AccueilRap US : Le meilleur et dernières actualités du Rap Américain 2021Rachel Nagy, chanteuse des Detroit Cobras, passe de vie...

Rachel Nagy, chanteuse des Detroit Cobras, passe de vie à trépas

-

Rachel Nagy, la chanteuse et membre fondateur des Detroit Cobras, est décédée. L’annonce a été faite le week-end dernier par son coéquipier Greg Cartwright.

La cofondatrice des Detroit Cobras a tiré sa révérence

La chanteuse Rachel Nagy a rendu l’âme. La triste nouvelle a été partagée sur les réseaux sociaux des Cobras de Détroit par son coéquipier Greg Cartwright. « C’est avec un cœur lourd et une grande tristesse que nous annonçons la perte de notre amie et collègue musicale bien-aimée, Rachel Lee Nagy » écrit-il. « Il n’y a pas de mots pour exprimer pleinement notre chagrin alors que nous nous souvenons d’une vie écourtée, toujours vitale et inspirante pour tous ceux qui l’ont connue et aimée. »

Les causes de son décès restent non relevées

Dans le message partagé sur les réseaux sociaux, il n’est nullement pas indiqué les causes du décès de Nagy, cofondatrice les Detroit Cobras en 1994 avec la guitariste Mary Ramirez. Elle a eu l’ambition de porter le flambeau du rock, de la soul et du R&B aux fans du monde entier. Greg Cartwright, visiblement très touché par le départ de Nagy, a tenu à lui rendre hommage à travers des mots « Plus qu’une simple interprète, elle a incarné l’esprit de la musique elle-même et l’a propulsée vers de nouveaux sommets grâce à la puissance de sa voix. Je sais que je ne suis pas le seul à dire que j’ai été inspiré par sa vitalité, sa féroce intensité et sa vulnérabilité. » a-t-il écrit.

La date de son inhumation sera communiquée ultérieurement

Selon les informations partagées par son coéquipier sur les réseaux sociaux, une date n’est pas encore définie pour l’enterrement de la défunte. Ainsi, les fans devront attendre le programme qui sera concocté par la famille. « Une fois que les plans ont été finalisés par la famille, nous publierons plus d’informations concernant les détails supplémentaires pour commémorer Rachel et rendre hommage à sa vie. D’ici là, sachez que si vous êtes dévasté par cette nouvelle, vous n’êtes pas seul. Nous sommes avec vous dans votre chagrin. » a précisé le message de Greg Cartwright.

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par The Detroit Cobras (@thedetroitcobras)

Rachel Nagy laisse un héritage atypique et inscrit son nom en ‘’GRAS’’ dans les annales musicales 

Décédée à l’âge de 37 ans, Rachel Nagy a conduit les rênes du groupe et a œuvré pour la sortie de leur premier album, Mink, Rat Or Rabbit, en 1998. Ensuite, les Detroit Cobras ont sorti leur second album Life, Love and Leaving en 2001, enregistrés sur le label Sympathy for the Record Industry. Ils ont enchanté d’autres albums quelques années plus tard, il s’agit de :EP Seven Easy Pieces en 2004, Baby en 2005 et Tied & True en 2007. À noter que tous les albums étaient des reprises, avec des interprétations de chanson Rma Thomas, des Shangri-Las, des Marvelettes, etc. C’est sans doute l’une des raisons pour lesquelles le groupe cofondé par Rachel est surnommé « le groupe de reprises le plus connu de Détroit ».

Mieux, le site officiel de Bloodshot Records écrit qu’ils « se spécialisent dans l’exhumation et la revitalisation des succès, des quasi-succès et parfois des ratés de l’histoire profonde et groovy de la soul, et les font leurs ». En clair, la musique et le style du Detroit Cobra sont une extension de Motor City.

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par Third Man Records (@thirdmanrecords)

Third Man Records rend un hommage mérité à Rachel

Très connue dans le monde artistique, Rachel était pour de nombreuses personnes une figure importante de la musique. « Dans sa voix et sa personnalité, Rachel Nagy était l’équilibre parfait entre une dure à cuire et un amour absolu », peut-on lire dans un communiqué de Third Man Records, propriété d’un autre bâtisseur de scène de Détroit, Jack White. 

Dans ledit communiqué, Third Man Records a retracé quelques spectacles de la défunte et son groupe qui forcent l’admiration. « Des premiers concerts des White Stripes au Magic Stick de Détroit jusqu’au spectacle du 10e anniversaire de Third Man à Nashville, Rachel et les Cobras de Détroit ont été une présence constante et inspirante dans notre monde pendant près de 25 ans. Le son de son rire qui remplissait la pièce, son honnêteté sans faille et sa véritable amitié vont vraiment nous manquer. »

Pour rappel, les Cobras de Détroit devaient se produire la semaine dernière au El Club de leur ville natale, mais le spectacle a été reporté au 19 février en raison de la vague de COVID-19. 

Ambro Ola
Ambro Ola
Titulaire d’une licence en linguistique anglaise, je suis web rédacteur, content-manager. Je nourris une passion toute particulière pour l’art_ la poésie et la musique en l’occurrence. Bercé dès le jeune âge par les vers renversants des légendes du hip-hop tels que Eminem et Youssoupha, j’ai nourri très vite et mûri en grandissant, une forte affection pour le rap, la parole vivante, qui sait se faire tendre, instructive ou agressive.
Vous aimerez aussiHHC
Recommandé pour vous
C'est Frais
Dans la rubriqueHHC
Recommandé pour vous
C'est brûlantHHC
Recommandé pour vous