in

Chilla pleine de rage dans  »#Balancetonporc »

image clip chilla #balancetonporc
Deux majeurs bien dressés pour tous les porcs

Alors qu’elle a sorti son album il y a à peine quelques semaines, avec de très bonnes critiques, Chilla semble avoir toujours autant de rage et d’énergie, et elle est bien décidée à nous le prouver sur un tout nouveau morceau.

Le titre s’appelle  »#Balancetonporc », et il est accompagné d’un clip assez puissant. Le thème, vous l’aurez remarqué, raisonne avec l’actualité et les scandales d’agressions sexuelles qui sortent un peu partout.

Un de ses meilleurs titres ?

Au delà du message, qu’on va traiter juste après, on trouve que le son en lui-même est extrêmement bien réussi. La prod trap est parfaite, et Chilla vient poser son flow énervé dessus de manière quasi parfaite elle aussi. Avec toujours ces variations entre rap et chant qui apportent beaucoup de fraîcheur et de lourdeur au son, elle dénonce un des fléaux de notre société : le harcèlement sexuel et le viol.

Un thème très féministe, qui lui tient à cœur, et surtout une excellente idée au moment où la parole semble se libérer peu à peu. Le thème est très bien abordé, depuis l’intro avec les commentaires Youtube insultants que la chanteuse a reçu, jusqu’au dernier plan du clip devant une campagne de sensibilisation contre le viol.

Dans ses punchlines, elle s’attaque à ses détracteurs misogynes qui voient en elle d’abord une femme et un objet de fantasmes avant l’artiste, mais aussi à ceux restent silencieux devant des actes d’agression sexuelle comme Tarantino. En n’oubliant pas de balancer quelques porcs comme Weinstein,Tarantino, R.Kelly ou Bertrand Cantat. Elle s’attaque à tout un système qui oppresse la femme, au boulot, pendant ses études, en appelant les femmes à parler, seul moyen de commencer à se libérer.

Une chanson qui a pour objectif d’éveiller les consciences, et c’est très réussi !

What do you think?

image frank ocean prépare

Frank Ocean nous prépare-t-il quelque chose ?

image break mehdi meziane mort

Le break français pleure la mort de Mehdi Meziane