spot_img
spot_img

Booba bat un record et rentre un peu plus dans l’histoire du rap français

-

Le Duc de Boulogne devient le premier rappeur français à obtenir dix singles de diamant à l’ère du streaming.

Avec Booba, il n’y a pas de juste-milieu, soit les gens l’adulent, soit ils le détestent. Que l’on se range d’un côté ou de l’autre, personne ne peut contester le fait qu’il est l’un des meilleur rappeurs français de tous les temps.

Quand bien même certains oseraient encore contester sa suprématie sur le rap game, sachez qu’il vient de battre un nouveau record. Et non des moindre puisqu’il est officiellement le premier rappeur français de l’histoire à obtenir dix disques de diamant à l’ère du streaming. Comprenez 50 000 000 équivalents streams.

Le SNEP (le Syndicat national de l’édition phonographique) vient d’officialiser la certification du single de diamant pour le titre « Sale Mood », sa collaboration avec le chanteur Bramsito. Ce qui porte donc son total à dix. Parmi les autres lauréats, on trouve « DKR », « 92i veyron », « Infréquentables » avec Dosseh, « Ghetto » avec Benash, « Petite Fille« , « Madrina » avec Maes, « Friday », « Médicament » et « Tuba Life », ces deux derniers avec Niska. Les diamants de B2O ont beau briller de milles-feux, il peut remercier ses collaborateurs.

Featuring ou pas, qui d’autre que le Duc de Boulogne peut se vanter d’avoir une carrière aussi longue et de toujours squatter au sommet des charts ? La raison de son succès est simple : de sa période Lunatic aux côtés d’Ali à aujourd’hui en passant par Temps Mort et le controversé 0.9, il a su vivre avec son temps en adaptant sa musique à son public et aux canaux de diffusion de l’industrie. Mais surtout, il a su se réinventer artistiquement à chaque sortie. Tout ça bien sûr en jouant sur son image via les réseaux sociaux. Qui sait s’il serait arrivé là où il est sans les nombreux clashs qui ont façonnés sa carrière.

Le vilain petit canard aux œufs d’or

Ce nouveau succès commercial vient faire écho à son récent coup de gueule sur France Inter, lorsqu’il déplorait d’être boycotté par les radios généralistes, alors qu’il était le plus gros vendeur de France. Au micro d’Augustin Trapenard, il déclarait : « C’est quand même triste ! C’est comme si j’étais champion du monde mais on ne me donne pas ma médaille. Je ne monte pas sur le podium. Je suis fier parce que je sais ce que je vaux… C’est quand même déplorable… Comment je peux être numéro 1 du top en France tous chanteurs confondus et être nulle part ?« .

La question se pose toujours, mais Booba semble finalement être passé à autre chose. Au diable ceux qui ne l’écoutent pas ou ne le diffusent pas, outre sa préparation intensive en vue de l’octogone avec Kaaris, il a déjà fait savoir qu’il préparait en ce moment, un nouvel album. De nouvelles certifications en perspective avant un possible concert au Parc des Prince en 2020 ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Vous aimerez aussiHHC
Recommandé pour vous
C'est Frais
Dans la rubriqueHHC
Recommandé pour vous
C'est brûlantHHC
Recommandé pour vous