in

Sadek arrêté suite à son affaire avec Bassem

image sadek imma

Dans la nuit du mardi 11, le rappeur Sadek et ses proches ont violenté le blogueur Bassem, à Vénissieux, près de Lyon. Suite à cette agression, le rappeur a été interpellé par la sécurité publique de Seine-Saint-Denis.

UPDATE : Ça n’a pas traîné : quelques heures à peine après les incidents entre Sadek et le blogueur Bassem Brakni, le rappeur a été interpellé par la police en Seine-Saint-Denis, selon l’AFP et plusieurs sources concordantes. Lors de son interpellation, le rappeur a expliqué qu’il comptait se rendre aux autorités. Rappel des faits :

Ce mardi matin, le Twitter français était presque à feu et à sang. La raison : des incidents très violents entre Sadek et le blogueur Bassem Brakni. Ce dernier s’est en effet fait rouer de coups par le rappeur et son entourage. Avant d’expliquer les conséquences judiciaires de cet événement pour Johnny Niuum, revenons sur les prémisses de cette affaire qui date du week-end dernier.

Le samedi 8 février, Sadek doit se produire dans un restaurant de Saint-Priest, en banlieue lyonnaise pour un showcase. Sauf que les organisateurs décident au dernier moment, d’annuler la représentation, par peur de débordements.

L’origine de cette annulation découle des menaces proférées par Bassem sur les réseaux sociaux. Habitué des coups de gueule et provocations sur Internet, en 2016, il avait notamment fait annuler un showcase de Booba, dans la banlieue lyonnaise. Pour justifier ses propos, le bloggueur avait pointé du doigt le « non-respect des beurettes » par l’ancien membre de Lunatic.

Si Bassem a pris l’habitude de vilipender les rappeurs, l’affaire avec Sadek a pris des proportions inédites. Tout le week-end, les deux protagonistes s’échangeaient des menaces et des insultes par vidéos interposées. Des attaques verbales qui ont mené à cette issue brutale. Plusieurs vidéos du passage à tabac de Bassem, ont depuis été partagées sur les réseaux sociaux.

Quelles conséquences pour Sadek ?

Dès le lendemain de l’altercation, le rappeur originaire de Neuilly-Plaisance a visiblement pris conscience de la gravité de ses actes. Toujours sur ses réseaux sociaux, Sadek a reconnu les faits et a envoyé un message de paix à destination des plus jeunes. Dans son mea-culpa, il affirme avoir agi « comme un imbécile » et poursuit par ses mots : « Ne prenez pas ça en exemple, le mieux, c’est de discuter, de réussir à s’entendre, de vivre ensemble ».

D’après une information du site local, LyonMag, reprise par Le Parisien, le parquet de Lyon a ouvert une enquête pour « violences volontaires aggravées ». Les conséquences pour Sadek dépendront de si Bassem porte plainte ou non. Autrement dit, tout porte à croire que le rappeur risque d’avoir de sérieux ennuis avec la justice.

What do you think?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Kalash nouveau clip "Conséquences" 2020

Kalash a peur des « Conséquences » [Clip]

cbd représenté en plante

CBD : Un compromis légal