spot_img
spot_img
AccueilRap français : Actualité, sorties d'albums et sons du momentRap français : ce qu'il se prépare pour 2019

Rap français : ce qu’il se prépare pour 2019

-

Venu le temps de conclure cette année, on vous a proposé de revenir sur les 10 sons les plus marquants dans le rap français ainsi que dans le rap US en 2018. Mais, puisque le rap est en évolution constante et qu’être passéiste n’apporte pas grand chose, on va essayer de se projeter sur l’année rap qui nous attend en 2019.

Les dates d’albums de Kaaris et Lacrim

Il y a d’abord les projets pour lesquels les dates sont déjà calées. Parmi les gros noms, il y a d’abord Kaaris. L’artiste de Sevran va sortir Or Noir 3 le 25 janvier. Il vient de dévoiler la cover qui reprend les mêmes coloris (noir et or) du premier volume, sorti en 2013 et aujourd’hui considéré comme un classique. Au vu des extraits déjà sortis, le projet devrait être sombre avec quelques incursions vers des sons plus dansants du même acabit que « Débrouillard ».


Lacrim sortira lui son album le 8 février 2019. Le nom n’est pas encore connu mais il pourrait s’agir d' »El Tigre » si l’on en croit la cover. A l’instar de Kaaris, il semble revenir avec de bonne intentions. Il a lâché le premier extrait « Jon Snow », un bon son avec comme à son habitude des références aux séries américaines.

On retrouve aussi en janvier les sorties de projets de quelques beaux noms. Da Uzi, rappeur prometteur de Sevran (encore!) va sortir sa mixtape « Mexico » le 18 janvier. Lui pourrait bien être la grosse révélation de 2019 : Heuss L’enfoiré surfe sur la bonne vague en cette fin d’année 2019, pétant tout avec ses bangers « L’enfoiré » et « Les méchants ». Signé sur le label de Fianso, il va sortir son premier album « En Esprit » le 25 janvier. Un 11 titres qui peut déjà donner le ton de l’année 2019. Parmi les autres sorties, « Destroy » de Seth Gueko aussi le 25 janvier, et « Invincible » de Sinik à une date encore inconnue dans le mois.

Le retour de PNL et Nekfeu ?

Si l’année 2018 n’a peut-être pas été à la hauteur de la précédente, c’est aussi à cause de l’absence de certaines figures du rap hexagonal. PNL n’a pas sorti d’album et se montre silencieux à ce niveau depuis « Dans la légende » fin 2016. Leurs nombreux fans ont tout de même pu profiter de deux sons « A l’ammoniaque », avec un clip grandiose, et l’estival « 91’s ». Avec les deux frangins de Corbeil, impossible d’anticiper une éventuelle sortie mais le timing semble bon pour reprendre leur casquette de patron du rap français.

Dans un style de rap très différent, Nekfeu suscite la même engouement du public. Presque devenu pop star à son insu, après « Feu », il avait choisi de revenir à des bases beaucoup plus rap sur « Cyborg » quelques mois plus tard en 2016. Depuis, il n’apparait que sur des featurings, notamment sur « Waow » de PLK, « Juste pour voir » de S.Pri Noir et « Éternité » de Jazzy Bazz.

Quelle révélation ? Zola, 404 Billy…

2018 a vu des Maes, Koba la D et RK connaitre des gros succès avec leur premier album, quel rookie est susceptible de suivre la même trajectoire en 2019 ? Dans la shortlist, Zola est bien placé. Le gamin d’Evry offre une trap très moderne, avec des gimmicks et des mélodies très proches de ce qui se fait chez les américains. Son premier projet solo est attendu pour ce début d’année.

404Billy s’est lui illustré avec son premier projet « Hostile » dans lequel il proposait un rap de kickeur où la performance est très mise en avant, au contraire de l’autotune. Il connait une exposition nouvelle depuis qu’il a fait des premières parties pour Damso, et qu’il a clippé avec lui « RVRE », un titre fort qui a atteint le million de vues rapidement.

Puisque la ville de Sevran produit toujours plus de talent, le prochain a péter est peut-être bien Dabs. Mc polyvalent, il sait donner des sons très mainstream idoines pour la radio tout comme rapper salement pour satisfaire sa fanbase. Un rappeur pas spectaculaire mais très efficace qui pourrait s’engouffrer dans la brèche si personne ne veut prendre la couronne du jeune prince.

Bien sûr, c’est au rang des révélations qu’il est le plus difficile de se projeter. On espère justement qu’il y aura des rappeurs sortis de nulle part qui arriveront à apporter leur fraîcheur, si possible avec une nouvelle vibe, pour renverser les codes parfois trop aseptisés du rap français. Quoiqu’il en soit, l’année 2019 devrait une fois de plus être un bon cru et installera définitivement le rap français comme la nouvelle pop, avec tous les aspects positifs et négatifs que cela engendre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Vous aimerez aussiHHC
Recommandé pour vous
C'est Frais
Dans la rubriqueHHC
Recommandé pour vous
C'est brûlantHHC
Recommandé pour vous