in

Rocca dévoile le clip de « 2018 Rien de Neuf » !

image rocca clip 2018 rien de neuf
Rocca dans le clip de "2018 rien de neuf".

Rocca est véritablement un artiste atypique dans le paysage du rap français. A 42 ans, il possède une carrière de rappeur solide qui, contrairement à ce qu’on pourrait croire, n’est pas du tout derrière lui. Car depuis ses débuts avec La Cliqua, il a toujours été plutôt productif, même s’il a fait une petite pause (en solo, car il était actif au sein de son groupe Tres Coronas notamment) de 9 ans dans les années 2000 (entre 2003 et 2012). Toujours tiraillé entre ses racines colombiennes et sa culture française, le rappeur nous a toujours offert une musique avec des sonorités un peu différentes de ce qu’on pouvait entendre dans le rap français.

C’est encore le cas avec ce morceau « 2018 Rien de neuf », dont il nous dévoile le clip aujourd’hui. Pour l’instant, le morceau est juste un single isolé, mais comme ça fait 3 ans que Rocca n’a pas sorti d’album, ça sent bon le come back.

Hyper musical

C’est KobéBeats qui est derrière cette instrumentale si spéciale, qui détonne dans le paysage aujourd’hui dominé par la trap. Ici, on a le droit à une jolie boucle de blues, avec une ligne de basse très élégante, bref, du travail d’orfèvre. Sur lequel Rocca va pouvoir débiter son rap engagé et conscient, avec lequel il parle du cercle vicieux dans lequel on est tombés :  » des nouvelles drogues de nouveaux ien-cli, mais toujours l’même terrain ». Le circuit parallèle prospère, se diversifie, mais ceux qui s’engagent sur cette voix ne s’en sortent pas, et ils ont affaire aux mêmes clients qu’à leurs débuts. Peu de promotion pour les dealers. Et surtout, ça ne les a pas sorti du quartier…

Rocca dresse le portrait d’une société qui semble toujours aussi malade depuis ses débuts dans le rap. 25 ans à répéter les mêmes constats, à nommer les mêmes problèmes (précarité, urgence, etc…) en assaisonnant le tout de références hyper actuelles comme la New Bugatti de Ace Hood. Non, « ce n’est pas un remake, c’est 2018 ». Le clip de Mao Valsan est hyper bien fichu, avec un écran divisé en plusieurs parties : une où Rocca rappe, et les autres où on voit des paysages défiler : de grandes villes, des tours, des bidonvilles, des quartiers, des policiers en action.

Bref, un clip rempli de symboles, avec un titre rempli de messages. Rocca est toujours bien en place !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ton avis?

image niska clip medellin

Niska s’envole à « Medellín » pour le tournage de son clip !

image g eazy clip sober

G Eazy en tient une sacrée dans le clip de « Sober » !