AccueilRap français : Actualité, sorties d'albums et sons du momentLes meilleurs morceaux rap français du mois de juin:...

Les meilleurs morceaux rap français du mois de juin: Freko, LIM, Nekfeu

-

Une fois n’est pas coutume, voici notre sélection des meilleurs sons rap français du mois de juin. Une liste non-exhaustive dans laquelle se côtoient des artistes vétérans, des gros vendeurs, mais aussi des révélations. De quoi témoigner de la richesse et de la diversité du rap français en 2019.

Scylla – “BX Vice

Après l’émotion brute lâchée sur Pleine Lune, son projet piano / voix en duo avec Sofiane Pamart, Scylla est revenu avec un quatrième album, BX Vice. Hors de question de prendre deux fois de suite la même formule. Cette fois désireux de cracher du feu sur de grosses prod’, l’ogre belge est revenu aux sources de son art. Le paroxysme de sa démarche intervient sur le morceau éponyme de l’opus, aussi celui qui le clôture. Dans “BX Vice”, Scylla fait le point pendant plus de sept minutes sur sa vie et sa carrière. Entre fierté et nostalgie, il prend sa ville natale de Bruxelles comme source principale d’inspiration, et laisse aller sa plume pour notre plus grand plaisir.

Nekfeu – “Tricheur” (Feat. Damso)

Sans conteste à l’origine de la plus grosse sortie rap français de ce mois de juin. Nekfeu, s’est accaparé presque tous les égards avec les arrivées quasi-simultanées de son documentaire et son album en deux parties, Les étoiles vagabondes et Expansion. Poussé par une stratégie de communication habile, le leader du S-Crew a livré un projet solide, bien que globalement un poil en dessous de ce que l’on est en droit d’attendre d’un acteur majeur (si ce n’est le plus grand) de la scène rap fr contemporaine. Un rôle que Ken a visiblement du mal à accepter tant son disque tend à déverser son spleen du moment. Mais comme on dit souvent, le mal-être rend la musique plus belle, et pour Nekfeu, ça se vérifie, particulièrement sur “Tricheur”, sa mélodieuse collaboration avec Damso et l’un des meilleurs sons de ce double album.

Sameer Amhad – “H20”

Rappeur quasiment inconnu du grand public, Sameer Amhad est pourtant considéré par les amateurs de rap comme celui ayant l’une des plumes les plus fines du rap français. C’est avec son album au titre évocateur, Perdants Magnifiques sorti en 2014, que le rappeur Montpelliérain a forgé sa légende. Après un retour sous les traits de son alter-ego Jovantae, première tête du duo Un Amour Suprême qu’il forme avec Ezekiel, le grand chef est revenu avec un nouveau projet, Apaches. Parmi les 10 titres de ce nouvel album, pour sûr qu'”H20″ et ses douces notes de piano vous offrirons une bonne bouffée d’oxygène.

Ateyaba – “MMM”

Deuxième MC de Montpellier à faire parler de lui ce mois-ci : Ateyaba, anciennement Joke bien entendu. Après la devise “PMW”, voici “MMM” pour “Money Makin Mitch”. Un morceau en référence évidente au personnage du film Paid in full, Mitch, qui brasse de l’argent facilement. Depuis plus de deux ans maintenant, le rappeur se plaît à distiller les morceaux de son prochain album Ultraviolet pour entretenir la hype. Alors oui, après  “Vision” sorti en 2017, “Rock With You” dévoilé en 2018 et “Job”, balancé il y a quelques semaines, il est vrai que ça fait plaisir d’entendre Ateyaba de nouveau, mais l’attente de son album, déjà mainte fois repoussé commence à être longue. Très longue. Trop longue.

Fanny Polly – “Lettre à la relève”

Première artiste produite par la Scred Connection, Fanny Polly est entrée dans le game par la grande porte avec son album Toute Une Histoire. Elle a beau en être à sa première grosse livraison musicale, à trente ans, l’artiste originaire de Nice à déjà un sacré vécu derrière elle. C’est ainsi que forte de ce qu’elle a appris, elle a signée dans son album une “Lettre à la relève”. Sa manière à elle de mentorer une jeunesse en perdition et de la remettre sur le droit chemin. Mais attention, il n’est pas question pour elle de jouer les moralisatrices aigries, mais de donner de l’espoir aux jeunes en leur transmettant ses valeurs humaines. Des mots forts sublimés par une somptueuse mélodie au piano.

LIM -“Petit”

LIM fait partie de ces artistes qui furent au sommet dans les années 90-2000, mais dont la parole et le style n’a pas pris en ride. Fort d’un style cru et hardcore, le rappeur est récemment revenu sur le devant de la scène exalter sa Renaissance, son nouvel album. Parmi les morceaux les plus mémorables de l’opus, on trouve “Petit”. Sorti au début du mois, le titre relate la triste réalité d’un quotidien de tous ces jeunes destinés dès la naissance à tomber dans l’illicite. Les mots sont poignants et balancés avec toujours autant de hargne, mais gagnent en intensité grâce au visuel qui va avec. Filmées au coeur du ter-ter, les images montrent des voiture de police, des armes, des règlements de comptes et surtout de la bicrave. Un ensemble qui illustre bien le quotidien dangereux des dealers.

Oxmo Puccino (Feat. Cabllero & JeanJass)

Oxmo Puccino a fait du rap français son empire grâce à la finesse de sa plume. Après plus de vingt ans de règne, ce “roi sans carrosse” s’apprête à revenir sur le devant de la scène avec un nouvel album, La nuit au réveil. Un projet qu’il a présenté avec les titres “Peuvent pas” et plus récemment, “Social Club“. Outre la stratégie de communication originale qui a accompagné la sortie du clip éponyme, on retiendra de ce morceau, une volonté de l’artiste de s’amuser et de se lâcher. Aux côtés du duo belge le plus loufoque, Caballero et JeanJass, le Black Jacques Brel rappe ainsi son amour pour les soirées fumette et tous ses dérivés. De bonne facture en attendant le 6 septembre, date de sortie de son nouvel album.

PNL – “Comme Pas Deux”

Quand on parle de PNL, il n’y a pas de juste-milieu. Soit on parle d’eux comme les plus grands génies musicaux du XXI eme siècle, soit on ne les écoute pas, voire on éprouve une certaine haine contre eux. Mais qu’importe le côté auquel on se range, il est impossible de passer à côté de l’ouragan formé par Amdemo et Nos. Au sommet de leur gloire avec leur album Deux Frères, ils ont décidé d’entretenir la flamme en offrant à leurs fans, quatre nouveaux titres à ajouter aux seize initiaux. Sans surprise, la mayonnaise a pris. S’il ne fallait en choisir qu’un parmi ces inédits, ce serait “Comme pas deux”.

à ajouter aux seize initiaux. Sans surprise, la mayonnaise a pris. S’il ne fallait en choisir qu’un parmi ces inédits, ce serait “Comme pas deux”.

Jul – “La Bandite”

Dans un autre registre, mais également à compter parmi les rappeurs qui ne font pas l’unanimité, on trouve Jul. Pourtant, il serait injuste de ne pas mentionner le marseillais parmi les sons les plus marquants de ce mois de juin. Entre sa séance de dédicaces improvisée à l’Orange Vélodrome et son cortège de Twingo déployé dans toute la France pour annoncer la sortie de son album Rien 100 Rien, il a encore fait les choses en grand. Résultat ? Le buzz fut total et sa fidèle fan base s’est jetée sur l’opus dès sa sortie. Pour votre préféré, à vous de voir. Nous, on a choisi “La Bandite”, morceau dans lequel Jul montre à ses détracteurs, que malgré la légèreté de ses textes, il n’est pas le dernier pour kicker.

Fréko – “On continue” (Feat. Hugo Tsr)

La belle surprise de ce mois de juin, c’est sans aucun doute le retour solo de tonton Fréko. Et histoire de préparer le terrain comme il se doit avant le jour J, le mangeur de pierres et membre éminent du groupe ATK a fait les choses bien en mettant en avant l’un des titres les plus attendu de l’opus, sa collaboration avec ce cher Hugo Tsr. Un morceau “comme au bon vieux temps” qui revient brillamment sur les jeunes années de nos deux rappeurs. Mais malgré le temps qui passe, leur credo est clair : “On continue”. Efficace de bout en bout, le titre est à l’image de l’album Mon Silence de Fréko Dingo. De son côté, Hugo vient de voir son album Tant qu’on est là, certifié disque d’or. Une prouesse à saluer, car accomplie en totale indépendance.

Vous aimerez aussiHHC
Recommandé pour vous
C'est Frais
Dans la rubriqueHHC
Recommandé pour vous
C'est brûlantHHC
Recommandé pour vous