in

2017 côté hip hop : le come-back en force des anciens du rap français!

image ntm 2017 côté hip hop retour des anciens
Comme NTM, beaucoup d'anciens sont revenus occuper le devant de la scène rap français en 2017.

On continue de se pencher sur la fabuleuse année de hip hop à laquelle on a assisté en 2017. Hier, on vous parlait de la manière dont la mort de Prodigy avait secoué le hip hop, mais aujourd’hui, on revient en France, pour parler de ce qui s’est passé dans notre bon vieux Rap FR. Et on va surtout s’intéresser à un phénomène qui a vraiment marqué cette année, avec le retour sur le devant de la scène de nos glorieux anciens, dont certains avaient pourtant raccroché les gants depuis longtemps.

En effet, cette année 2017 a marqué une nouvelle étape dans la nostalgie des fans de rap français, qui sont beaucoup à penser que c’était mieux avant, même si c’est faux. Cette nostalgie, le collectif Mazava Corp a décidé de surfer dessus, et de proposer aux fans une tournée géante dans toute la France, durant laquelle ils pourront observer rien de moins que Les X-Men, Busta Flex ou encore Arsenik et bien d’autres. Mais ce ne sont pas les seuls, et ils sont nombreux à avoir tenté le come-back cette année, avec un succès plus ou moins au rendez-vous. On vous explique ça ci-dessous.

L’Âge d’or du Rap français, le moteur

Evidemment, on est obligés de commencer par l’Âge d’Or du Rap Français, car l’événement a eu énormément de résonance dans le monde du hip hop et même en dehors. Car grâce à eux, on a eu le plaisir de retrouver des interviews rap dans Télérama ou même ailleurs. Il faut dire que le casting est incroyable : 2 Bal, Arsenik, Busta Flex, Assassin, Nuttea, Expression Direkt, Passi, Les Sages Po’, et beaucoup d’autres encore.

Le tout envoyé en tournée sur toutes les routes de France, avec une date devenue mythique à Paris, en mars dernier, à l’AccordHotels Arena de Bercy. Mais les vieux briscards ne se sont pas contentés de faire jumper les foules et de remplir les salles, ils ont également débuté un retour sur disque, avec un album de l’Âge d’Or, qui ne devrait normalement pas tarder à arriver. Le concept? Réunir tous ces anciens au talent immense, afin de les faire poser sur des instrus plus récentes et de les faire sortir de leur zone de confort.

Un projet hyper alléchant qu’il nous tarde de découvrir, d’autant plus que la structure Mazava Corp a annoncé qu’ils tenteraient aussi bien de la trap que de l’afro-trap, voire même, pourquoi pas, du cloud rap. Et on en connaît déjà le premier single, nommé  »BZR », et réunissant sur le même titre Busta Flex, Zoxea et Rocca, qui passent le test de la trap avec succès! On attend donc beaucoup de leur part à tous, en 2018!

MC Solaar, retour raté ?

L’Âge d’Or n’est pas le seul collectif à avoir ravivé les souvenirs des plus nostalgiques, d’autres rappeurs s’en sont également chargé. Parmi eux, on nommera évidemment Monsieur Claude, aussi connu sous le nom de MC Solaar. De manière d’abord asse discrète, MC Claude a commencé son retour en balançant le single  »Sonotone », puis très vite, il a annoncé que le morceau ferait partie d’un projet plus large, un album, qui s’appellera « Géopoétique ». Immédiatement, la presse musicale s’est complètement enflammée. Même les journaux les plus éloignés du rap, comme le Figaro par exemple (entre autres), se sont rués sur cette actu.

Il faut dire que Solaar est l’un des rares artistes de rap français à jouir d’un consensus quasi unanime autour de lui, et ce, presque depuis ses débuts. C’est dû notamment à la qualité de son écriture, extrêmement poétique, très douce et très imagée, qui avait conquis tut le monde. Manque de pot, le rap, entre temps, a beaucoup changé. Ce qui a obligé Claude à s’aventurer sur de nouveaux horizons, comme la trap par exemple. Mais malheureusement, comme on vous l’expliquait dans note chronique, il y a une sorte de violence et d’agressivité inhérente à la trap, une violence dont Solaar s’est toujours tenu le plus éloigné possible.

Du coup, le retour est un peu raté. Un peu raté pour les fans, qui ont bien trop idéalisé la qualité d’écriture de Solaar (ah, les nostalgie…) qu’ils prenaient pour un génie du rap, alors qu’il se rapproche plus des vrais poètes (le rap étant, à notre avis, forcément un minimum brutal et vindicatif, ce que n’a pas trop été Solaar, si on le compare à NTM ou la FF par exemple). Ces fans là on été déçus, et les autres ont pu se rendre compte que Solaar et trap étaient difficilement compatibles. Après, bon, on ne va pas se mentir : un album de Solaar, ça reste mieux que la moitié de la production rap français actuelle. Mais il n’empêche, on est un peu déçus.

NTM , On est encore là !

Eh oui, NTM aussi y sont allés de leur retour cette année. Bon, ils ont été très clairs là dessus, il ne s’agit pas d’un retour, car depuis leur reformation en 2008 et les dates qui ont suivi, ils ne s’étaient pas séparés à nouveau. Mais on ne les avait pas forcément beaucoup entendu non plus. Les derniers albums de Kool Shen ( »Sur le fil du rasoir ») et de Joeystarr ( »Caribbean Dandee ») n’ont pas eu un impact énorme.

Mais, probablement poussés par la vague lancée par l’Âge d’Or du Rap Français, les deux premiers rappeurs du 93 ont fait la tournée des journaux pour annoncer qu’eux aussi, ils s’étaient motivés pour donner un nouveau concert mythique. On se rappelle notamment d’une interview pour Le Parisien, où Joey et Shen scandent  »L’âge d’or du rap, c’est nous ». Le clin d’œil est évident, et il fait plaisir, car il montre que les deux ont toujours autant les crocs. Rendez-vous en 2018, pour un concert à Bercy qui s’annonce bouillant.

Secteur Ä, Doc Gyneco, Liaisons Dangereuses : ça fourmille

Last, but not least, comme diraient nos potos anglophones, on a appris que ça bougeait pas mal autour de Doc Gyneco et du Secteur Ä en général. Évidemment, c’est encore Mazava Corp qui est derrière tout ça : la structure a commencé un sacré chantier, celui de réunir à nouveau le Secteur Ä. Bon, pas encore pour un album. Mais bien pour une tournée de dix dates, dont les places ont été mises en vente il y a à peine une semaine. Dix dates pendant lesquelles le Ministère AMER, Arsenik, les Neg’Marrons, MC Janik et Singuila sillonneront les routes de France.

On imagine que certains problèmes d’égo vont devoir être réglés : comment faire à nouveau collaborer Doc Gyneco et Stomy Bugsy, quand ce dernier insultait l’autre dans un de ses derniers succès ? Quoiqu’il en soit, Doc Gyneco a l’air de s’en foutre, ça devrait donc bien se passer. Mieux, il a prévu de sortir un projet  »Liaisons dangereuses 2 », en invitant cette fois des gens tels que Kaaris, Nekfeu, Damso et bien d’autres encore.

Bref, nos anciens ont du talent, et ils ne sont visiblement pas prêts de lâcher l’affaire ! Une aubaine pour tous les fans un peu nostalgiques. Quant à nous, on espère qu’ils vont nous envoyer du lourd, et pas simplement revenir juste pour surfer sur cette nostalgie ambiante !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ton avis?

image 2017 côté hip hop mort de prodigy

2017 côté hip hop : la mort de Prodigy.

image top album rap US 2017 kodak

Les meilleurs albums de rap US sortis en 2017!