spot_img
spot_img
AccueilRap français : Actualité, sorties d'albums et sons du moment Quand Le Rat Luciano, SAT et Rohff sortaient...

[Classique] Quand Le Rat Luciano, SAT et Rohff sortaient « Nous contre eux » !

-

Le son de France s’est beaucoup inter-connecté entre Paris et Marseille durant l’âge d’or mais  certaines connexions ont été plus réussis que d’autre … En ce qui concerne le son du jour, pas d’inquiétude c’est bel et bien un pur classique que nous balançait le trio avec l’incendiaire « Nous contre eux« .

Sur le premier album solo du Rat Luciano ( t’es le meilleur tonton nuff respect) intitulé « Mode de vie … Béton Style » paru en 2000 et produit par Pone résident plusieurs classiques en réalité mais aujourd’hui nous avons décidés d’accorder toute notre attention à l’un d’eux en particulier … Zoom !

Mentalité intacte

Beaucoup considèrent encore aujourd’hui Luciano comme le meilleur rappeur français, le principal argument avancé est la grande sincérité qui se ressent dans ses textes, sa voix très reconnaissable et son attachement profond aux siens, qu’il ne cesse de dédicacer dans ses morceaux. Il reste en effet pour nous un Monsieur du rap par les valeurs qu’il porte et ceux qui l’ont côtoyés semblent tous confirmer qu’il porte en lui beaucoup d’humilité et la volonté de rester discret.

Trêve de louanges, il ouvrait ici la danse avec un couplet d’anthologie dans lequel beaucoup de personnes pourront trouver de la force, parce que Le Rat « comprend leur malaise et leurs besoins », il livre ici le condensé d’un hip-hop profondément social et tourné vers la lutte des classes, un combat qui est resté cher à la FF tout au long de sa carrière.

« Ils bénéficient de toute mon estime, les gens d’la zone savent vivre et j’le dis en toute modestie »

-Le Rat Luciano-

Rohff enchainait après le refrain mythique de son compère du Panier avec un texte également percutant, orienté vers les siens et avec la volonté de passer la force à ceux qui traversent des temps sombres comme son vœu pour « ceux qui passent aux assiettes (assisses) » à qui il   « souhaite un vice de procédure » …

Et comme il le dit « ça fait du bien gros« , du bien parce que c’était un rap profondément populaire qui nous était livré par ce track, pas de berlines à deux briques ni de pétasses avec des billets accrochés à la ficelle, non. Simplement des gens venus du béton avec l’envie de rester droit et de pousser leurs frères et soeurs vers le bon, vers le haut. Des gens qui ont ici préféré parler d’égal à égal avec l’auditeur plutôt que de faire fantasmer les gamins malchanceux sur  des clips de mafieux.

L’accent de ce morceau est véritablement mis sur la sincérité, S.A.T L’artificier qui le conclue attaquait d’ailleurs en parlant du jour de sa mort, du souvenir qu’il aimerait laisser à ses proches et de la bataille qu’il mène pour rester dans le droit chemin, il offre également un regard clairvoyant sur les quelques faux pas qu’il a fait dans la rue car « avec du recul c’était même pas d’la survie » mais il avait déjà conscience du chemin qu’il lui restait à parcourir pour se « payer tout ce dont j’ai tendance à raffoler« .

« On m’a pas demandé de rester pauvre mais juste de rester vrai »

-SAT-

Comment conclure autrement qu’en passant notre respect aux trois artistes pour cette pépite qu’ils nous laissent ? Une spéciale pour Le Rat … On vous laisse (re)découvrir ça sans plus tarder et bonne écoute !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Vous aimerez aussiHHC
Recommandé pour vous
C'est Frais
Dans la rubriqueHHC
Recommandé pour vous
C'est brûlantHHC
Recommandé pour vous