C'est brûlantHHC
Recommandé pour vous