in

[Classique] Quand Afro Jazz rejoignait ODB pour servir du « Strictly Hip-hop » !

image-odb-afro-jazz
odb afro jazz strictement hip hop big classic shit

Alors là attention, on s’attaque à du sensible, à de l’extrêmement instable puisque notre classique du jour comprend le Ol’ Dirty Bastard (R.E.P), encore considéré par un certain nombre d’avertis comme la folle incarnation de l’âme du rap.

Et c’est le groupe français Afro Jazz qui avait l’honneur de partager le morceau avec la légende du Wu Tang, pour un track qui allait faire date dans l’histoire des connexions hip-hop transatlantiques …

Pour les hommes, les femmes et même les animaux !

Le morceau, en plus de la présence d’ODB, est un véritable hymne au hip-hop en tant que mode de vie, ainsi l’un de nos MC’s français lâchait que « le hip-hop est ma dope, j’ai besoin d’rien d’autre » se faisant le porte-étendard d’un état d’esprit largement relayé par les passionnés depuis de nombreuses années.

Portant fièrement son engagement musical pour l’Afrique, le groupe profite également de l’occasion pour rappeler aux noirs que « l’entité afro c’est ton identité négro« , et à chaque intervention de l’auto-proclamé « Sale Vieux Bâtard« , on sent battre le cœur de cette musique, et ça n’a pas de prix …

Alors faites péter ça fort « de Brooklyn à Aulnay à Melun » … Comme à l’époque !

What do you think?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

image dosseh mixtape 2019 summer crack

La date du nouvel album de Dosseh « V I D A L O $ $ A » a été dévoilée !

image-dinos-canal-pleurs-mal

Dinos invoque « Les pleurs du mal » sur le plateau de Thomas Ngijol !